02 janvier 2017

Très tôt

Très tôt Petit matin très tôt, le soleil fait dodo À mes côtés assis un bien joli marmot Casque sur les oreilles, il joue sur sa tablette Tandis que pour ma part j'ai poésie en tête. Drôle de position que ces deux lève-tôt Chacun dans son combat, chacun dans son délire Quand celui que je mène c'est pour trouver mes mots Celui de cette arpette, c'est pour gagner et vivre. Pourtant nous sommes bien, des regards on se lance Des sourires complices dans le petit matin Il n'est besoin de mots pour se dire on est bien On profite du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Sur tous les tons

Sur tous les tons C’est question de survie, d’éviter la folie De ne voir que le beau, que le bon et le doux Ne plus penser surtout que le mal est partout Sourire à ce jour, profiter de la vie. Devant ma page vierge, de n’allumer de cierges Y coucher des moments qui ne soient que prières Y appeler l’amour, y évoquer des images Qui égayent, émerveillent et qui aussi soulagent. Le sourire attendri d’une jeune flamande Qui présente son sein à la bouche gourmande Du petit enfançon lorsqu’il est en demande Et attrape ce sein dont on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Jours de fête

Jours de fête   Chaque année à même époque, je vous l’avoue je m’interroge Quel est le sens de ces débauches de fin d’année, de ces bamboches ?   Faut des soupapes pour libérer tant de tensions accumulées Dans les familles on se rassemble ou entre amis qui se ressemblent.   La religion la plus commune C’est célébrer la vie d’abord Si des passions restait plus qu’une Sur celle là il y a accord.   Partager un repas, oublier... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2016

Espèce en danger

Espèce en danger   Que j'aimerai savoir comme les humoristes Tourner les choses graves en dérision cinglante Mon Dieu mais quel talent pour faire de choses tristes Des scènes amusantes, même désopilantes.   Ils rendent audibles tout ce qui nous fait peur Qui pourrait l'entendre si l'on devait pleurer Ils libèrent l'esprit de toutes ces horreurs Qui quand règne l'effroi, empêchent de penser.   Merci aux humoristes d'être poil à gratter Même si pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

goûter

Goûter La table est recouverte de mille gourmandises Ce sont petits gâteaux et douces friandises Les verres et les tasses sont remplis de breuvages Que l’on boit lentement, petites gorgées sages On parle on discute de tout et puis de rien De ce temps qu’il a fait, des gosses, des élus Du dernier film vu, du bouquin qu’on a lu Des prochaines vacances, ou du week-end qui vient ; Dans la chaleur douillette que diffuse le poêle On s’abandonne un peu, les yeux parfois se voilent, L’ambiance est détendue, les paroles amicales C’est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Barricades

Barricades Il m'arrive de pleurer vraiment à chaudes larmes Aux spectacles émouvants de l'amour et des drames Et de ces émotions qui jettent l'un vers l'autre Des êtres séparés, cette histoire et tant d'autres. Quand je lis des choses qui me saisissent au cœur Tant j'y retrouve aussi ce qui fait mon bonheur La confiance, l'amour, aussi l'intelligence Que les bons sentiments nous donnent en évidence Plutôt que la violence, la peur et la vengeance Qui me glacent les os et tuent mes espérances Je suis porté plus haut quand je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Gourmandises

Gourmandises Sur la table exposés oh combien elles me tentent Les douceurs étalées sous mes yeux si tentantes Mon esprit est distrait par la vue alléchante Et peine à concentrer sa pensée balbutiante. Je détourne mon regard, je me penche sur ma tâche Mais mes narines hument cette odeur de pistache J’ai les poils qui frémissent, tous ceux de ma moustache Je sais je vais craquer et de ça ne me cache. Un célèbre écrivain et un homme de goût Disait lui haut et fort je résiste à tout Sauf à la tentation quand si fort elle clame Plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

J'aime les artistes

J’aime les artistes J’aime les musiciens qui jouent avec les notes Qui glissent sur l’octave ou varient le tempo Quand à nos émotions, ils ôtent leurs menottes Quand ils nous font danser, qu’ils nous font voler haut J’aime aussi les poètes qui jouent avec les mots Qui improvisent aussi de forts beaux lamentos Qui cherchent au fond de nous à éveiller le beau Quand ils nous font rêver, qu’ils nous font planer haut J’aime bien sûr les peintres qui jouent de ces couleurs Qui joue de la lumière pour notre grand bonheur Qui vont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Désormais

Désormais En ce jour j’ai changé je ne suis plus le même Je ne sais pas pourquoi je le sens en moi-même C’est un poids qui soudain s’est comme retiré Je me sens sans raison à présent plus léger. Au fond de moi, tapie, gisait une peur sourde D'où elle venait, ne sais, mais elle était lourde Elle empoisonnait ma vie au fil des jours Elle remuait tout comme cheval de labour. La voilà envolée, enfin d’elle libéré Ce à quoi je le dois peut être bien à toi Tu m’as donné confiance par ton tendre regard Tu ouvres une espérance vers un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Bains chauds

Bains chauds Ah quelle volupté d'entrer dans cette eau chaude Ma peau est si flattée alors que je m'y plonge Des pieds jusqu'à la tête je m'immerge dans l'onde Je vais de ces bassins en tester tous les modes. Des bassins bouillonnants où sont des jets puissants On y masse à plaisir son corps un peu souffrant Des bassins musicaux où la tête dans l'eau On peut ouïr quelques airs et de jolis morceaux De ces bassins piscines larges mais peu profond Où l'on demeure assis et en conversation Des bassins à couchette où on vient reposer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]