19 avril 2018

Le retour à la vie.

Le retour à la vie Le beau soleil revient, et balaye les miasmes Tout ceux accumulés, quand est bas l’enthousiasme La palette abandonne, ses couleurs les plus sombres  Éclatent à nouveau, les fleurs en grand nombre. La lumière efface, les malheurs sans contours Elle les rend légers, même pour les plus lourds Les nuits deviennent courtes, et laissent place au jour Quand la belle saison, est enfin de retour. Nos yeux restent les mêmes, mais ne sont plus pareils Ce qu’ils voient à présent, enfin les émerveille On ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2018

Dis-moi

Dis-moi Dis-moi comment fais-tu, toi rayon de soleil Pour soudain transformer tout en rayon de miel A peine es-tu posé sur une chose pâle  Qu’elle apparaît alors en habits idéale, Dis-moi comment fais-tu, toi le simple sourire Pour soudain transformer tout en envie de vivre A peine es-tu posé sur des lèvres serrées  Que la vie apparaît alors plus éclairée, Dis-moi comment fais-tu, toi le geste amical Pour soudain transformer tout en scène de bal A peine esquissé par la main trop avare Qu’il en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

À la pique du jour

  À la pique du jour. À la pique du jour, tout me paraît possible Tout empli d’énergie, comme l’astre qui naît  Quand sorti des ténèbres, si remplis d’indicibles Dans sa chaude clarté, je m’en viens me baigner. Effacés tous ces doutes qui surgissent le soir Dans le jour qui décline, et dans l’ombre qui gagne Les contours estompés des bois dans la campagne  Qu’on sent qu’on est sensible, au chant du désespoir. C’est ainsi que j’oscille, entre les hauts et bas Ma vie montagne russe, d’un éternel combat ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Le bonheur qu’est-ce que c’est ?

  Le bonheur qu’est-ce que c’est ? Le bonheur après tout, c’est de ne pas souffrir Ce n’est que la douleur, qui appelle au mourir Le bonheur il est là, quand on ne le voit pas Beaucoup de ce qui l’ont, ne réalisent pas. C’est souvent après coup, que l’on se dit heureux On n’y pense même pas, lorsque l’on est au mieux Tout semble si normal, quand les choses vont bien Si elles vont plus mal, on se console d’un rien. Voulez-vous le savoir, quand le bonheur est là ? Quand vous êtes occupés, et vous ne pensez pas ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Les mains toujours

Les mains toujours. C’étaient de tendres mains qui caressaient ma joue Lorsque j’étais l’enfant, blotti sur ses genoux De douces mains aussi se posaient sur mon front Quand grelottant de fièvre, j’avais tous ces boutons C’étaient de chaudes mains, qui couraient sur ma peau Dans ces coquines siestes, qui n’avaient de repos Des mains très possessives, qui s’agrippaient à moi Pour me faire gémir, au creux de mes émois. C’étaient des mains solides qui soutenaient mon corps Dans ces pas hésitants, que je faisais dehors Des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

En joyeux camarades

En joyeux camarades Quelle est donc l’émotion, qui loin m’emportera À quelle émotion, vais-je donner le la ? Le poète est ainsi traversé, transpercé  Qu’il finit par choisir, laquelle va le bercer Tour à tour ce sera s’il est gai, de la joie Mais soudain, voyez-vous, la nostalgie est là  Puis son coeur d’amadou, va flamber tout d’un coup Avant que la tristesse ne le mette à genou. Il va s’émerveiller d’un coucher de soleil Comparer le printemps, à la lune de miel Puis il va s’effrayer, ou se mettre en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2018

Chasser ses peurs

Chasser ses peurs À tous ceux que ce monde effrayant insupporte Qui n’y voient que malheurs, crimes de toutes sortes  J’ai envie de leur dire, voyez ce qu’il apporte Dès lors qu’on en ouvre ses plus belles portes. Regardez un enfant, puisez dans son sourire Cette envie de croire qu’on ne devra mourir Observez cet oiseau suivez le dans son vol Soyez tout comme lui heureux de cet envol Humez donc cette odeur qu’exhale le pain chaud Pensez à ce plaisir d’y mordre à pleines dents Grimpez sur la montagne et voyez de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Anniversaire

  Anniversaire Chaque jour j’en suis sûr est un anniversaire Si ce n’est pas pour moi c’est pour l’un de mes frères  De quoi se réjouit-on alors me direz-vous Chaque jour est nouveau et pour chacun de nous. Pourquoi fêter l’année et ne fêter le mois Pourquoi pas la semaine ou chaque jour, pourquoi ? N’est ce pas chaque jour, qui est un nouveau miracle N’est-ce pas tous les jours, qu’on franchit les obstacles ? Se réjouir de la vie, chaque heure et chaque jour  Apprécier cette chance, lui donner de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2018

Prendre du bon temps

  Prendre du bon temps Tant pis si je vous lasse, avec tous mes récits De ces scènes d’hiver, de neige et de glacis Tant pis si vous trouvez que trop je me répète  À vous conter encore une sortie raquettes. Nous sommes un petit groupe de gens peut être vieux Mais tous en grande forme et d’humeur très joyeux, Quand, c’est fréquent chez nous, le soleil pointe son nez C’est alors de bon coeur qu’on part se promener. La couche est profonde il faut donc s’équiper  Certains ont des problèmes pour fixer à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

S'émerveiller du monde

  S’émerveiller du monde. S’émerveiller du monde, ce à chaque instant Savourer le meilleur que m’offre le moment Supporter sans broncher les pires épisodes  Remercier la vie, ce quel qu’en soit le mode. Ce rayon de soleil, qui palpite à présent  Ce si beau paysage véritable présent  Ce goût de mandarine, l’odeur à mes narines Et puis l’onde marine, ta lèvre purpurine, Ce rire éclatant, la joie infiniment Ces pleurs à leur départ, ce coeur qui est absent La course dans les prés, à fond bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]