10 juin 2019

Ma petite histoire

Ma petite histoire. J’aime trop cette vie que croque à belles dents Je goûte tous plaisirs que donnent les cinq sens Oh combien bien en jouir peut être enivrant  Aux simples et fortes joies, ne suis indifférent  Je suis ce qu’on appelle parfois un bon vivant Bien plus qu’épicurien, carrément un gourmand Je connais mes limites, j’ai quelques garde fous Ne me prive de rien, et goûte à un peu tout. Il est bien des moments où je me sens très bien Où je dois l’avouer je n’ai besoin de rien Mon corps est satisfait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Chagrin

  Chagrin. Vous me trouvez chagrin à ce que l’on m’a dit Un peu trop accablé, quand ces temps je maudis Si vous me comprenez, alors moi j’applaudis Tant de tout merveilleux, sachez je m’esbaudis. Ma colère devrait en être plus énorme  Devant tout ce gâchis, ce sous toutes ses formes Les hommes sont aveugles s’ils ne sont pas idiots En crachant sur la terre, ignorant ses cadeaux. Peut-on être heureux sans être égoïste ? Il n’est bien que d’aimer, qui ouvre d’autres pistes Peut-on être heureux tout en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Ombre chinoise

  Ombre chinoise. La lagune immobile sous les reflets de lune Des flamands sont posés échassiers impassibles De légers friselis légers comme des plumes  Balayent une surface qui parait si paisible. Image de toujours, impression de nature Sans rien pour la griffer de la moindre rayure La beauté est partout au point qu’elle sature De sa simplicité une scène aussi pure. Puis soudain que voilà intrusion si soudaine Comme une apparition une barque qui traîne  Dans son sillage lourd, un filet qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Ses ébats

Ses ébats. Elle va, elle vient en vagues irrésistibles  L’énergie est partout comme présence fluide Elle est insaisissable quand toute en mouvement On la veut contrôlable, disponible en tout temps. On l’aimerait bien sûr toujours inépuisable  Pour être à tout moment, grâce à elle, capable De franchir les obstacles et d’atteindre nos buts Avant les défaillances qui nous mettent au rebut. Cette énergie des corps, qui par elle exultent S’employant à offrir d’improbables culbutes Quand l’énergie est là, qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Dérisoire

  Dérisoire. Nous sommes tous porteurs des mêmes émotions Mais nous avons aussi nos propres obsessions Que nos plumes labourent avec obstination Espérant ce faisant soulager leur pression. À la règle je ne fais pas hélas exception Exprimant chaque jour cette même colère  Devant tout ce gâchis que bien trop d’hommes font En condamnant ainsi tant de vies sur la terre. J’observe comme tous le si triste cortège  Des affreuses exactions de ce mauvais stratège Qui s’emploie à bâtir de grandes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Dans la brume

Dans la brume. Qui ne voudrait qu’en tout on se montre sincère  L’amant pour sa donzelle ou l’élu pour le peuple Qui ne désire en tout la seule vérité  Dès lors qu’il ne sera pas vraiment concerné ? Car qui souhaite entendre qu’on ne l’aime plus guère  Ou voir un politique lui parler de misère  Lui dire qu’il devra s’en aller voir ailleurs Ou faire des sacrifices pour avoir du meilleur ? Car à vous dire vrai, la vérité fait peur Pour la voir bien en face, il faut avoir du cœur  Ne pas se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Les pas effacés

Les pas effacés. Le temps semble arrêté lui dont la cavalcade  Ne cesse d’emporter tant de mes camarades Est-ce bien une pause ou un moment tranquille Où je puis oublier qu’il n’est pas immobile ? Laissez-moi me bercer de la douce illusion Que je ne vais plus perdre aucun des compagnons Que nous allons rester toujours ces bons garçons  Qui se trouvent si bien quand ils font réunion. Profitons de la pause, elle est d’exception Je sais que le faucheur rarement se repose Il reprendra son geste régulier et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Méandres

  Méandres. La vie est pour beaucoup, comme une longue route Parsemée des obstacles, qui nourrissent leurs doutes Ouvrant sur des chemins que parfois ils écoutent S'achevant néanmoins par leur corps en déroute. C'est un grand labyrinthe, aux yeux de bien des autres Qui ont pour se guider besoin de ces apôtres  Qui prétendent toujours savoir la vérité  Qui éclairent la route des plus désespérés. N'est-ce plutôt un fleuve, qui charrie dans ses eaux Tous les êtres humains qui sont pris dans son flot Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Jeux de dieux

Jeux de dieux Là je sens sous ma main sa peau douce opaline J'en suis le moindre grain, je la sais si câline Quand ses œillades se font alors moins assassines Quand elle cède enfin ma jolie capucine. Ses doigts cherchent à saisir mon émotion intime Ils se glissent habiles à réveiller mes sens Son toucher est ardent, ses caresses divines Je suis à bout de nerf, je suis à bout de sang. Nous montons doucement les notes de la gamme Nous jouons ces arpèges sur nos cordes sensibles Nous savons ces morceaux aller droit dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Le grand jardin

Le grand jardin. Cette nuit j’ai rêvé, voila une nouvelle Une information vraiment exceptionnelle Mais comprenez-moi bien, rêver certes n’est rien  Mais rêver en zinzin, ça que ça fait du bien. Je m’étais égaré au sein d’un grand jardin Attiré par des rires au son très cristallin J’y trouvais une bande de bien joyeux copains Occupés à des rimes et à rompre le pain. Dès lors qu’ils m’aperçurent les rires ont cessé  Car par ma triste mine ils étaient agressés Passant si incongru à la triste figure Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]