10 juin 2019

Une voix qui nous manque déjà...

Une voix qui nous manque déjà. Tant de voix qu’on entend dans un bruit permanent Bien trop pour ne rien dire, en dehors des slogans Des pensées toutes prêtes, ou des idées simplistes Tant de voix de tous ceux qui font leur tour de piste. Tant de mots qui caressent mais dans le sens du poil Ou des mots qui empêchent le réel de le voir Des paroles qui ne soufflent les bons vents dans leurs voiles Des discours qui hélas n’ouvrent que peu d’espoir. Tant de flagornerie et de démagogie  Des hérauts du rejet,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Ragots

Ragots. Dans les replis farouches des colères ancestrales Naissent les coups de fourche à un seul idéal  Dans les haines transmises par des aïeux frustrés  Couvent toutes les crises dont on a le secret. Tous nous sommes héritiers de ces tristes histoires De ces rivalités dont beaucoup tirent gloire Nous fûmes tant bercés par des mythes absurdes Que nous les acceptons, fut-ce par habitude. Combien donc de ces voiles, il faudra déchirer Pour entr’apercevoir un bout de vérité  Et combien sur la toile,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Ma petite histoire

Ma petite histoire. J’aime trop cette vie que croque à belles dents Je goûte tous plaisirs que donnent les cinq sens Oh combien bien en jouir peut être enivrant  Aux simples et fortes joies, ne suis indifférent  Je suis ce qu’on appelle parfois un bon vivant Bien plus qu’épicurien, carrément un gourmand Je connais mes limites, j’ai quelques garde fous Ne me prive de rien, et goûte à un peu tout. Il est bien des moments où je me sens très bien Où je dois l’avouer je n’ai besoin de rien Mon corps est satisfait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Peau de chagrin

  Peau de chagrin Je voudrai vous conter mais sans mettre de gants L’histoire d’un accessoire qui fut fort élégant  Il couvrait de sa peau de joli cuir tanné  La main raffinée d’une dame bien née. Il fut offert dans une boîte ciselée  Garnie de satin rouge, en bois exotique L’écrin était beau de ce cuir magnifique Pour donner vite envie d’aussitôt l’enfiler. Ce que la dame fit en riant de plaisir En admirant ses mains si jolies à ravir Épousées à l’envie par cette fine peau Qu’avait portée... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Une dernière danse.

Une dernière danse. Il git abandonné, au milieu des grandes herbes Pour dire son triste sort, trouverai-je les verbes Il n’avait jusque là vécu en solitaire Sur mille et une routes, où d’habitude il erre. Qui a pu le jeter dans ce lieu isolé  Qui a pu à ce point, ainsi le mépriser ? Longtemps pourtant sur lui, il avait pu compter Cette triste histoire, puis-je la raconter ? Il habillait jadis, le pied d’un vagabond Mais il était solide et ses crampons profonds Que pourtant l’autre usait, sans trop de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

Les vieux du village.

Les vieux du village.  Quand se croisent les vieux dans mon petit village Ils portent une main jusque à leur visage Manière de salut sans même y penser Une vieille habitude qu’ils ont pu contracter. Beaucoup depuis l’enfance, ne l’ont pas quitté  Sauf quand ils sont partis au service militaire Pour revenir très vite et cultiver leurs terres Assurer aux enfants une scolarité. Les enfants sont ailleurs mais eux sont bien restés  Avec cette terre toujours à leurs souliers Fidèles à leurs aïeux comme à leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2019

Une graine à semer

    Une graine à semer. Un battement de cil est mesure du temps Comme une goutte d’eau qui chute l’est autant Quel que soit le tempo au sein du vent d’autan On vibre à l’écho de nos neiges d’antan. Infiniment petit, sable dans l’océan  On ouvre son esprit à l’infiniment grand Même le grain de sable n’est jamais innocent Porté par la tempête, il blesse jusqu’au sang. Point ne faudrait d’yeux à nos esprits coupables  Ne vivre que l’instant sans mémoire durable Être à chaque seconde comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Tout feu, tout flamme

  Tout feu, tout flamme. L’amour tout feu tout flamme Lorsqu’il naît au levant Ne sera-t-il que braises  dans le soleil couchant ? D’amour homme et femme Sur les charbons ardents Jusqu’où faut-il qu’ils baisent Pour apaiser leurs sens. Bien plus ils en réclament  Bien que passe le temps Qui pourrait être à l’aise Quand refroidit le sang ? Il en est que n’entame  En rien le poids des ans Il n’y a de foutaise Dans les beaux sentiments. Elle tranche la lame La grande faux du temps ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2019

Pour mes frères humains

  Pour mes frères humains. Chaque jour je me lève à une aube nouvelle Chaque jour je consume un peu plus de ma vie Je ne sais trop combien m’en reste de parcelles  Combien d’étapes encore sur cette road movie.  Les jours se précipitent, la mêlée est confuse Je ne les compte plus, le temps qui court m’amuse Ma mesure du temps est dans ce que j’écris  Il ne s’écoule plus qu’au gré des poésies. J’ai dépassé le cap où la vie se construit Toute œuvre est périssable, donc je le suis aussi  De... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2019

Le flacon.

Le flacon. Je me lance un défi d’une histoire complète  D’un thriller réussi au milieu d’une quête  D’un meurtre résolu au terme d’une enquête  Je ne vous en dis plus, alors place au poète ! Ça commence au cœur d’une cave obscure Un lieu où d’habitude, peu de nous s’aventurent On y trouve du vin mais dans les temps anciens Elle abrita dit-on des rites clandestins. Le maître de maison lui en ignore tout Il y est descendu chercher une bouteille Un de ces très vieux crus qui sont de vraies merveilles Pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]