25 janvier 2016

Le mont

Le mont Je vis au pied d'un mont étrange et magnifiquePas de comparaisons il est vraiment uniqueJe décris à raison ses caractéristiquesLà depuis ma maison où j'ai posé mes cliques. Au centre est un cratère, comme un demi volcanIl forme une mâchoire, celle d'un vieux géantSes côtés, symétrie, forment des monticulesQui ressemblent ma foi à ses deux mandibules. Ses dents forment au centre une arête tranchanteQui impose à tous une marche prudenteDe son sommet on voit de la France à L'EspagneOn y reste à grand peine, les bourrasques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2016

Vallée perdue

Vallée perdue C'est une haute vallée au cœur de la montagne Le soleil qui l'inonde en ce beau jour d'hiver Réveille les pales couleurs de ce lieu de campagne Et fait luire les névés qui parsèment sa terre. Sur ses flancs des forêts de feuillus désarmés Quelques rares sapins laissent des tâches vertes Des rochers en chaos percent partout les près Et semblent de vieux os d'un monstre de naguère. Un torrent fait tumulte, grossi par l'eau de fonte Son fracas régulier fait partie de la scène  Au fur et à mesure que le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2016

Prédateurs

Tous ceux qui y vivaient, le craignaient, aux abois Parfois ses belles rayures, ils pouvaient entrevoir Mais quand il le voyaient pour eux c’était trop tard.   Le tigre majestueux se plaisait de glisser Furtif parmi les feuilles qui ainsi le cachaient De surprendre soudain ses proies déjà vaincues Lui donnait sentiment d’être pour roi tenu.   Le tigre un jour pourtant, sorti de sous les arbres Il trouva un village peuplé d’être étranges Des singes sur deux pattes à la peau nue et glabre Se demanda alors que font... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2016

Championne

Câline et féline elle caresse mon dos Je sens ses doigts agiles glisser là sur ma peau En ondes concentriques, mes sens sont titillés Mon esprit est paisible je me laisse étriller.   Mes poils quand elles les brossent sont luisants comme l’acier, Mes sabots qu’elle gratte, portent des fers refaits Ma queue est bien tressée, ma crinière peignée Je suis prêt pour la fête, où je vais défiler.   On m’a mis une selle, toute de cuir cloutée Mes rênes sont bien neuves, faite de cuir ciré Toutes sangles serrées autour de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2016

Trésor

Il est un grand secret je vais vous le livrer Celui d'un vrai trésor de tous est à portée Il brille comme l'or il n'est est pas moins beau Alors que l'or réveille dans les yeux de beaucoup Des éclats très malsains , des lueurs très avides   Celui dont je vous parle quand on le met au cou Il ne suscite pas chez ceux qui lors l'admirent Ni d'envies de combat, ni de pensées cupides Ils n'ont plus qu'un envie que leurs belles se mirent En fassent des sourires, leurs cœurs restent limpides.   L'or que vous connaissez,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2016

Neige en Janvier

Elle était attendue, elle était espérée Qu'y a-t-il de plus beau que neige en janvier ? Le matin, de bonne heure, en ouvrant les volets, Le manteau de lin blanc était partout posé. Un soleil irradiait à travers les nuages Ses rayons argentés et dorés caressaient Les contours adoucis des monts immaculées Tout semblait en suspens dans ce beau paysage. Tout ressort bien plus beau sous ce couvert de neige Elle semble posséder un pouvoir singulier Et ce bien au contraire d'une uniformité Elle souligne bien, le propre de chaque chose. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2016

Destin

Au milieu de la neige courrait un lapin blancEt à part ses empreintes, on ne le voyait passautant dans la poudreuse créant des tourbillonsDe mille flocons légers dispersés par le vent. Derrière lui courrait un joli renard blancEt à part les volutes on ne le voyait pasIl suivait les empreintes du petit lapin blancCar il était en quête de son prochain repas Plus loin il y avait un très vieux chasseur blancDans sa parka très claire, ils ne le voyaient pasIl suivait les empreintes du renard du lapinSe disant qu'à la fin il y avait un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Promenade en forêt

Sur les bords du Sentier, là je me suis assis Dans la forêt touffue sur un rocher très gris Les rayons du soleil percent entre tous ces troncs Ils font dessus le sol comme des mares claires. La vue autour de moi porte vers les montagnes Je sens le souffle du vent bouger les hautes branches L'air frais que je respire emplit bien mes poumons Mon émotion grandit avec ces sensations. C'est un bain de forêt en fait dont je profite Plongé dans cette ambiance de calme et d'équilibre Parmi cette nature comme je me sens libre Rester encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Les vieux

Il est un banc de pierres au vieux mur accolé Les vieux de ce quartier viennent s'y reposer Alignés sur ce banc ils aiment à évoquer Leurs moments de jeunesse où ils étaient follets. Leurs mains un peu noueuses sur des bâtons posées Des casquettes vissées sur leurs crânes un peu chauves Une cigarette au bec ou mâchant de la guimauve Ils aiment à causer, au soleil exposés. Leurs vieux os se réchauffent au contact de la pierre Ils exhument volontiers, d'un coin de leurs mémoires Les frasques qu'ils ont menées, c'était encore hier Ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2016

Un chien

Quand je vois son museau qui pointe vers la porte Que sa queue soudain danse de façon frénétique Qu'il piétine et ouvre de grands yeux pathétiques Je sais bien ce qu'il veut, que le vent nous emporte. De grandes courses ensemble, le long des chemins creux Des roulades dans l'herbe et puis des jeux joyeux Courir à perdre haleine, des bâtons ramassés Puis lancés, relancés sans jamais se lasser. Puis au coin du feu couché, se faire caresser Gratter sous les oreilles, aussi un peu gavé Se rouler sur le dos, faire un gros dodo Et puis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]