06 octobre 2017

HIMBAS.

HIMBAS Le plus grand des sculpteurs pourrait-il de la glaise Façonner de tels êtres aussi beaux et à l'aise Que ces corps purs et nus éclatants de lumière  Que ces femmes soignées à l'allure si fière ? Des êtres juvéniles plongés tôt dans la vie Des filles à peine mûres et déjà mères aussi Regardez bien que nues elles ne sont impudiques Au contraire soucieuses de leurs beauté unique. Ne sont-ce nos regards qui eux les pervertissent Ces femmes si vivantes qu'elles en sont innocentes Ne sont-ce nos coutumes qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2017

Au désert

Au désert  Mais pourquoi ce désert où il n'est que des traces De ces vies qui y passent de façon si fugace ? Et pourquoi tous ces sables qui ont mille visages Figures impitoyables à la beauté sauvage ? Un tel dépouillement inspire le respect  Ou bien souvent l'effroi dans les coeurs trop légers  Traverser ces contrées dans l'espoir de l'oasis Quand quelque arbre furtif fait soupçonner la vie. Dans ces espaces arides sont parfois des mirages Comme peaux de serpents en attente d'orage Comme ersatz de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2017

Les chants de la nature

Les chants de la nature Ami l'entends-tu bien le vent dans la ramure Qui porte des paroles d'éternelle nature ? Écoute bien aussi le bruit de la rivière  Qui roule ses cailloux, murmure ses prières,  Ami ouïs-tu encore le ballant du ressac Qui joue au bord de l'eau sur la plage de sable Prête mieux ton oreille à toutes ses chansons Le chant de la nature a bien des expressions. Lorsqu'elle se taira, qu'elle fera silence Comprends tu donc l'effroi dont est pris ma conscience ? Lorsqu'on n'entendra plus aucune... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2017

Métamorphose

Métamorphose  Une flèche ardente pointée droit sur les cieux L'arbre illuminé dresse sa cime fière  Phoebus par ses rayons y a porté le feu Et sa métamorphose est due à sa lumière. Un simple arbre soudain sublimé par ce Dieu Dont l'heureux caractère semble bien belliqueux Comme un projecteur éclairant une star Lorsqu'elle entre en scène et capte les regards. Est-ce donc la lumière ou est-ce le regard Qui transforme ainsi en grenouille le têtard ? La magie qu'elle porte, l'étincelle qu'il porte Qui donc fait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2017

Les seigneurs de Ca Rocca

  Les seigneurs de Ca Rocca Qu'ils devaient être fiers les seigneurs Ca Rocca Dans les gorges de Nyer d'avoir château bâti Le donjon et l'église qui sont encore là  D'une vieille légende semblent tout droit sortis. Entourés de rochers qui en sont les remparts Ils sont d'une autre époque jaillis de nulle part Dominés par les gorges dont ils sont le verrou Que cela semble étrange, ils semblent au fond d'un trou ! Lorsque des temps moins sombres furent enfin venus Laissèrent leur tanière isolée et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2017

Temps d'orage

  Temps d'orage L'éclair soudain sur nos têtes a flashé Le grondement du tonnerre a roulé  La pluie aussi de force a redoublé  Les lumières alors ont bien vacillé. Nous nous tenons blottis sous le toit à l'abri Dans la sécurité bien chaude du logis Nous attendons patient que cet orage passe Souhaitant que le beau temps soit vite à sa place. Nous nous installons bien dans nos fauteuils douillets La tisane est chaude et prête à déguster  Un livre dans les mains ou un stylo bavard Nous savourons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2017

Ecrin

Écrin  Vois-tu ce miroir d'eau, enchâssé de forêts  Avec au milieu se dressant un îlot  Qui semble un château entouré de ses douves Tandis qu'on entend au loin le cri des louves. On dit que quelque part, peut être est-ce ici Caché dans les montagnes, se trouve un paradis Où se mire le ciel dans une eau si pure Qu'il n'en est de pareille ailleurs dans la nature. Le soleil vient jouer sur les près tout autour Une douce lumière flotte aux alentours On distingue au fond des sommets les contours  Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2017

Imbroglio

Imbroglio Matin glacé, aube de givre L'air est si frais qu'il vous enivre Ciel bleu de glace, traînées de neige C'est le grand froid et ses arpèges. Nature en pause sous ce grésil  Herbe gelée comme des cils Soleil là-haut mais pas très chaud  Dans les saisons imbroglio ! Un jour d'été calendrier Un jour d'hiver s'est égaré Anticyclone qui rigole Air froid du pôle dégringole. Plaisir si rare, pas dans la neige Dans un été qui lui galèje Sommets blanchis, très jolies vues Haleine gelée, qui l'eut cru ?... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2017

Averse

  Averse Ce matin tout est gris, humide sous la pluie Elle crépite allègre sur les tôles qui fuient Forme de grandes flaques où le soleil ne luit Grossit tous les ruisseaux qui sortent de leur lit. Cette eau bénédiction peut être eau démon  Qu'on aimerait pouvoir la doser à façon  Ni trop, ni trop peu, ni trop souvent ni trop longtemps On rêve de tous temps la maîtrise du temps. Elle imprègne aujourd'hui jusqu'à mon propre esprit Vais-je verser des larmes sur la page aussi Tout ce gris me désarme et me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2017

Repos

  Repos Il est un lieu blotti tout au cœur des montagnes Un lieu très secret de ma chère Cerdagne Où je me rends parfois et quand l'envie me prend De me baigner tout seul au milieu du silence. C'est dans un creux caché sous la voûte des arbres Où des vasques de roches qui me semblent du marbre Retiennent des eaux chaudes venues des profondeurs Qui jaillissent ici dispensant leur ardeur. Un courant fort discret élimine les feuilles Ce n'est là que la paix que l'on trouve et l'on cueille Je m'y trempe heureux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]