26 novembre 2018

Démarrage.

  Démarrage. Petit matin quand blanchit l’aube  Pour certains c’est l’heure des laudes Je me déplie partout ça coince  Où est le temps où j’étais mince ? Mon corps se meut et il proteste Je ne vous parle pas du reste L’âge est là et sans conteste C’est bien contre lui que je peste. Si vous n’en savez les contraintes Vous ne comprendrez ma complainte Je ne veux susciter vos craintes Sur cette vie que j’ai dépeinte. Après un temps de mise en route Bien traversé de quelques doutes En raison de ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2018

Le départ.

  Le départ. Préparer un départ c’est un sacré bazar On craint d’en oublier et d’être en retard Moi j’entasse un peu tout dans ma grande valise Elle trie avec soin la moindre de ses prises. Partir, il faut partir à un moment donné  Son petit nid d’amour il faut abandonner Que l’on est bien chez soi, on n’en voudrait bouger Mais les amis sont loin, on n’y peut rien changer. La famille éclatée aux quatre coins d’ici Et si on veut la voir, faut s’arracher aussi Partir, il faut partir c’est la loi d’aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Tous les amis qu’on aime et tous ceux que l’on sème

  Tous les amis qu’on aime Et tous ceux que l’on sème. Où sont tous les amis que ma vie a croisés Que comme des cailloux elle a tant semé ? Aux fils entremêlés de ces itinérances Qui m’ont conduit alors aux quatre coins de France. Comment les conserver ces liens qui sont tissés  Quand las ils se distendent avec les distances Loin des yeux, loin du coeur, est-ce une évidence ? Dans nos vies trop pressées, tant de choses cassées. Que sont-ils devenus ceux qui pourtant étaient Là chaque jour ou presque,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Par mes mots seulement

  Par mes mots seulement. D’où leur vient ce besoin d’exister par l’image De poster leur portrait sans qu’il leur rende hommage ? De dire me voilà, voyez mon personnage  Est-ce de leur personne, vraiment le meilleur gage ? Nos enveloppes sont celles dont la nature Nous a doté un jour, c’est une devanture Faut-il la partager avec des inconnus ? Moi ils demeurent rares, ceux qui me verront nu. Je n’ai pas de complexe avec mon apparence Mais n’en tire pas gloire, comme une évidence  J’aime que mes écrits... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Guignolades.

  Guignolades. Hier quel bel hommage pour flétrir la camarde Celle qui emporta tant de ces camarades Ces soldats animés de tout sauf de bravades Qui rêvaient une paix qui fut celle des braves. Comment trois fois hélas croire à la mascarade Quand les idées de paix sont à ce point en rade En dépit des beautés de ces grandes parades Qui dissimulent à peine ces valeurs que tant bradent. Pour réveiller les peuples nous avons un beau barde Qui dit très haut ces choses que par ailleurs on farde  D’autres ne savent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Gagner nos ailes

  Gagner nos ailes. On a beau le cacher toute sa vie on rampe Rêvant de s’élever à la lueur des lampes Tant on est écrasé sous le poids des devoirs Mais en gardant au cœur quelques onces d’espoir. Combien sont d’entre nous à vivre un peu leurs rêves  Sans subir chaque jour,  jusqu’au jour où on crève  Le mot de liberté est souvent sur nos lèvres  Mais de vraie liberté c’est pourtant qu’on nous sèvre. Parfois on se retrouve au bord de la falaise Songeant à y plonger pour chasser le malaise ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2018

Mon plus beau baptême.

  Mon plus beau baptême  La chaleur de ton corps fut mon plus beau baptême  C’est mon plus cher trésor, je n’en veux de carême Sans ce présent combien seraient mes aubes blêmes  Quelle meilleure façon de me dire je t’aime ? Ta peau contre ma peau fut ma révélation  Que le bonheur pouvait être révolution  Avec ce doux contact comme une élévation  Vers des élans plus chauds que le coeur d’un chaudron. Ton sein sur ma poitrine fut la consécration  D’une quête impossible, une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Le son de leurs clairons.

  Le son de leurs clairons. Qu’elles sont émouvantes ces commémorations  De ces moments d’histoire dont on tire leçons  Du moins c’est ce qu’on dit au pied du monument Qui se prête si bien à tous ces beaux serments. Qu’ils sont plein ces discours de générosité  De sagesse et d’espoir quand ils sont déclamés  Devant tous ces parterres de gens au garde à vous  J’en ai les larmes aux yeux, et vous en avez-vous ? Qu’ils ont l’air ces puissants et tous ces gouvernants D’adhérer silencieux à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Entre frères et soeurs

  Entre frères et sœurs. Souvent la vie vous donne quelques autres existences Pour vous accompagner tout au long de l’enfance Moi c’est des frères et sœurs car j’ai eu cette chance D’avoir une fratrie pour grandir en confiance. Tous les jours on est proches pendant plusieurs années Hélas elles sont trop courtes si vite abandonnées  Par ce temps où l’on pousse les portes et volets Pour le quitter ce nid où l’on s’est élevé. Tous les jours sont des jeux en toute innocence Des rires aux éclats et bien des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Conteur et compteur.

  Conteur et compteur. Il est de ces histoires qu’on prête aux conteurs De ces belles histoires qui font rêver les coeurs  Pourtant je vous le crie, hélas je vous le dis C’est pas vraiment le cas de ces compteurs Linky. La technique on le sait peut faire des miracles Au nouveau bien souvent on peut faire obstacle On a déjà trop vu de l’étrange spectacle De tous ces gens qui hurlent puis cèdent à l’oracle. Alors regardons bien tout le pour et le contre Venez donc avec moi un peu à sa rencontre Voyons ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]