24 février 2016

Baladin

Baladin Au fil de l'eau qui court, au fil des jours trop courts En pauvre troubadour je chante toujours l'amour Que le ciel soit chargé de nuées inquiétantes Où que se fassent entendre des trompettes éclatantes  Je danse ainsi ma vie au gré de mes envies Je ne connais qu'un rythme c'est celui de mon cœur  Au son de ce tambour, je parcours les pays Espérant bien un jour y trouver l'âme sœur. Jouet de mes humeurs mon instrument bavard Joue partout en tous temps musique de hasard Au bout de cette ligne je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2016

Le vase bleu

Le vase bleu Sur le meuble un bouquet de fleurs blanches et bleues Elles pointent ternies dans un grand vase bleu Depuis combien de temps ces fleurs artificielles Dans un coin du salon, comme ça trônent elles ? Des choses qu'on ne voit plus, tant elles sont familières Comme j'examine, ces fleurs jadis fières Dans ma mémoire apparaît un visage Souriant, tendre, déjà marqué par l'âge. Quand ma maman m'offrit un jour ce beau bouquet Elle était dans ma vie de toute éternité  Dans ce geste simple, banal et plein... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2016

Troubadour

Troubadour Je cours, je cours jour après jour Je cours après l'amour Je cours, j'ai le cœur lourd Je cours, je cours de cour en cour Je cours, je chante l'amour Je suis un troubadour Je cours, je cours, de tour en tour je chante des mots d'amour Je tisse mes chansons Je cours, je cours de bourg en bourg De mes doigts agiles  Je célèbre l'amour Je cours, je cours, depuis toujours De mes mots habiles Je glorifie la cour Je cours, je cours, m'arrêterai un jour J'aurai trouvé l'amour Serai plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2016

La belle force

La belle force Une énergie qui coule,  qui roule, qui déboule Des ondes qui inondent, Partout de par le monde Des liens si impalpables  mais plus forts que des câbles Attraction singulière Enveloppe de lierre Bouffées de joies Qui soufflent sous les toits Élans irrépressibles Contre eux rien n'est possible Union des contraires Et des complémentaires Entre esprits, entre cœurs Ardeurs comme bonheurs Dans les gestes, les regards Nul besoin de bavards Un mystère se passe Et traverse l'espace ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2016

Jouissance

  Jouissance    Parcouru de frissons le voilà immobile En quête de sensations aux accents plus subtils Allongé sur la plage, les vagues le caressent La fraîcheur de leurs eaux contraste avec le sable.   Sa peau est réchauffée des rayons qui voyagent A travers les palmiers lentement balancées Par la brise de mer qui souffle depuis le large Et ramène jusqu’à lui ses fragrances iodées.   Derrière ses paupières, bien des couleurs se meuvent Du soleil qui y joue, elles en sont la preuve Le duvet qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2016

Declin

    Déclin   Il peine à monter, devant comme ils filent Les voilà qui s’éloignent de leurs pas si agiles Son souffle est un peu court et il souffre d’arthrose Il n’ose avouer que vieillir c’est pas rose.   Il vit dans la montagne et aime la parcourir En contempler les charmes, en gravir les sommets Voir le long de ses pentes les saisons s’y poser S’il pouvait plus marcher, resterait qu’à périr.   Alors il serre les dents et compte sur ses bâtons Pour soulager son poids et poursuivre l’ascension ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2016

Bain de soleil

Bain de soleil La chaleur des rayons réchauffe mes vieux osJe resterais bien là, à me dorer la peauTout mon corps est content de ces douces caressesQuand les doigts du soleil prolongent ma paresse. Je m'étire alors cherchant la chaude source Mes membres et mes sens s'y tendent tout entierQu'y a-t-il de meilleur sans décrocher sa bourseQu'un bon bain de soleil, de cet astre altier. Le repos se prolonge, le sommeil me saisitJe passe alors à l'ombre, de peur d'être rougiC'est alors que je sombre dans des rêves paisiblesJe ressens ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2016

A contre cœurs

Elle l'a planté là, il en est resté coîtIl s'est bien fourvoyé, dans l'œil s'est mis le doigtParce qu'il est très riche et qu'il a du pouvoirIl croit qu'il la fascine, incapable de voir. Elle l'a planté là, elle en avait le droitD'elle il s'est moqué, il a haussé la voixDisant qu'une passade, ça n'avait pas de poidsMais en disant cela il a jeté un froid. Elle le pensait fidèle et sincère en amourElle l'a vu volage, était ce un seul jour ?Elle c'est toute entière qu'elle s'était donnéeQu'il l'ai trahie ainsi, elle ne peut pardonner. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2016

La fête au village

Le soir les villageois convergent vers la salleIls sont tous si pressés d'assister au spectacleDans ce tout petit bourg au cœur de la montagneLes distractions dont rares, faut dire qu'on les épargne. On garde pour l'hiver et pour ses jours si courtsQuand les travaux des champs ainsi que les laboursLaissent un peu de temps pour mieux se consacrer A d'autres activités, que de toujours œuvrer. Pour la belle occasion c'est la salle des fêtesQu'on a bien décorée, guirlandes et lampionsQui accueille la foule bruyante et en goguetteEt la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2016

Rencontre

Elle attendait le bus, dans son imperméableElle avait sous son bras un tout petit cartableSes cheveux sous la pluie avaient soudain friséJ'ai senti en mon cœur quelque chose se briser Elle avait l'air fragile, elle avait l'air perdueDans ses pensées si loin des tumultes de la villeComme indifférente aux mille bruits de la rueElle semblait si loin au milieu de sa bulle Timidement me suis approché d'elleJe lui ai demandé ça va ti demoiselleElle m'a regardé comme un extraterrestreJe suis resté muet sans demander mon reste Dans le bus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]