15 novembre 2017

Au dessus de Jujol

Au dessus de Jujol Un sentier de cailloux qui monte en serpentin Au milieu des ajoncs et des touffes de thym Qui s’en va à l’assaut des alpages très loin Une draille perdue au dessus des jardins De ce petit village blotti dans son coteau D’où partaient autrefois le dit-on des troupeaux De brebis et d’agneaux talonnés par ces chiens Qui en sont à la fois les guides et les gardiens. Des bâtisses ruinées faites de pierre sèches  Anciennes bergeries à présent dans la dèche  Parsèment ce parcours maintenant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2017

À grandes eaux

  À grandes eaux Elle est source de vie, elle est source d’abord Elle coule autour de nous, elle coule dans nos corps Elle inonde les terres, rend prospères les champs Au bord de la rivière on écoute son chant. Elle règne en maître sur tous les océans  Elle conquiert le ciel par ses nuages blancs Elle irrigue les terres de ses fleuves changeants Elle est la plus fluide des quatre éléments. On la boit, on s’y baigne partout où elle ondoie Qu’elle manque, on souffre, on sait ce qu’on lui doit Et ces larmes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2017

De retour

De retour Le voilà de retour, partout il a posé  Son grand manteau toujours aussi immaculé  De son souffle de givre il a tout transformé  Effaçant sous ce voile l’automne et l’été. Les bourrasques soulèvent qui semblent des fumées  Des volutes de neige qu’elles vont déposer  Sur la moindre brindille qui paraîtrait oser Vouloir encore vivre un ciel ensoleillé. Comme une paupière qui se serait fermée  Un soir sur une vue encore colorée  Et se serait ouverte dès le matin venu Sur la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2017

Le pic d’Envalira

Le pic d’Envalira Je m’adresse à celui qui peut être ira Un jour de grand beau temps au pic d’Envalira Qu’il ne se décourage pas car pour y parvenir Il devra bien des côtes sans faiblir les franchir, Qu’il s’arme de patience et arme fort son pas Il va à la conquête d’un grand panorama  À toutes les étapes il voit des choses rares Puis enfin il arrive jusqu’au col des isards C’est un col direz-vous mais il n’est ordinaire Car il est un repère confluents de frontières Trois pays sont ici dans un mouchoir de poche ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Quelques charmes

Quelques charmes Sous les pluies de saison, tout tourne en déraison  C'est comme si le ciel n'était que serpillère  Et déversait ses eaux juste sur ma maison En un rideau épais filtrant la lumière. C'est le temps des chutes pas seulement de pluie Les feuilles bien sûr tombent, et aussi la nuit Comme sur vos épaules s'abat bientôt l'ennui Regardez c'est étrange, comme tout ralentit. Certains aiment l'automne, la vie est alanguie Ils aiment aussi les pommes qui sont alors cueillies Ils voient dans ses couleurs... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

Énergies

  Énergies La force des marées nous paraît gigantesque L'éruption des volcans elle aussi est dantesque Mais elles ne pèsent rien devant cette fournaise D'un soleil plus brillant que des milliards de braises L'étincelle de vie qui anime nos corps  Est aussi énergie oh combien plus modeste De peur de l'épuiser on en réclame encore Pour bien alimenter chacun de nos gestes. Au regard des nova, ou d'une galaxie Elles ne sont que poussières ces parcelles de vie De fragiles miracles si vite consumés  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2017

Au diapason

Au diapason Un ciel couleur de plomb qui borne l'horizon Un plafond de nuages où le gris se morfond Sur moi ce matin fond ce couvercle profond Éveillant les tréfonds, mon moral est au fond. Où est donc la lumière qui hier réchauffait Tout alentours les êtres, était à tous donnée  Dont la seule caresse pouvait me transporter Énergie, allégresse alors s'en nourrissaient. Que j'aime le ciel bleu quand il est sans nuages Ou alors quelques uns pour décorer ses marges Que j'aime respirer un air clair, sec et pur Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2017

Le brame

  Le brame Si vous voulez un jour observer ce spectacle Rendez-vous à l'automne du côté de la Grave Le parcours est aisé, ne comporte d'obstacle Il vous sera offert dans cette belle enclave, La parade amoureuse de ces grands cervidés  Dont les ébats alors peuvent être admirés  Faites alors comme moi et vous dissimulez Dans la pente en face des grands coteaux boisés  En fin d'après-midi quelques biches apparaissent De ces bois dispersés où elles reposaient Elles broutent paisibles et jamais ne se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2017

Petit jour

  Petit jour Dans le ciel qui pâlit à l'approche de l'aube Se détachent les pics aux silhouettes sombres Très bientôt la lumière va dissiper les ombres Dessinant ses promesses sur leur nouvelle robe. Une à une s'éteignent sur la voûte étoilée  Ces lampions que la nuit aime à dévoiler  Seule résiste orgueilleuse la lune argentée  Par le jour qui se lève elle sera mangée. Sur le lac immobile se reflètent discrets Les reliefs intangibles, les forêts et les crêts  Puis voila que tout change... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2017

Le refuge des Camporells

Le refuge des Camporells Tout au pied des Perics, au lieu dit Camporells Vous trouvez un refuge qui est lui bien réel  Au bord d'un lac superbe tout bordé de forêts  C'est au moins une halte que bien sûr vous ferez. En fonction des saisons que ses visages changent  Il offre sa terrasse pour manger au soleil Sous des mètres de neige, il paraît plus étrange, Tout ce qui l'entoure toujours vous émerveille. Intérieur chaleureux où l'on refait ses forces L'accueil l'est tout autant sans que jamais se force ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]