18 mars 2018

En joyeux camarades

En joyeux camarades Quelle est donc l’émotion, qui loin m’emportera À quelle émotion, vais-je donner le la ? Le poète est ainsi traversé, transpercé  Qu’il finit par choisir, laquelle va le bercer Tour à tour ce sera s’il est gai, de la joie Mais soudain, voyez-vous, la nostalgie est là  Puis son coeur d’amadou, va flamber tout d’un coup Avant que la tristesse ne le mette à genou. Il va s’émerveiller d’un coucher de soleil Comparer le printemps, à la lune de miel Puis il va s’effrayer, ou se mettre en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2018

Chasser ses peurs

Chasser ses peurs À tous ceux que ce monde effrayant insupporte Qui n’y voient que malheurs, crimes de toutes sortes  J’ai envie de leur dire, voyez ce qu’il apporte Dès lors qu’on en ouvre ses plus belles portes. Regardez un enfant, puisez dans son sourire Cette envie de croire qu’on ne devra mourir Observez cet oiseau suivez le dans son vol Soyez tout comme lui heureux de cet envol Humez donc cette odeur qu’exhale le pain chaud Pensez à ce plaisir d’y mordre à pleines dents Grimpez sur la montagne et voyez de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2018

Anniversaire

  Anniversaire Chaque jour j’en suis sûr est un anniversaire Si ce n’est pas pour moi c’est pour l’un de mes frères  De quoi se réjouit-on alors me direz-vous Chaque jour est nouveau et pour chacun de nous. Pourquoi fêter l’année et ne fêter le mois Pourquoi pas la semaine ou chaque jour, pourquoi ? N’est ce pas chaque jour, qui est un nouveau miracle N’est-ce pas tous les jours, qu’on franchit les obstacles ? Se réjouir de la vie, chaque heure et chaque jour  Apprécier cette chance, lui donner de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2018

Prendre du bon temps

  Prendre du bon temps Tant pis si je vous lasse, avec tous mes récits De ces scènes d’hiver, de neige et de glacis Tant pis si vous trouvez que trop je me répète  À vous conter encore une sortie raquettes. Nous sommes un petit groupe de gens peut être vieux Mais tous en grande forme et d’humeur très joyeux, Quand, c’est fréquent chez nous, le soleil pointe son nez C’est alors de bon coeur qu’on part se promener. La couche est profonde il faut donc s’équiper  Certains ont des problèmes pour fixer à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

S'émerveiller du monde

  S’émerveiller du monde. S’émerveiller du monde, ce à chaque instant Savourer le meilleur que m’offre le moment Supporter sans broncher les pires épisodes  Remercier la vie, ce quel qu’en soit le mode. Ce rayon de soleil, qui palpite à présent  Ce si beau paysage véritable présent  Ce goût de mandarine, l’odeur à mes narines Et puis l’onde marine, ta lèvre purpurine, Ce rire éclatant, la joie infiniment Ces pleurs à leur départ, ce coeur qui est absent La course dans les prés, à fond bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2018

Engagements

  Engagements Je me suis engagé tout au long de ma vie Dans maints combats alors que je pensais utiles Au bout de ces années mais qu’en donc reste-t-il ? Les efforts que j’ai faits, ne sont-ils pas futiles ? Ce qui importe dit-on ce n’est pas tant le but Que le chemin qu’on suit, les obstacles, les chutes Si je m’en tiens à ça, je ne regrette rien Déjà pour les amis et la force des liens. Sur tout ça le temps passe, il reste peu de traces  Si ce n’est dans nos coeurs, en émotions tenaces Tous nos faits et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2018

Monsieur bien le bonjour

  Monsieur bien le bonjour, De tout ce que je lis, je vous fais un retour Car il m’arrive bien j’avoue certain matin D’avoir comment vous dire, l’esprit un peu chagrin. Je connais un remède qui lui me fait grand bien Que je prends désormais avec tranches de pain Ce dès mon déjeuner et à cela je tiens  C’est un grand bol de rire, avec tous vos zinzins. Si je suis pour la part je sais bien trop sérieux J’aime à lire aussi tous vos vers fous furieux Délires généreux et verres d’amitiés  Qu’offrent tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2017

Les grandes boustifailles

Les grandes boustifailles. Voyez tous ces étals riches de victuailles Débordant, offerts pour grandes boustifailles Comme si la famine avait longtemps sévit  Qu’il fallait nous goinfrer à l’instant, à l’envie. Oubliés les slogans répétés dans l’année  Évitez le trop gras, trop salé, trop sucré  Modérez vos portions, ne mangez que du sain Attention aux excès, faut vous faire un dessin ? C’est la course sans faim aux plus rares des mets Dont il faut les repas au maxi surcharger  Je n’en ferai la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

Madone

  Madone. Naît-elle d’un regard, d’un coup d’œil échangé  Ou bien d’un simple geste que l’on a esquissé  D’une parole aimable, d’une même pensée  Cela reste un mystère, qu’importe elle est née. Elle peut rester discrète à peine exprimée  Ou devenir si forte qu’elle va s’imposer Que dans les cœurs touchés elle va s’installer Pour ne plus en sortir, quelles que soient les années. Toujours elle va renaître entre ceux concernés  Ils n’en sont plus les maîtres, elle va leur dicter  Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

partager

  Partager La vie n’a d’autre sens, que de vivre elle même  De se perpétuer, à en perdre haleine Il n’y d’autre raison, à cet élan suprême  C’est même pour cela, que l’on vit et l’on aime. Ne te torture pas, cela ne sert de rien Tu es dans le même bain, ou dans le même train Que des milliards de vies qui grouillent sur la terre Et qui n’ont hors de vivre, pas grand chose à faire. Pourquoi parler d’ailleurs de mystère caché La vie est transparente pas besoin de chercher Tu es, tu vis, tu meurs, mesure... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]