16 janvier 2016

Neige en Janvier

Elle était attendue, elle était espérée Qu'y a-t-il de plus beau que neige en janvier ? Le matin, de bonne heure, en ouvrant les volets, Le manteau de lin blanc était partout posé. Un soleil irradiait à travers les nuages Ses rayons argentés et dorés caressaient Les contours adoucis des monts immaculées Tout semblait en suspens dans ce beau paysage. Tout ressort bien plus beau sous ce couvert de neige Elle semble posséder un pouvoir singulier Et ce bien au contraire d'une uniformité Elle souligne bien, le propre de chaque chose. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2016

Destin

Au milieu de la neige courrait un lapin blancEt à part ses empreintes, on ne le voyait passautant dans la poudreuse créant des tourbillonsDe mille flocons légers dispersés par le vent. Derrière lui courrait un joli renard blancEt à part les volutes on ne le voyait pasIl suivait les empreintes du petit lapin blancCar il était en quête de son prochain repas Plus loin il y avait un très vieux chasseur blancDans sa parka très claire, ils ne le voyaient pasIl suivait les empreintes du renard du lapinSe disant qu'à la fin il y avait un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Promenade en forêt

Sur les bords du Sentier, là je me suis assis Dans la forêt touffue sur un rocher très gris Les rayons du soleil percent entre tous ces troncs Ils font dessus le sol comme des mares claires. La vue autour de moi porte vers les montagnes Je sens le souffle du vent bouger les hautes branches L'air frais que je respire emplit bien mes poumons Mon émotion grandit avec ces sensations. C'est un bain de forêt en fait dont je profite Plongé dans cette ambiance de calme et d'équilibre Parmi cette nature comme je me sens libre Rester encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Les vieux

Il est un banc de pierres au vieux mur accolé Les vieux de ce quartier viennent s'y reposer Alignés sur ce banc ils aiment à évoquer Leurs moments de jeunesse où ils étaient follets. Leurs mains un peu noueuses sur des bâtons posées Des casquettes vissées sur leurs crânes un peu chauves Une cigarette au bec ou mâchant de la guimauve Ils aiment à causer, au soleil exposés. Leurs vieux os se réchauffent au contact de la pierre Ils exhument volontiers, d'un coin de leurs mémoires Les frasques qu'ils ont menées, c'était encore hier Ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2016

Un chien

Quand je vois son museau qui pointe vers la porte Que sa queue soudain danse de façon frénétique Qu'il piétine et ouvre de grands yeux pathétiques Je sais bien ce qu'il veut, que le vent nous emporte. De grandes courses ensemble, le long des chemins creux Des roulades dans l'herbe et puis des jeux joyeux Courir à perdre haleine, des bâtons ramassés Puis lancés, relancés sans jamais se lasser. Puis au coin du feu couché, se faire caresser Gratter sous les oreilles, aussi un peu gavé Se rouler sur le dos, faire un gros dodo Et puis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2016

To be OR or not to be ?

Voyez ces tiges de paille, comme des filaments Elles sortent de ces champs en grande et longues bottes Elles semblent ordinaires bien qu’aux couleurs étranges Qui pourrait se douter de ce qu’elles vont donner ?   Pourtant de ces grandes herbes on va faire merveille Elles prennent en séchant des teintes mordorées Elles donnent en tressant de beaux bijoux dorés Elles brillent sur la peau comme mille soleils.   Aux femmes de tous pays elles vont apporter De quoi se faire belles cela sans se ruiner Elles vont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2016

Oasis

Petit havre de paix et petit paradis, verte tâche posée abritant un peu d'eau Tu es aussi c'est vrai providentiel îlot Aux assoiffés flétris tu offres un peu de vie. Dans les regards des hommes qui se se posent sur toi On trouve convoitise ou un heureux émoi Pour certains, rare perle d'un désert familier Pour d'autres, bonne prise derechef à piller. Serais tu un miracle ainsi ouverte au ciel Au milieu d'une terre si inhospitalière Serais tu une étape aujourd'hui comme hier Ou une anomalie par trop providentielle. Tu fais rêver... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2016

Avalanche

Une forte avalanche que la neige déclencheElle a tout balayé les maisons, les chaletsDevant la force primale de la brute couléeRien ne résistera tout sera emporté L'amour quand il dévale qu'il nous frappe au cœurC'est comme une avalanche, un courant destructeurNos repères anciens, nos certitudes ancréesTout sera balayé, rien n'en reste après. Ceux qui n'ont pas connu la violence du razSont ils les plus à plaindre, est ce qu'il leur manqueraUne expérience inouïe, celle qui peut vous changerMais celle aussi qui peut, pour vous, tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2016

Dehors

Petit matin brumeux, le gel a blanchi l'herbeDehors tout est figé, le silence est superbeUne brise tenue vient caresser les arbresLes branches y paraissent, comme coulées dans le marbre. A travers la fenêtre, blotti près du grand poêleJe ressens la nature en arrêt, en attenteDerrière tout ce calme, les tensions sont patentesToute la vie se tient prête à prendre les voiles. Le printemps est bien loin mais l'espoir est tangibleMalgré les apparences la mort n'a pas gagnéLa vie est toujours là, tapie et aux aguetsPrête pour des élans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2015

Les chevaux de labours

Sait on bien ce qu'on doit aux chevaux de labours Tous ces champs arpentés d'un pas tranquille et lourd Ces terres préparées avec ou sans amours Ces moissons récoltées aux plus beaux de nos jours. Ce sont de lourds chevaux ce sont pas des centaures Les journées de labeur comme ils les dévorent Même si elles leur offrent toujours le même décor Les chevaux de labour méritent qu'on les décore. Ils sont au rendez vous et ce qu'elle que soit l'heure Le vent et les orages ils n'en ont même pas peur Quand la saison est là ce serait un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]