22 octobre 2016

Les puissants

Les Puissants Regardez les un peu ces puissants de naguère Tous ces ex-président à la mine moins fière Que lorsqu’ils flamboyaient sous les feux du pouvoir Regardez comme ils sont, maintenant ces grands-pères Brusquement confrontés à leur vie de mortel Comment pourrions nous donc leur chercher querelle A présent qu’ils ne sont au faîte de leur gloire Qu’ils aspirent à la paix, que la fin les appelle. Mais que reste-t-il d’eux, privés des attributs Que confèrent aux hommes dont c’est d’ailleurs le but Ce pouvoir délégué par... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2016

Toboggan

Toboggan En as-tu bien conscience d'être sur un toboggan Toute ton existence, je ne mets pas de gants Tu vas glisser ainsi sans poser de question Sans même remettre en cause ta destination. On t' a conduit en haut de la piste à prendre On t'a lâché bien sûr mais il était trop tard Une fois sur la piste il te faut bien comprendre Qu'en sortir est très dur, il n'y a plus de hasards. Ainsi conditionnés à agir comme les autres Comment imaginer une vie qui soit nôtre Qui explore des voies plus porteuses d'espoir Que celle que l'on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2016

Le signe

Le signe Quand tous les mots s'alignent sur ma page noircie Quand une fois de plus ils vont créer du sens Je me sens plus sorcier qu'auteur de poésies Puisqu'ils naissent ainsi du frisson de mes sens. Je suis un instrument soumis à leurs désirs Sous mes doigts apparaissent et je les vois grandir Ils tracent leur chemin connaissent l'avenir Et surtout ce sont eux qui dessinent le dire. Ne serais-je qu'un scribe à l'écoute des mots Qu'un médium un peu triste, jouet d'esprits farceurs Qui dictent à plaisir ce que souffle leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2016

à propos de "Lettres à Anne"

A propos de "lettres à Anne" Après tant de batailles et de vaines victoires Au bout de ces chemins, à la fin de l'histoire Que reste-t-il de nous que des choses illusoires Et de nos ambitions des restes dérisoires. Derrière ces combats et derrière ces luttes Que chacun pour survivre a du bien sûr mener Après tous les projets devant lesquels on butte Il y a des succès où peuvent-ils mener ? C'est seul l'amour qui compte, celui qu'on a donné C'est seule la rencontre, celle qu'on a rêvée L'amour qu'on a reçu, la passion partagée... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2016

Pleine lune

  Pleine lune Une monnaie du pape sur un noir de velours Parsemé de paillettes dispersées tout autour De sa lumière pâle quand est parti le jour Elle va caresser le moment des amours. C'est lorsqu'elle est pleine et grosse de l'attente Qu'elle voudrait tant briller et éclairer la nuit Aussi rivaliser peut être avec celui Qui le jour, éclatant, la nargue et la tente. Elle tient sa revanche quand les grandes marées Submergent nos consciences et les font chavirer Que les hommes fascinés sentent monter en eux Des pulsions... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Que la nature est belle

Que la nature est belle   Que la nature est belle partout autour de moi Je n'ai que des raisons d'en jouir sans inquiétudes Pourquoi je changerais alors mes habitudes Et s'il me faut le faire, je veux savoir pourquoi.   Le ciel est souvent bleu et les nuages passent Les hivers rigoureux, les printemps sans souci Les étés chaleureux, les automnes roussis La montagne est belle et les près se prélassent.   La mer n'est pas très loin ni ses côtes superbes ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Inutile

Inutile   Voilà déjà longtemps, tu es entré en piste Et au fil des années t'es devenu artiste Tu regardes ce monde de ce regard si triste La beauté est présente, mais tu la sais en fuite.   Tu ne peux t'empêcher que de voir les stigmates Comme autant de rides sur un trop vieux masque Quelques rayons encore donnent de leur éclat Mais partout la laideur va gagner le combat.   Alors tu mets un prisme toujours devant tes yeux Là où il y des friches tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Humain

Humain   Te sens tu enfermé en charnelle enveloppe Rêverais-tu parfois que de t'en évader De flotter dans les airs comme fumée de clope De ne plus rien sentir ni douleurs ni regrets.   N'as-tu pas l'impression parfois qu'elle te pèse Que tu es engoncé dans une carapace Qui te brides trop fort et ne laisse de place À toutes ces envies prises dedans la glaise ?   Cette impression parfois m'envahit et me gêne Quand c'est au ralenti que mon corps se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Le dire encore et toujours...

Le dire encore et toujours...   Le silence est lourd de tous ces mots non dits Qui volent en suspens sommes-nous donc maudits Ne pas savoir dire ces paroles douces Dont on comprend le sens à peine on est mousse.   Je t'aime   De quoi avons nous peur pour tant nous en priver Ces mots sont magiques à peine prononcés Ils ouvrent tant de portes dans nos cœurs enfermés Ils jettent tant de ponts sur des rives blessées.   Je t'aime   ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Au petit jour

Au petit jour   J'aimerai embarquer à l'aube, au petit jour Sur l'un de ces bateaux qui font le tour du monde J'aimerai tant rêver qu'en faisant cette ronde Je trouverai ce qui me manquera toujours.   Perdre sur l'océan un regard qui s'égare Chercher dans le lointain le signe qui vous parle N'avoir aucun repère que le bout de ses doigts N'avoir rien d'autre à faire que bien sûr ce qu'on doit.   Au dessus des abysses naviguer insouciant De ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]