08 juillet 2017

Dans l'été qui commence

Dans l'été qui commence   Le vol du papillon, la fleur du pissenlit Autant d'aigrettes blanches sur le ciel de mon lit Quand étendu dans l'herbe, je ressens et je vis Dans l'été qui commence la chanson de la vie.   Le chant de la mésange ou le cri du coucou Autant de notes claires dans l'air frais tout à coup Quand assis dans le bois, j'écoute et je loue Dans l'été qui s'élance, tous ces oiseaux qui jouent.   Là-haut, haut dans le ciel plane un grand rapace ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Canicule

Canicule   Quand baigné de cette eau qui sourd depuis ma peau Qu'écrasé sous le plomb, qui fuse sans repos Je me terre au fond des moindres flaques d'ombre Sur le thermomètre s'affolent les nombres,   Ce n'est plus de chaleur lors dont il est question Une grande torpeur envahit les maisons Car quand la canicule s'abat sans rémission Il serait ridicule de penser que c'est bon.   Un léger souffle d'air, la porte du frigidaire On court après le frais pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Comme un vol de vautours

  Comme un vol de vautours Quand l'ombre des vautours plane sur la montagne Quand pâlit le soleil sous leurs ailes immenses Quand ces hordes d'oiseaux traversent la campagne Que dans l'air surchauffé leurs silhouettes dansent On rentre les épaules comme des étrangers  On a un sentiment d'un ancestral danger Même si les charognes sont leur seul intérêt  On se sent une proie pour leurs becs acérés. Puis on les voit s'abattre sur une vache autour Lorsque d'autres posés semblent attendre leur tour Tandis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Mon pays

Mon pays Si je devais chanter mon cher pays que j'aime Je le déclinerai sur mille et un thèmes Mon pays c'est des lieux mais aussi des idées Parmi mille racines comment me décider ? C'est pinèdes en Provence, ajoncs et puis rochers C'est la chaleur qui tremble au soleil de juillet C'est aussi Languedoc et ses coteaux de vignes C'est Méditerranée, chemins jonchés de pignes C'est partout dans ma France que j'ai posé mes pas Dans combien de contrées je ne me souviens pas Partout j'ai ressenti la beauté des campagnes Où que me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Surprise

Surprise Quand j'ouvre la fenêtre dans le petit matin Elle me saute au visage la neige de satin Mes yeux du paysage voient la couleur ivoire Bien parti en voyage le printemps il faut croire. C'est comme si le temps repartait en arrière Si les saisons chagrines n'en faisaient qu'à leur tête Si les remords tardifs d'un hiver qui s'accroche Montrait encore les dents lors que l'été s'approche. Quelle que soit ma surprise le résultat est beau Dans ces paquets de neige sur feuillages nouveaux Dans tous ces brins d'herbe pointant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

En connexion

En connexion Un oiseau est posé sur la branche il chante Le ruisseau lui répond en glouglous malicieux Dans le ciel les nuages s'étalent paresseux La brise courbe l'herbe en ondes sur la pente Au milieu est assis à l'ombre d'un grand saule Silhouette massive très large aux épaules Un homme immobile ses yeux fixent un point Plus loin que l'horizon et les meules de foin. Tout paraît si tranquille, calme et en repos La nature est paisible mais pas sous son chapeau Dans son esprit bouillonne tant et tant de questions Bien qu'il soit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Saisons

Saisons Qui n’a pas éprouvé un soupçon de tristesse Sous un ciel gris et froid quand la lumière baisse ? Qui n’a pas ressenti au profond de ses os Cette énergie en berne quand le ciel est plein d’eau ? Qui n’a pas été pris d’un élan d’allégresse Quand le soleil est là, sa chaleur nous caresse Qui n’a pas eu envie de sauter et bondir De croquer cette vie afin de s’en réjouir ? Nous sommes si sensibles aux variations du temps Et nos sautes d’humeur témoignent à tout instant Du lien qu’a notre corps avec la nature Qui demeure en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Adieu

Adieu Quand tu viendras bourdon frémir à mon oreille Que toi le bouton d'or dans le jour qui s'éveille Ouvriras ta corolle pour boire le soleil Et ouvriras les vannes pour ta sève de miel, Quand toi tu frôleras subreptice ma peau D'un souffle plus léger qu'une plume d'oiseau Que tu murmureras dans le creux de mon cou De ces mots de magie d'où s'écoule le doux, Quand passera sur moi un paresseux nuage Dans un ciel de beau temps étranger à l'orage Que ne serai vêtu et sans gêne connue Mon corps sera offert désarmé et si nu, La... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Tant et si peu

Tant et si peu… J’ai vu la libellule au-dessus du marais Voler le papillon au milieu des genêts L’oiseau et ses voltiges quand il s’est élevé La graine du pissenlit que le vent emportait, J’ai vu le torrent fou au flanc de la montagne La cascade tomber en bas sur les rochers Le fleuve paresseux couler dans la campagne Le lac calme et tranquille dans le vallon caché, J’ai vu le feu flamber tout au cœur du foyer La lave du volcan qui en bas bouillonnait Des forêts disparues d’être incendiées La cendre rougeoyante du cigare entamé ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Lumières froides sur la neige

Lumières froides sur la neige De grands éclairs bleutés posés sur un drap blanc Aussi bleus que des yeux bordés de cils charmants On devine bien l'eau frangées des grandes tiges Des plantes que l'hiver encore un peu fige. La neige enveloppe encore les paysages Mais déjà déchirée par la fonte des glaces On voit des arbres au loin qui sont en bonne place Pour montrer le chemin, l'invite au voyage. Dans tout le bleu saphir des grandes traînées bleues On aimerait plonger on s'y sent bienheureux Il y a tant de paix... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]