01 mai 2017

Langues vivantes

Langues vivantes La langue s'enrichit de ces mots de passages Voyageant sans bagages que celui des langages Mélangés dans l'échange comme autant de messages De mieux le reconnaître ce serait bien plus sage. Le français est ainsi une auberge espagnole Grappillant ça et là de nouvelles paroles Et il en fait son miel comme il donne aux autres C'est la tour de Babel et je n'en veux pas d'autre. Nos langues ont une vie sans cesse en mouvement  Elles prennent à l'envie un peu de l'air du temps Elles ont plus que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2017

La seule réponse

La seule réponse  Naître, vivre, aimer, mourir Oui il nous faut être et périr Voilà la loi qui nous unit Voilà pourquoi on est ici. Il est questions si absconses Qu'elles n'ont pas de réponses  Pourquoi, pour qui on est ici C'est comme ça on vous le dit. La seule chose dont on soit sûr  C'est que de vivre c'est parfois dur Rien n'est parfait et rien n'est pur Et le bonheur jamais ne dure. Moi je te tiens, je me sens bien Et dans ma main je tiens, ta main À cet instant je voudrai bien Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Nouvelle saison

Nouvelle saison Un beau matin se lève, débarrassé du givre À la place se voient des nuées d'oiseaux ivres La nature a ouvert en grand son nouveau livre C'est celui des beaux jours que l'on va enfin vivre. À nouvelle lumière est un nouveau soleil Plus triomphant il brille et chasse le sommeil Le ciel ouvre ses bras pour dire envolez-vous Car c'est avec l'amour qu'il y a rendez-vous ! Lentement je m'étire, doucement je respire Cet air frais et léger de cette matinée  Je sors sur la terrasse où les rayons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Renaissance

Renaissance C'est un bouquet de fleurs que j'admire céans Il a plus de corolles que n'en a tout un champ Et bien plus de couleurs que n'en a l'arc en ciel Il semble plus joyeux qu'un enfant au soleil. Bouquet des sentiments que ressentent les gens Venus tous rassemblés pour fêter le printemps Autour d'un feu de joie ils s'agitent en dansant Dépensant l'énergie de l'hiver finissant, Plus haut est le soleil ce jour à l'horizon Plus gaies elles résonnent leurs chansons de fripons Plus vifs sont tous leur pas pour chasser les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Révolution

Révolution L'entendez-vous gronder le peuple souverain Qui en a plein les bottes et bien trop sur les reins L'entendez-vous qui prend bientôt entre ses mains Ce que lui avez volé, à savoir son destin ? Il n'a pour s'exprimer pas ces mots bien choisis Que vous dans vos salons avez si bien appris Mais il sait ce qu'il veut, aussi ce qu'il refuse Sa pensée n'est en rien ni pauvre, ni confuse. Combien de temps encore croyez-vous qu'il pourra Avaler ces couleuvres qu'ils ont pour tout repas Ces miettes des gâteaux dont vous vous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Espérance

Espérance Que fleurissent des jours plus porteurs d'espérance Que ne sont ces discours aux accents un peu rance Qu'on nous donne envie d'enfin nous dépasser Au lieu de ressasser les leçons du passé ! Que s'ouvrent enfin pour nous les voies d'un avenir Plus riant à nos yeux qu'un présent trop terni Qu'enfin la perspective de vivre en harmonie Se dessine aussi telle qu'on peut la chérir. Pourquoi irions-nous suivre le bruit et la fureur Accepter à jamais de vivre dans la peur Pourquoi donc renoncer à connaître une paix Qu'avec... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

Gamin

Gamin J'ai senti sur ma main une main se poser Et de tous petits doigts alors me caresser Quand j'ai levé les yeux j'ai vu ceux du gamin Là qui m'interrogeaient, as-tu donc du chagrin ? Je suis donc revenu du voyage lointain Où je m'étais perdu en regrets et en vain Pour regarder bien mieux ce qui était demain La vie de cet enfant et son sourire plein. Il m'a tiré alors et m'a dit vient jouer Peux-tu venir monter la tente dans le jardin Et faire le cow-boy, moi je ferai l'indien ? Je ne puis résister à faire le pantin. Peu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Volontaires

Volontaires En ces temps si troublés qui donc est volontaire Pour se battre à mort pour sauver notre terre ? Au milieu des clameurs, en ces temps de terreur Qui va donc écouter de raisons que ses peurs ? Pourtant la vraie menace est la terre qui se meurt Où plus exactement c'est la vie j'en ai peur Bien au delà des jours et des temps de malheur Comment donc ne pas voir où mènent nos erreurs ? De plus en plus nombreux émergent ces prophètes Qui nous mettent en garde des effets de nos quêtes Qui proposent des voies pour nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Le viel album

Le vieil album Que vais-je emporter avec moi désormais Sont-ce mille bagages dont je vais m'encombrer? Que me faut-il vraiment pour la suite garder Sont-ce bien des objets ou des visages aimés ? On sème sur sa route tout au long de sa vie Les déchets de ses jours ainsi que les scories On abandonne hélas aussi derrière soi Les cœurs et les amis pour la dernière fois. Oh on se dit bien sûr oui on se reverra Mais la vie l'occasion ne nous en laisse pas Il nous reste un sourire, une poignée de mains Le souffle d'un baiser évanoui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Humeurs saisonnières

Humeurs saisonnières Quand le soleil y brille et que le ciel est bleu La poitrine se gonfle et l’air est merveilleux L’esprit s’envole alors libéré de ses peurs Il aspire au plaisir, il aspire au bonheur, Le monde apparaît paré de ses couleurs Porteuses de l’espoir que les temps sont meilleurs Le corps est transporté de nouvelles ardeurs Tout prêt à conquérir et nourri de chaleur. Quand le ciel est tout gris que le temps est maussade C’est le dos qui se voûte et l’esprit est malade On se recroqueville alors sur ses douleurs On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]