03 décembre 2017

Écoutez bien

Écoutez bien Il gouverne olympien, on dit Jupitérien  Sachez tous braves gens qu’il nous veut que du bien Pourquoi consulterait-il, nous qui ne sommes rien Qui ne sommes pas l’ombre pas même de son chien. Il a devant les yeux un prisme qui ne lui laisse voir Que les gens de mérite ceux qui ont plein d’avoir En haut de pyramides si hautes comment voir Tous ceux qui à leur base sont pourtant plein d’espoirs ? il est bien éduqué il sait serrer des mains Partager quelques drames, avoir la larme à l’œil  Aussi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2017

D’une autre façon

  D’une autre façon  Tu te mets en vitrine comme jolie poupée De fard et de vernis tu t’es bien apprêtée Afin de ressembler aux rêves artificiels De coller à l’image de leurs désirs charnels. Tes lèvres soulignées d’une touche de Gloss Pour séduire ces hommes qui se voudraient des boss, Finir entre les mains de ces tristes pantins Comme une marionnette qui se débat en vain. Crois-tu qu’est carapace cette apparence Qu’elle te protègera murée dans ton silence Ce n’est pas une autre que tu abandonnes C’est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2017

Le bonheur malgré tout

  Le bonheur malgré tout... Dans le lent grincement de mes jours qui s’effacent La chute inexorable de mes forces si lasses  Dans le sourd désespoir de la jeunesse enfuie Dans la résignation de tout ce qui s’ensuit, Joue toujours c’est heureux, la lueur si douce De l’amour esquissé au coin de ta bouche Brille encore dans tes yeux, cette bulle de mousse Dont l’éclat ne s’éteint et dont la vue me touche. Dans tous les souvenirs qui peuplent ma mémoire  Où nombre de chagrins crient encore victoire Dans ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2017

Que serons-nous demain ?

Que serons-nous demain ? À chaque instant qui passe c’est l’avenir qui change De nouvelles données et de nouveaux échanges  Comment dire à l’avance ce qui va se passer Quand sont souvent étranges toutes choses passées ? Qui peut dire demain ce que deviendra l’homme Le sera-t-il encore ou devenu surhomme ? Le sera-t-il humain, sera-t-il autre chose ? Voilà quelques questions qu’il faut que l’on se pose. Car au fond qu’est-ce qu’on veut, c’est de ne plus mourir De quoi a-t-on envie, c’est d’être plus heureux De... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

Dans le marbre

  Dans le marbre Faut-il les préserver des horreurs de ce monde Tous les petits enfants les laisser à leurs rondes ? Seront-ils préparés à affronter la vie Lorsqu’ils se rendront compte qu’on leur a tant menti ? Faut-il considérer qu’il n’y a que l’enfance Qui offre un terrain pour vivre l’insouciance Que nous n’avons en fait qu’un seul vrai paradis Avec ces années où on nous a rien dit ? Les anciens m’auraient dit, tu as mangé ton pain blanc Il n’est si savoureux las celui qui t’attend As tu bien apprécié... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

La bêtise

La bêtise  Rien ne sert d’en pleurer alors faut-il en rire De la bêtise humaine puisqu’on doit en souffrir Plutôt que de m’en plaindre je vais donc m’en moquer Dans de savants délires la ridiculiser. La bêtise répète avec obstination Ce au fil des siècles sans en tirer leçons Des erreurs stupides à s’en mordre les doigts  Elle se cogne la tête à nous laisser sans voix. Fille de certitude elle foncera tout droit Sans avoir aucun doute jamais sur son bon droit Plutôt que d’écouter celui qui n’est d’accord ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2017

Silences

Silences Devant ces scènes atroces où peut couler le sang Oh combien mon stylo est alors impuissant Combien de gouttes d’encre pour ces actes sanglants Combien de lourds sanglots pour tous ces innocents ? Combien ai-je entendu lorsque j’étais enfant Dire plus jamais ça, plus jamais comme avant Mais l’homme oublie bien vite et les hommes après lui Que violence est impasse et que tout elle détruit. Combien ont pris leur plume devant ces émotions Dans l’espoir que s’allume la même expression Que surgisse un cri, un seul... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Où est la poésie ?

Où est la poésie ? Dans ce monde en souffrance où est la poésie  Trop d’images tourmentent nos âmes et cœurs meurtris Quand tout n’est que violence, quand résonnent les cris Qui entre en résonance avec le beau en lui ? Dans ces rais de lumière où dansent des poussières  Dans ces perles de pluie le long de la gouttière  Dans le souffle du vent qui passe sur les feuilles Dans l’eau au creux des mains lorsque tu la recueilles. Sous le mépris des grands où est la poésie  Quand la bêtise avance et que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 novembre 2017

En famille

En famille Tout a dû être dit sur la vie des familles Certains en ont la haine qui à leur coeur cheville  Pour ma part je proclame d’une voix bien tranquille Qu’elle est chère à mon coeur, que pour elle il vacille. Aussi vous comprendrez quelle a été ma joie Lors du dernier week-end d’avoir autour de moi Mes enfants et les leurs et sous un même toit J’aime quand tous ainsi alors je les côtoie. Chacun a fait sa vie et bâti son foyer Chacun a ses soucis qu’il doit bien affronter Pourtant il fait partie d’une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2017

Les chemins lumineux

Les chemins lumineux Que n’ai-je conservé sur la carte du tendre Ces chemins lumineux qui m’ont mené vers toi C’est bien toute ma vie qu’il me faudra les prendre Car l’amour n’est acquis c’est une de ses lois. Je suis un chercheur d’or en quête de trésor  De cet eldorado que peut être ton corps Quand ton coeur est conquis au bout de ses efforts Car c’est toi in fine le vrai conquistador. Si je ne veux me perdre sur les routes du coeur M’égarer en chemin en quête du bonheur Je dois dans ma mémoire tracer toutes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]