25 mai 2018

Un bel anniversaire.

  Un bel anniversaire. J’ai trouvé ce soir là comme le jour s’achève  Fort belle compagnie, dans un décor de rêve  J’allais en invité de fête de famille Pour un anniversaire unique entre mille. Celui de mon neveu, un grand brun énergique  Où je fus accueilli par femme magnifique Ils avaient avec soin préparé le moment tout était merveilleux, le buffet excellent. Tout le rez-de-chaussée était salle des fêtes  Les tables disposées dans un jardin coquet La piscine couverte de ballons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2018

Je souris

Je souris Je souris à la vue de ces enfants qui jouent Une larme de joie roule alors sur ma joue C’est la vie devant moi, qui ardente turbule C’est la sève nouvelle, un tourbillon de bulles. Je souris à l’envol de ces deux libellules Qui sur l’eau du marais se heurtent et se bousculent C’est la vie devant moi, dans ses jeux de bascule La brève envolée, avant la canicule. Je souris à celle qui partage mes jours  C’est la moindre des choses, à offrir en retour À celle qui me donne, bien la meilleure part De ce que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2018

Parenthèse

Parenthèse  Être là simplement, vivre et respirer Calmement installé, sur mon vieux canapé  Ne sentir dans mon corps, plus aucune douleur Ressentir une paix, si rare dans mon coeur, Ne sonne aucune alarme, nulle menace pèse  Dans cet instant béni, où enfin je m’apaise J’apprécie oh combien, la belle parenthèse Que m’offre une journée, où je me sens fort aise. Je sais qu’il y a encore, quelque part, pas très loin Quelques nuages noirs, qui seront là demain De grâce qu’ils me laissent, goûter ce doux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Ils sont venus pour toi

Ils sont venus pour toi Sont tous autour de toi. Il y des jours comme ça, que l’on a bien choisis Pour être tous ensemble, pour être entre amis Pour être en famille, vous m’avez bien compris Pour fêter un moment, qui a pour nous du prix. Aujourd’hui on est là pour ton anniversaire Un jour qui n’est en rien, tu sais bien ordinaire Car Yves est pour nous un ami, un père, un frère  Bien d’autres choses encore, toi qui nous es si cher. Certes on va te fêter, c’est la moindre des choses Mais on ne t’enverra, pas que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Mille petites choses

  Mille petites choses. Un reflet sur la vitre, un éclair fugitif Le moment est passé, jamais il n’est captif Les bonheurs sont ainsi, ils sont plutôt furtifs Ils frôlent notre vie, sur leurs fragiles esquifs. Un soupçon de caresse, si loin de ce qui blesse  Notre peau électrique aimerait qu’elle ne cesse Pour qu’elle me revienne, je dirai mille messes Pour ce battement d’ailes, mais elle ne se presse. Un mot bas murmuré, mais si doux à entendre Pour le voir répété, je ne puis plus attendre Ces paroles si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

Le retour à la vie.

Le retour à la vie Le beau soleil revient, et balaye les miasmes Tout ceux accumulés, quand est bas l’enthousiasme La palette abandonne, ses couleurs les plus sombres  Éclatent à nouveau, les fleurs en grand nombre. La lumière efface, les malheurs sans contours Elle les rend légers, même pour les plus lourds Les nuits deviennent courtes, et laissent place au jour Quand la belle saison, est enfin de retour. Nos yeux restent les mêmes, mais ne sont plus pareils Ce qu’ils voient à présent, enfin les émerveille On ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2018

Dis-moi

Dis-moi Dis-moi comment fais-tu, toi rayon de soleil Pour soudain transformer tout en rayon de miel A peine es-tu posé sur une chose pâle  Qu’elle apparaît alors en habits idéale, Dis-moi comment fais-tu, toi le simple sourire Pour soudain transformer tout en envie de vivre A peine es-tu posé sur des lèvres serrées  Que la vie apparaît alors plus éclairée, Dis-moi comment fais-tu, toi le geste amical Pour soudain transformer tout en scène de bal A peine esquissé par la main trop avare Qu’il en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

À la pique du jour

  À la pique du jour. À la pique du jour, tout me paraît possible Tout empli d’énergie, comme l’astre qui naît  Quand sorti des ténèbres, si remplis d’indicibles Dans sa chaude clarté, je m’en viens me baigner. Effacés tous ces doutes qui surgissent le soir Dans le jour qui décline, et dans l’ombre qui gagne Les contours estompés des bois dans la campagne  Qu’on sent qu’on est sensible, au chant du désespoir. C’est ainsi que j’oscille, entre les hauts et bas Ma vie montagne russe, d’un éternel combat ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Le bonheur qu’est-ce que c’est ?

  Le bonheur qu’est-ce que c’est ? Le bonheur après tout, c’est de ne pas souffrir Ce n’est que la douleur, qui appelle au mourir Le bonheur il est là, quand on ne le voit pas Beaucoup de ce qui l’ont, ne réalisent pas. C’est souvent après coup, que l’on se dit heureux On n’y pense même pas, lorsque l’on est au mieux Tout semble si normal, quand les choses vont bien Si elles vont plus mal, on se console d’un rien. Voulez-vous le savoir, quand le bonheur est là ? Quand vous êtes occupés, et vous ne pensez pas ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2018

Les mains toujours

Les mains toujours. C’étaient de tendres mains qui caressaient ma joue Lorsque j’étais l’enfant, blotti sur ses genoux De douces mains aussi se posaient sur mon front Quand grelottant de fièvre, j’avais tous ces boutons C’étaient de chaudes mains, qui couraient sur ma peau Dans ces coquines siestes, qui n’avaient de repos Des mains très possessives, qui s’agrippaient à moi Pour me faire gémir, au creux de mes émois. C’étaient des mains solides qui soutenaient mon corps Dans ces pas hésitants, que je faisais dehors Des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]