12 juillet 2018

Une histoire qui pique.

  Une histoire qui pique. Un lutin bondissant agitant des pancartes Et dessinés dessus bien des choses, des cartes Des propos amusants émaillés de sérieux Pour dire des histoires qu’on croirait pour des vieux Des propos très sérieux et bien sûr authentiques Proférés par une fée, habillée as de pique Des infos apportées sur les jeux olympiques Mis en scène de façon, oserai-je comique. Je pensais voir un clown mais c’est un vrai savant Qu’on voit gesticuler qui l’aurait cru avant ? Heureux sont les enfants... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Notembulles.

Notembulles...de Cerdagne. Amis entendez moi j’ai fait la découverte  Ce jour en altitude dans la Cerdagne verte D’un groupe musical dont je suis tombé raide Qu’on nomme Notembulles, c’est pour eux que je plaide. Chanteur à la voix pleine, chaleureuse et puissante Teintée aussi de blues combien elle est plaisante Daniel joue les standards de façon généreuse  Son groupe à l’unisson à des mains chaleureuses Pour battre le tempo de façon entraînante  Pour gratter les guitares de manière épatante  Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Tête à têt e

Tête à tête  Simplement deux guitares que grattent deux grands gars Simplement des standards, les plus beaux nés du jazz Qu’on aime à écouter assis au fond du bar Et en tapant du pied tant son rythme embrase. C’est avec leur public qu’ils ont un tête à tête  Ils jouent de si bon cœur que rien ne les arrête  Et qu’ils gagnent des coeurs parmi les spectateurs On voit bien que pour eux c’est comme un vrai bonheur. La musique les porte et nous ouvre ses portes Ils sont des messagers de ce qu’elle nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

En pays catalan.

  Au Mas Mulés, en pays catalan Il est le savez-vous encore des lieux rares Dans les replis secrets des terres catalanes Des lieux où vit la vigne, où mûrit le raisin Par la magie de l’homme et celle des terrains. C’est bien main dans la main que là une famille Cultive un vignoble sur argile et silice Depuis bien sept générations elles en tire des délices  Pour quelques connaisseurs ils leur sont accessibles. Cela ne nous étonne que ces vins là soient nés  Par le travail et soin de plusieurs demoiselles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Collectif.

  COLLECTIF. Je connais un réseau qui a bien des facettes Pas autant pour autant qu’on y compte de têtes  Dans ses moments de pause il est très convivial Dans ses missions sachez qu’il l’est aussi pas mal. L’IGAPS a son image navigue et c’est normal Entre cas difficiles et rencontres banales Il a toujours souci d’avoir l’esprit ouvert Et surtout de jamais ne se mettre en colère. Réseau en interface avec tous les milieux Avec bien des métiers, avec mille missions L’Igaps doit bien comprendre de multiples... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Hommage à Martin FOURCADE.

  Hommage à Martin FOURCADE. Il est de ces sportifs auxquels les dithyrambes  Rendent bien peu hommage à la tête et aux jambes Il est lui sans conteste un être d’exception A qui convient si bien, le beau mot de champion. Qui lui aurait reproché d’avoir la grosse tête  Lui qui a tout gagné, Panthéon des athlètes  On ne peut qu’admirer qu’il soit resté modeste Toujours à s’entraîner, pour demeurer en tête. On ne lui connaît guère de défauts ou foucades Qui pourraient l’empêcher de porter l’estocade ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2018

Hommage à Martin FOURCADE

  Hommage à Martin FOURCADE. Il est de ces sportifs auxquels les dithyrambes  Rendent bien peu hommage à la tête et aux jambes Il est lui sans conteste un être d’exception A qui convient si bien, le beau mot de champion. Qui lui aurait reproché d’avoir la grosse tête  Lui qui a tout gagné, Panthéon des athlètes  On ne peut qu’admirer qu’il soit resté modeste Toujours à s’entraîner, pour demeurer en tête. On ne lui connaît guère de défauts ou foucades Qui pourraient l’empêcher de porter l’estocade ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2018

Au poil !

Au poil ! J’entre dans la boutique, l’accueil est chaleureux C’est là que très souvent on coupe mes cheveux Monsieur n’étant pas là, une dame me propose D’officier à sa place si je ne m’y oppose. En toutes confidences je cède volontiers A ses mains apaisantes, je vais me confier Le shampoing est si doux sur mon cuir chevelu Massé par ces deux mains, je suis bien détendu. Assis sur le fauteuil, habillé tout de rouge Pour bien me protéger, il faut que je ne bouge J’indique à l’artiste, précis ce que je veux  On ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Plein les fouilles.

  Plein les fouilles ! Dans mon petit village il y a de grands trous Creusés parmi les près mais c’est pas par des fous Par des professionnels amateurs de vestiges Qui remontent à des temps qui donnent le vertige. Nous on ne voit grand chose dans ces saignées de terre Eux savent interpréter tout ce qu’ils voient par terre Un morceau de charbon ça veut dire du feu Et des maisons étaient dont restent trous de pieux. On croit voir un chantier mais ce sont bien des fouilles Des personnes penchées en tous points y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2018

Au poil

Au poil ! J’entre dans la boutique, l’accueil est chaleureux C’est là que très souvent on coupe mes cheveux Monsieur n’étant pas là, une dame me propose D’officier à sa place si je ne m’y oppose. En toutes confidences je cède volontiers A ses mains apaisantes, je vais me confier Le shampoing est si doux sur mon cuir chevelu Massé par ces deux mains, je suis bien détendu. Assis sur le fauteuil, habillé tout de rouge Pour bien me protéger, il faut que je ne bouge J’indique à l’artiste, précis ce que je veux  On ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]