01 août 2018

Le cancre

  Réhabilitons le cancre Chaque classe autrefois comptait au moins un cancre Qu’on mettait au piquet, on met le cancre là  Et sur son bonnet d’âne était écrit à l’encre Ce mot très infamant le clouant comme une ancre. C’était pourtant souvent plutôt un bon copain Un drôle un meneur parfois un boute en train Bien plus intelligent qu’on le pouvait penser Mais avec notre école il était bien fâché. Souvent assis au fond pour se faire oublier De ces maîtres déçus de ne point l’éduquer  Son esprit dérivait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Le casse noix

Réhabilitons le casse-noix Oh le bel instrument, on en pince pour toi Car ta forme ne ment tu es un casse noix Pourquoi a-t-il fallu que certains donc s’emploient A moquer le quidam en se gaussant de toi. Pour se faire traiter ainsi de casse noix Ou de casse noisettes on a mérité quoi ? Est-ce si fastidieux que de broyer des noix C’est bien mieux que les dents, du moins moi je le crois. D’autant que pour casser les bonbons en questions Il n’est vous le savez besoin d’un tel champion Ils n’ont pas cette coque qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le boute en train

  Réhabilitons le boute en train Qui donc encore sait quel en est le vrai rôle  Lorsque vous le saurez trouverez-vous ça drôle  Car lorsqu’on fait appel à un vrai boute en train C’est pour que la jument accepte le bourrin. Car souvent l’étalon ou la jument paressent Pour eux apparemment il n’y a rien qui presse Ils n’ont pas comme nous souvent le feu aux fesses C’est lors le boute en train qui la jument caresse. Lorsque enfin la belle semble tout en émoi  Qu’elle semble enfin dire et moi et moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le balai

Réhabilitons le balai En voilà un pour qui ce n’est jamais dimanche Dès lors qu’on le saisit dans ses mains par le manche Et pour le manier il y faut de l’ardeur Bien plus que n’en réclame un simple aspirateur. Le pauvre est symbole de ce qu’on veut chasser Puisqu’on dit bien souvent pour cela, du balai ! Il a d’ailleurs pour ça la tête de l’emploi Pour cueillir dans les coins ce qui a mauvais aloi. Certains le trouvent raide alors qu’il se tient droit Il n’a pas besoin d’aide, du moins ça je le crois Il n’a pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le slip kangourou

  Réhabilitons le slip kangourou. C’est un sous vêtement qui aurait fait son temps Les hommes de son soutien en ont été contents Jusqu’à ce qu’on l’exhibe sur les plages d’antan Il vivait bien caché sous des falzars gonflants. Il rendait bien service il était tout confort Mais pas très élégant lorsqu’on faisait du sport  Car ce qu’il contenait ballotait c’est gênant  Au rythme savez-vous du moindre mouvement. On le dit kangourou puisque dedans sa poche Repose très douillet qui en ferait reproche Au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le pied de nez

  Réhabilitons le Pied de nez La drôle d’expression pour dire moquerie Qui semble exiger de folles acrobaties Qu’il faut d’habileté et s’y montrer un maître  S’il faut prendre ces mots, juste au pied de la lettre. Mais pourquoi donc ce pied qu’à l’autre on adresse Car moi à vue de nez je ne vois ce qu’il blesse Et pourquoi donc ce nez que l’on pointe en l’air Pour y mettre le pied, il faut manquer de flair. C’est certes plus correct pour narguer le chaland Que de montrer ses fesses ainsi à tout venant ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Pour que à tous ça aille...

  Réhabilitons l’ail Pour que à tous ça aille. Qui ne connaît de l’ail, la succulente gousse Dont on farcit les plats en Méditerranée  Dont l’odeur hélas dans la bouche repousse Tout câlin et baisers qu’on aimerait donner. Oh triste paradoxe qui veut que en manger Soit bon pour la santé et en premier au cœur  Mais qui pour des raisons que nous tous on connaît Brise efficacement tous les élans du cœur ! Toute inclinaison est aussitôt brisée  Et le seul cri qu’on pousse c’est aïe ! à le humer ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Le parapluie

  Réhabilitons le parapluie. Un ami pour le temps gris. Quand le temps nous fait grise mine Le parapluie partout domine De ce fait il est synonyme  D’une gaieté qu’on assassine, Moi je connais des parapluies Où se disent des mots jolis Entre deux amants blottis Des mots à l’amour, à la vie. Le parapluie devient ombrelle Pour abriter quelques caresses Lorsque le soleil étincelle  On peut l’ouvrir pour qu’il ne blesse. Moi j’aime bien cet accessoire Sans lui je voudrai vous y voir Comment... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

Éventail

Les facéties de Pierre. Il y a des mots comme éventail  Ou même caravansérail  Qui riment bien avec sérail D’autres mots parlent de volailles Ou bien de bon pâté de cailles Qui riment bien avec ripailles Sans vous parler de ces tripailles De ces corps ou ventres qui baillent Qui s’accordent avec bataille, Moi quand j’entends le mot sonnaille Ou que je lis mot comme paille  Je sens des odeurs de semailles Mais si à les lire je baille Si mon esprit alors déraille  C’est bien au lit qu’il faut que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2018

C’est le pied !

  Les facéties de Pierre Je dois rendre hommage à ce mot qu’est le pied, ne serait-ce que pour faire un joli pied de nez, à tous ceux que l’on dit bêtes comme leurs pieds, sans qu’au pied de la lettre, ils y prennent leur pied. Je suis au pied du mur, je vais sur ce papier, coucher des pieds de vers, car pour moi c’est le pied. C’est pas des coups de pied que je récolterai, des kilomètres à pied ça use les souliers.  Je pourrai perdre pied si j’écris comme un pied, j’en tends déjà vos rires, ça lui fera les pieds ! ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]