27 octobre 2019

Yo-Yo

  Yo-Yo. La bonne humeur fait du yo-yo Entre douleurs du bas en haut Et tout le bon, le doux, le beau, Entre la chair et le noyau. La joie de vivre n’a d’autres règles Que de suivre ces soubresauts. Un jour à terre, un jour un aigle Entre soleil et pluie à seaux. Le bonheur est fait des instants Les plus jolis les plus charmants. Entre les deux, c’est le couchant Et les moments les plus mordants. Comment faire pour rester en haut Où il fait beau, où on a chaud ? Ne pas connaître ces trous noirs Où peut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2019

Petit Poucet

  Petit Poucet Tel un petit Poucet j’ai semé bien des pierres Pour tracer un chemin dont le but ne connais Je n’ai jamais trop su s’il était de lumière  Ou si d’autres que moi pourraient s’y égarer. Si je les ai semées c’est un peu malgré moi Si j’ai laissé des traces, c’est bien d’abord pour moi Pour pouvoir bien plus tard regarder en arrière  Peut être de quelques unes me dire, j’en suis fier ! Les plus belles des pierres, celles que je chéris  Sont bien sûr ces enfants que m’a donné la vie ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Un oiseau à terre

  Un oiseau à terre. J’ai trouvé un oiseau gisant là à mes pieds Un tout petit amas de plumes ébouriffées. De quoi donc est-il mort, il n’est pas dévoré  Comment du haut du ciel, est-il ainsi tombé ? Un oiseau n’est pas fait pour côtoyer la terre On aime à le voir évoluer dans les airs Le savoir abattu,  au lieu qu’il s’élève  C’est avoir perdu un de nos plus beaux rêves. J’ai alors ramassé le petit corps sans vie Dans un arbre plus haut, je l’ai mis à l’abri Le confiant aux vents qui sont ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Le lac de Rabassol

Le lac de Rabassol. Partis de bon matin nous prîmes notre envol Le ciel était très clair, et l’air rafraîchissant  Pour aller promener au lac de Rabassol Tout près de Mijanès, en pays Donezan. Tout au bout d’une piste prise en cahotant Nous trouvons le parking du nom de la Restanque Qui est tout près de là, que les pêcheurs ne manquent Des arbres gigantesques, qui bordent un torrent. La marche a démarré au gré de nos appuis Sous les ombrages sombres de très grands conifères  Un chemin caillouteux qu’a bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Un signe ?

Un signe ? Un rayon tout poudré d’or et de lumière  A traversé d’un trait le carreau de la vitre Semblant un doigt pointé sur une blanche pierre Où dansent des reflets, comme elle parait vivre. Serait-ce là un signe adressé par le ciel  Ou bien un phénomène cent pour cent naturel ? Lorsque je le regarde en esprit rationnel Je n’y vois que hasard et rien d’essentiel. Si je prenais la pierre dans mes mains à l’instant Je sentirais seulement la chaleur minérale  Ou peut être en moi surgirait, animale Une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Ragots

Ragots. Dans les replis farouches des colères ancestrales Naissent les coups de fourche à un monde idéal  Dans les haines transmises par des aïeux frustrés  Couvent toutes les crises dont on a le secret. Tous nous sommes héritiers de ces tristes histoires De ces rivalités dont beaucoup tirent gloire Nous fûmes tant bercés par des mythes absurdes Que nous les acceptons, fut-ce par habitude. Combien donc de ces voiles, il faudra déchirer Pour entr’apercevoir un bout de vérité  Et combien sur la toile,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

Le filon de mes rêves.

Le filon de mes rêves. Il viendra ce moment, je le sais, je le sens Où ne coulera plus de texte dans mon sang Où sera épuisé le filon de mes rêves  Où je ne sentirai plus en moi cette sève. Lorsque au petit jour face à la page vierge J’attends très impatient que les mots me visitent Je n’en suis pas encore à allumer un cierge Pour que l’inspiration toujours un peu m’invite. Mais viendra ce moment où je serai stérile  Quand même je serai avec les mots, habile. Où ils ne seront plus que vides de tout sens Où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Le petit Pierre.

Le petit Pierre. J’étais le petit Pierre pour mes frères et sœurs Pour toute la famille qui est chère à mon coeur Le tout petit dernier venu dans la fratrie Celui devant lequel souvent on s’esbaudit. Jamais au grand jamais, je n’eus droit à Pierrot Pourtant dedans la lune je l’étais plutôt trop Plongé dedans les livres de contes et légendes  J’étais tantôt un djinn, tantôt à Samarcande. J’ai grandi entouré d’un amour simple et vrai L’enfance fut rustique mais combien enchantée  J’avais pour me guider des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

ce que l’on se dit

Ce que l’on se dit. Tout ce que l’on ne dit ou que l’on ne se dit S’échappe sans retour si l’on n’y met des mots Même sur les images si on ne les décrit  Le temps fait son ouvrage et les efface aussi. De mes chers disparus je conte la légende  Pour avoir moins d’effort lorsque je me demande Quels êtres ils étaient au delà des photos Me rappeler l’amour dont ils m’ont fait cadeau. Parents et grands parents, aussi bien qu’oncles et tantes Ils sont dans ma mémoire comme en file d’attente Et si je les appelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Barbichette.

Barbichette.Je te tiens tu me tiens par la barbichette Combien cette contine lorsque j’étais enfantM’amusait, je riais et j’étais à la fête Quand j’y jouais souvent avec ma maman.À présent je suis grand et j’en ris beaucoup moinsÀ voir la société jouer comme gaminsChacun montrant à l’autre, le prenant à témoin Combien il est utile et a de grands besoins.Quand ce n’est les routiers, c’est les électriciensOù les ambulanciers, les conducteurs de trainLes profs, les infirmiers, les taxis, les pêcheurs Ou bien les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]