19 février 2017

Flic-floc

Flic-floc Le flic-floc de ces gouttes qui s'écoulent du toit De la neige fondue sous le soleil qui choit Dessine sur le pavé un étrange ballet Fait de coupes claires aux rebords crénelés J'imagine bien sûr l'air qui fera écho A la danse au hasard des chutes éphémères À travers le rideau de filaments trop clairs Mes doigts tambourinent, en suivent le tempo. Spectacle fascinant à tant se répéter C'est la même scène, toujours renouvelée Preuve éloquente que la nécessité D'une loi implacable comme la gravité Peut faire une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Rites

Rites C'est le reflet spectral de la lune dans l'eau Dessus le marécage il flotte un peu falot Dans sa lumière pâle tout semble estompé On dirait que d'en haut un astre est tombé. Mille coassements déchirent le silence Écoutez ce concert fait de mille présences C'est une vie qui grouille au milieu des roseaux Qui se nourrit aussi, ainsi au bord de l'eau. La barque à fond plat glisse elle sans bruit À part quelques remous sous la rame qui luit Vers l'îlot bien caché par des rideaux de cannes Dont certains savent faire de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Au lever

Au lever Les feux d'un astre mort s'estompent à l'horizon Vont prendre le relai de Phébus les rayons Le ciel est moucheté de ces traces d'étoiles Quelques instants avant elles criblaient sa toile. Alors que la nuit part prise dans sa débâcle Un jour d'abord timide offre un nouveau spectacle Des lueurs au levant annoncent l'émergence Du disque flamboyant dont c'est la renaissance. Un court moment passe comme une hésitation Où la nuit ne voudrait laisser place au champion Mais son triomphe vient qui ne laisse de place Au doute... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2016

Premiers froids

Premiers froids   Ce matin dans le pré les ombres paresseuses Des bosquets de la haie s'étalent un peu peureuses Au gré d'un soleil pâle qui hésite à monter En ce début d'hiver mais le ciel est d'acier.   L'herbe est encore verte mais par endroit jaunie Le froid a fait son oeuvre sur les brins rabougris Des monts, des buttes mais quels sont ces travaux Une oeuvre de taupes ou crottins de chevaux ?   Si je lève les yeux je vois sur les montagnes La... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Soleil d'hiver

Soleil d'hiver Sur la terrasse ensoleillée la lumière rasante Etend loin les ombres des arbres dépouillés Le ciel est bleu acier, la bise est coupante Ce temps magnifique, il est aussi glacé. La terre est gelée et l'herbe a givré Tout à présent s'endort sous le froid hivernal Sont passées à présent les journées automnales On entre en saison de la neige en livrée. Des contrastes violents de soleil et de glace Quand entre les sapins on doit faire sa trace Que les lèvres gercées et la goutte au nez On aime néanmoins ces trop... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Terre à terre

Terre à terre On la piétine sans même y penser On la griffe, laboure et blesse sans regret On l'étouffe aussi sous de bien fortes croûtes Dont on fait tous les jours nos parkings et nos routes On en use sans frein et on ne la partage Jamais que si toujours on y trouve avantage On clame de l'aimer mais ce n'est qu'une idée Dans la réalité elle n'est que méprisée On la fouille on la creuse pour aller arracher En son sein de secrètes ressources bien cachées On la fore, on la saigne, on l'exploite à fond On va toujours plus loin... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Impalpable

Impalpable A la fois invisible pourtant omniprésent Il est si impalpable qu'on peut le croire absent S'il vient à nous manquer alors on le ressent Léger, indispensable, il nous tient bien vivant. On apprécie son souffle sous forme de zéphyr Où d'une douce brise qui vient nous rafraîchir On craint sa colère lorsqu'il devient tempête Et peut tout emporter dans sa folle conquête. Il est pur et léger au sommet des montagnes On aime à respirer celui de nos campagnes On s'étouffe parfois au cœur des grandes villes Quand trop chargé... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

La bête

La bête Ne jamais oublier qu'elle est tapie la bête Prête à dévorer et que rien ne l'arrête Ne lui donnez jamais toute sa liberté Gardez-là sous contrôle si vous la nourrissez. Quand dans le lit grisâtre ses petits yeux rougeoient Ne les croit pas mourants, vois comme ils sont en joie Des que tu vas jeter sur eux quelques morceaux Ils vont les dévorer dans l'ardeur à nouveau. La bête est domestique si elle est enfermée Alors elle procure les bienfaits recherchés Tous autour s'y regroupent pour bien la regarder Pour se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

A sec

A sec Pendant des millénaires sans doute même plus La rivière a coulé et parfois s'est perdue Sur des fonds de rochers elle a dévalé Sur eux elle a glissé, elle les a ignorés Et ces eaux entraînées , coulant vers la vallée Ont usé et lissé ces lits aux couleurs sombres Ces torrents si fougueux ces roches ont raclé À présent desséché, le cours d'eau n'est qu'une ombre. Je marche dans ces creux entre tous ces fantômes Je vois ces minéraux qui ont gardé la trace Du passage des eaux, leur dure carapace Est marqué de ces sceaux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Le chant du courlis

Le chant du courlis C'est le chant du courlis que j'écoute souvent Lorsque je me promène sur les bords de l'étang Il éveille en moi quelque émerveillement Car je sens qu'il m'amène jusqu'à l'aube des temps. Dans ces coins de nature préservés par miracle Il joue de sa musique dans l'étonnant spectacle De la vie qui y grouille en mille mouvements Qui agitent en harmonie les bords de mon étang. C'est le lent bercement des roseaux dans le vent Le clapotis des eaux qui va se répétant C'est le vol du héron qui va guettant sa proie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]