12 juillet 2018

Un sourire aux lèvres.

Un sourire aux lèvres. Être comme un nuage que pousserait le vent Ou être un vieux mage tout couvert de présents  Ou une simple image dans un livre d’enfant Ou cet heureux présage que viendra le beau temps, Être bien autre chose que cet être de chair À la plume morose et au cœur plein d’éclairs  Être un bouquet de rose et son parfum dans l’air Et prendre d’autres poses que mes cris de colère. Être comme une graine dispersée au hasard Ou comme un vieux chêne courbé par le blizzard  Ou dans le jeu la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

La magie qui est partout.

  La magie qui est partout. Je suis si souvent surpris par la beauté d’une fleur Chaque fois j’en suis ravi de sa forme et ses couleurs Comment puis rester neuf devant ces choses banales Qui existent autour de moi comme ces odeurs florales ? Serions-nous chaque matin avec une aube nouvelle Tout lavés de ces chagrins et frais comme une pucelle Prêt à recevoir la vie avec cette gourmandise Que l’on a des choses vraies avec la candeur requise ? Je ne suis las ni blasé de toujours m’émerveiller Encore ce matin d’été... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Tant de cris.

  Tant de cris. Écoutez tous ces cris qui résonnent sur terre Cris de joie, cris d’amour ou de colère amère  Cris aussi de victoire aussi cris de détresse  Jamais ils ne se taisent, non jamais ils ne cessent. Car tous les hommes crient et ce dès qu’ils sont nés, Quand cela a du prix, il leur faut le clamer Parfois le cri est clair, il est même éclatant Parfois plus assourdi, presque un gémissement. Entendez tous ces cris, comme ils font tumulte Quand les hommes souffrent ou qu’entre eux ils luttent ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Juste bien

Juste bien. Qu’est-ce qui fait plaisir que ces petites choses Lorsqu’elles sont en accord et que rien n’est morose Hier nous étions ainsi chez moi bien réunis  Pour passer un moment avec quelques amis. Le soleil était là, tempéré par la brise Le jardin bien tondu avec des fleurs exquises La table en terrasse sous un grand parasol Et quelques martinets autour de nous en vol. Le repas fut très simple néanmoins savoureux Les grillades abondantes et les morceaux juteux Les vins de nos contrées étaient très... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Des graines dans le vent.

  Des graines dans le vent.... Le présent chaque jour encombré de nouvelles Dont certaines on le sait sont dignes des poubelles L’histoire retiendra ou pas seulement celles Qui auront pu marquer ou qui ont été mortelles. Hier menu étrange où tout avait pignon D’un côté il y avait une célébration  De l’autre une coupe du monde est son nom Une grande évasion, une limitation. C’est bien la grande dame entrée au Panthéon  Qui aura la primeur des mémoires du jour Mais cela aurait pu prendre un autre tour ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Des hommes forts, quelle error !

Des hommes forts, qu’elle error ! En toutes leurs promesses qui encore y croit En un bel avenir qui encore a foi ? Pourtant à leurs caresses, on leur donne nos voix Pour être encore déçus, d’avoir cru à leurs voies. Que nous sommes naïfs depuis l’aube des temps D’avoir cru en des chefs que le sort nous envoie D’avoir mis dans un être, d’avoir mis dans ses mains Le pouvoir de choisir quel sera le destin. Nous sommes une meute qui ne sait décider Mais toujours s’en remet, à qui parle haut et fort Comme si dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2018

Partage.

Partage. C’est à longueur de page que moi je me répand Cela ne prouve en rien que j’ai quelque talent Car des gens qui écrivent, il y en a tant et tant Pourquoi alors me lire, quand tous manquent de temps. Certes je pourrai dire que c’est d’abord pour moi Que chaque jour je crache ces mots qui sont en moi Ce ne serait honnête, si c’est pour me parler Les mots sont dans ma tête et y restent cachés. A voir comme je guette l’écho que me renvoient Les gens qui me lisent, c’est pourquoi je me dois Au vrai de reconnaître... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Le hasard des rencontres.

  Le hasard des rencontres. Quoique l’on vous en dise où même vous raconte Les projets dans la vie naissent tous de rencontres C’est ainsi le hasard qui en tout tient la barre Et tant pis si pour vous cela semble bizarre. Regardez donc derrière, posez vous la question Qui est intervenu dans toutes ces décisions  Anodines c’est sûr mais qui ont changé le cours Et furent dans vos vies, les seuls vrais carrefours. Ce furent des rencontres qui ont ouvert des portes Souvent fruits du hasard, ou bien des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Pour que à tous ça aille.

  Réhabilitons l’ail Pour que à tous ça aille. Qui ne connaît de l’ail, la succulente gousse Dont on farcit les plats en Méditerranée  Dont l’odeur hélas dans la bouche repousse Tout câlin et baisers qu’on aimerait donner. Oh triste paradoxe qui veut que en manger Soit bon pour la santé et en premier au cœur  Mais qui pour des raisons que nous tous on connaît Brise efficacement tous les élans du cœur ! Toute inclinaison est aussitôt brisée  Et le seul cri qu’on pousse c’est aïe ! à le humer ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Patte de velours.

  Patte de velours. C’est patte de velours dans la vie que l’on aime C’est de n’avoir d’amour qui est le grand problème Lorsque l’aube du jour jamais ne vous amène  Ces mots qu’on veux toujours entendre c’est je t’aime. C’est ne pas être seuls dans la vie que l’on cherche Parcourir le chemin c’est à deux en calèche  Jusqu’où vont nos délires, où ils se perchent Juste pour les entendre ces paroles si chères. C’est trouver dans nos vies comme un alter ego Devant cet objectif nous ne sommes égaux Tant ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]