21 février 2017

Je suis un égoiste

Je suis un égoïste Je suis un égoïste je ne me sens très bien Que quand l'autre sourit et que sa vie va bien Pour que je me détende, prenne goût à la vie Il me faut l'assurance que l'autre est bien aussi. Car mes petits bobos ce sont de petits riens Que j'ai apprivoisés, je sais les traiter bien Mais je suis désarmé devant quelqu'un qui souffre Je n'ai plus qu'une idée c'est le sortir du gouffre Combien je me sens mal, lorsque ma femme a mal Je n'ai qu'une obsession trouvez-vous ça normal C'est trouver le remède trouver la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2017

Un banquet

Un banquet Une longue tablée alignant ses convives Le plateau surchargé de bouteilles et de vivres La vaisselle étincelle de ses couverts d'argent Et des verres en cristal posés devant les gens De grands éclats de rire, des gorges avinées Des cris pour mieux s'entendre dans le bruit animé Conversations croisées, souvenirs évoqués Des amis de toujours qui se sont retrouvés On mange, on dévore les plats qui se succèdent Sans toujours bien goûter les saveurs recherchées On a choisi les mets c'est ainsi qu'on procède À présent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Brise la carapace

Brise la carapace Comment la chanterais-je la vie, quand tout est gris Comment lui sourirais-je, quand elle ne me sourit Pourtant elle est si belle quand le cœur est léger Vraiment elle est superbe quand on n'est pas piégé. Je brise la résille de ces mille soucis Qui forment cette grille qui mes jours obscurcit, Je chasse ces idées noires pour mieux les dissiper Et m'ouvrir à ces joies qu'elle sait dispenser. Tout ne peut être rose tout au long des années Il y a toujours des choses pour nous empoisonner Parmi les turbulences... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Fou-rire

Fou-rire Dans nos vies banales, l’incongru est souhaité Pour mettre du piment dans le gris des journées C’est arlequin pour sûr, c’est guignol bienvenu Parole inattendue ou acte saugrenu, Tout ce qui nous surprend sans trop nous effrayer Tout ce qui amuse sans bien sûr agresser, Vive les joyeux drilles, les boute en train nés Ceux qui nous font rire, savent nous dérider. Ce sont de vrais héros contre les vents contraires Qui ne courbent le dos et redressent la tête Qui ne prennent au mot cette tragique quête Que sait être la vie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Temps de réveillon

Temps de réveillon En temps de réveillons, on songe aux grands froids Qui sévissent dehors tandis que l'on festoie Quand au cœur de l'hiver et de ses jours trop courts On appelle plein d'espoir du printemps le retour Quand les travaux des champs n'appellent au dehors Et que partout les neiges ont blanchi le décor Quand vient ce grand moment où être tous ensemble Réunis pour la fête pour que les cœurs ne tremblent. On a dressé la table chargées de victuailles Sorti jolie vaisselle, verres en cristal de taille Décoré la maison,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Jours de fête

En ces jours de fête, oublions nos peines Et n'ayons en tête que les gens qu'on aime... Des lumières partout, des guirlandes aux fenêtres Et dans les cœurs surtout cette envie de renaître De donner, recevoir, se trouver en famille Laisser tous les soucis, admirer ce qui brille. C'est autour de la table en de longues agapes Que l'on soit mécréant ou écoute le Pape Que les liens se renouent, que l'on oublie surtout Pour espérer demain des jours heureux pour tous. C'est autour du sapin tout garni de décos Que l'on va disposer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Très tôt

Très tôt Petit matin très tôt, le soleil fait dodo À mes côtés assis un bien joli marmot Casque sur les oreilles, il joue sur sa tablette Tandis que pour ma part j'ai poésie en tête. Drôle de position que ces deux lève-tôt Chacun dans son combat, chacun dans son délire Quand celui que je mène c'est pour trouver mes mots Celui de cette arpette, c'est pour gagner et vivre. Pourtant nous sommes bien, des regards on se lance Des sourires complices dans le petit matin Il n'est besoin de mots pour se dire on est bien On profite du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Sur tous les tons

Sur tous les tons C’est question de survie, d’éviter la folie De ne voir que le beau, que le bon et le doux Ne plus penser surtout que le mal est partout Sourire à ce jour, profiter de la vie. Devant ma page vierge, de n’allumer de cierges Y coucher des moments qui ne soient que prières Y appeler l’amour, y évoquer des images Qui égayent, émerveillent et qui aussi soulagent. Le sourire attendri d’une jeune flamande Qui présente son sein à la bouche gourmande Du petit enfançon lorsqu’il est en demande Et attrape ce sein dont on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Jours de fête

Jours de fête   Chaque année à même époque, je vous l’avoue je m’interroge Quel est le sens de ces débauches de fin d’année, de ces bamboches ?   Faut des soupapes pour libérer tant de tensions accumulées Dans les familles on se rassemble ou entre amis qui se ressemblent.   La religion la plus commune C’est célébrer la vie d’abord Si des passions restait plus qu’une Sur celle là il y a accord.   Partager un repas, oublier... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2016

Espèce en danger

Espèce en danger   Que j'aimerai savoir comme les humoristes Tourner les choses graves en dérision cinglante Mon Dieu mais quel talent pour faire de choses tristes Des scènes amusantes, même désopilantes.   Ils rendent audibles tout ce qui nous fait peur Qui pourrait l'entendre si l'on devait pleurer Ils libèrent l'esprit de toutes ces horreurs Qui quand règne l'effroi, empêchent de penser.   Merci aux humoristes d'être poil à gratter Même si pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]