30 octobre 2019

Chemins en Donnezan

  Chemins en Donnezan. Partis de Quérigut, des pistes à travers champs Nous conduisent tranquilles vers le château d’Usson, Passant par Carcanières, village en Donnezan Où partout des photos sont en exposition. Long chemins en forêt dans des couleurs uniques Nos coeurs ont chaviré sur ces voies romantiques. Peu de choses ont changé semble-t-il dans ces lieux Nous rêvons de galops, comme en faisaient les preux. Sans même les chercher, les champignons sont là  Des tas de roubillous surgissent sous nos pas. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2019

Scènes d’automne

  Scènes d’automne. En larmes virginales les gouttes de rosée  Emperlent l’herbe fraîche de diadèmes de fées,  Que Le froid n’a encore saisi de ses effets Pour figer leurs éclats, en des reflets glacés. Accrochés aux branches, rouges fruits des sorbiers  Décorent d’air de fêtes, les arbres dépouillés,  Offrant cette provende aux oiseaux affamés  Quand les premières neiges auront tout bien caché. Dans l’été qui s’attarde, des abeilles bourdonnent Sur des brins de lavande qui attendent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Reine des fleurs

Reine des fleurs. Qu’a le coquelicot pu dire au cactus Tu n’es pas aussi beau, mais simple est ton astuce. Tu te protèges bien, derrière tes épines  Tout comme peut le faire, une fleur d’églantine. Qu’a donc dit le chardon à la fleur de pavot Je pique bien un peu, mais ne suis je pas beau ? Je n’ai le velouté d’une fleur de sureau Mais on peut m’admirer derrière mes barreaux ! Une fleur s’est glissée dans ces conversations Et en riant un peu elle dit à ces grognons, Regardez moi je suis, modèle d’équilibre  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Enchanté

Enchanté. Une langue de brume flotte dans la vallée  Poussée de par le col par le frais Carcanet Elle lèche le cambre qui se dresse orgueilleux Au dessus de la lande pour taquiner les cieux. Ailleurs de part et d’autre, en habits de lumière  Les champs et les forêts ont des couleurs si fières  Exaltées par le feu des rayons du levant On croirait un décor né d’un conte d’antan. Au fil des jours qui passent le spectacle est changeant Certes mêmes acteurs mais costumes mouvants Comment même un instant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

La Chapelle sainte Marie de Villeneuve

La Chapelle sainte Marie de Villeneuve. Le ciel était clément et sans aucun nuage Nous partîmes confiants avec légers bagages Pour vers Puyvalador exercer nos gambettes En suivant une piste ouverte aux bicyclettes. Sur ce chemin très plat et bien aménagé  On a pu admirer la vallée verdoyante  Les couleurs de l’été sont en train de changer L’automne l’habille un peu de teintes rougeoyantes. Tandis qu’un petit groupe emprunte un circuit Qui franchit le barrage au bout de la vallée  Un autre a choisi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2019

Bienheureuse saison

  Bienheureuse saison. Bienheureuse saison que cette transition Entre l’été trop chaud et un hiver si froid Jolie pause entre deux, bien belle occasion De contempler le monde encore une fois Paré de ces couleurs dont la vue nous enchante Qu’aiment tant les poètes que toujours ils la chantent Le soleil est encore bien assez généreux  Pour profiter des jours qui s’en vont peu à peu. Elle subit l’étreinte des étés tardifs Ou des hivers précoces, son temps est fugitif Mais douceur est son nom, elle s’appelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2019

Je ne suis de ces hommes

Je ne suis de ces hommes. Le merle au bec jaune est venu me narguer Picorant la pelouse, comme si je n’y étais. De le voir à mes pieds, comment puis m’en plaindre Je ne suis de ces hommes, que cet oiseau peut craindre. L’abeille industrieuse est venue se poser  Sur mon bras qui est nu, elle ne m’a piqué  De la voir si à l’aise, comment m’en étonner  Je ne suis de ces hommes, qui les ont dans le nez. La truite vif argent s’approche de la berge Où très nonchalamment, un de mes pieds j’immerge Je la vois... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Le long du canal d’irrigation.

Le long du canal d’irrigation de Eyne. Dans notre liste à nous, elle bat des records Tant cette randonnée exige peu d’efforts  Elle ne se range au nombre de nos exploits sportifs  Elle ose un dénivelé carrément négatif ! Partis du haut de d’Eyne, du village station Nous longeons prudemment la canalisation  Où dévale une eau fraîche et abondante Pour irriguer les champs, égayés dans les pentes. Un chemin très étroit encombré de racines Bordé sur un côté de profondes ravines, Sur lequel cheminons jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Sans prononcer son nom.

Sans prononcer son nom. J’aime parler de ce moment sans prononcer son nom Tendre il est comme un amant, qui rougit quand on lui dit viens ! Petit à petit il surgit, il s’annonce et on retient Que ses couleurs sont chaudes et blondes, ce qui fait son renom. La contrée n’est plus verte et bleue mais elle est plus grise et rouge Les arbres s’effeuillent doucement au gré des vents qui les bougent.  L’herbe jaunie, printemps, été ne sont déjà qu’un souvenir Déjà un peu sous le frimas, on sent l’hiver qui va venir. Il a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2019

Un oiseau à terre

  Un oiseau à terre. J’ai trouvé un oiseau gisant là à mes pieds Un tout petit amas de plumes ébouriffées. De quoi donc est-il mort, il n’est pas dévoré  Comment du haut du ciel, est-il ainsi tombé ? Un oiseau n’est pas fait pour côtoyer la terre On aime à le voir évoluer dans les airs Le savoir abattu,  au lieu qu’il s’élève  C’est avoir perdu un de nos plus beaux rêves. J’ai alors ramassé le petit corps sans vie Dans un arbre plus haut, je l’ai mis à l’abri Le confiant aux vents qui sont ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]