20 juin 2018

Trois petits tours.

  Trois petits tours.... Ces jours-ci je reçois trois nouvelles venues Accueillies sous mon toit, elles ne sont ingénues  Trois femmes de mon âge, mais est-ce malvenu De parler de leur âge en propos convenus ? Trois dames que la vie a faites solitaires Qui en sont de ce fait devenues solidaires Qui voyagent souvent et par monts et par vaux Et sont venues chez moi prendre quelque repos. Commerce agréable, conversations variées  Activités diverses pour les intéresser  Découvrir la Cerdagne, le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

Du bon temps à l’etang

  Du bon temps à l’étang  Au printemps il est temps de se rendre à l’étang  C’est là que chaque année se retrouve Endavant Pour y baguenauder, pour y jouer aux boules La fête au Ticou avec tous se déroule. Sur de grands feux de bois se font bien des grillades Sardines et ventrêches accompagnant salades Francis, Jacky, Jean-Pierre, bien d’autres, Jean-Marie, Pour bien les préparer se donnent du souci. On y dresse les tables avec leurs nappes blanches Des rouleaux de papier car ce n’est pas dimanche ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Allez, chantez !

  Allez, chantez ! Venez tous mes amis et chantez avec moi Venez donc célébrer tout ce bonheur de vivre Laissez de côté quelques instants tous vos livres Venez goûter la vie, à quel point elle enivre. Oubliez quelques heures, les soucis qui vous pèsent  Pour nous sentir ensemble dans la fête à l’aise Vous avez ce pouvoir que de vivre vos rêves  Et de vous rappeler que nos vies sont trop brèves, Pour perdre ou gaspiller ce temps dont on peut jouir, Venez tous mes amis, venez là tous pour ouïr  Ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Un amour silencieux

  Un amour silencieux. Ouverts à tous les vents de tendresse qui passent Il y a des cœurs comme ça, tant l’amour les dépasse  Fermés à double-tour, bien mieux que forteresses D’autres cœurs sont ainsi, qu’un chant d’amour les blesse. Quand l’amour est donné comme coulée de miel Il vous fait entrevoir jusqu’au septième ciel Mais s’il est enlevé il laisse un goût de fiel À la place un grand vide, au vrai confidentiel. Attention à l’amour, c’est un ange cruel Dont les flèches on le sait peuvent être mortelles ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2018

Famille.

  Famille. J’entends encore ce cri, familles je vous hais Qu’a pu pousser jadis un homme très blessé  Qui au sein de la sienne, n’a jamais pu trouver Confiance ou affection et l’a dû rejeter. Est-ce alors une chance que j’aime tant la mienne Celle qui m’a aimé, autant que m’en souvienne Celle qui a changé au fil des jours qui viennent Qu’est-ce donc ce qui fait, qu’autant fort j’y tienne ? Elle est comme beaucoup composée de personnes Toutes forts différentes, dispersées comme atomes Dont la vie est très... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2018

Ton chemin.

  Ton chemin. Le vent est venu hier, me dire à l’oreille Qu’il y a quelque part, une femme qui veille Pour faire que mes nuits ne sont jamais pareilles Et qu’il est bon, encore, le raisin de la treille. La rivière m’a dit ne baisse pas les bras Sur les os du destin tu trouveras du gras De celui que l’on aime, hors de tout embarras  Grâce à qui la vie glisse comme le Niagara. Un nuage qui passe, m’a dit vient avec moi Vient faire ce voyage encore une fois Tu as de la ressource sur ta coque de noix Tu peux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2018

Un bel anniversaire.

  Un bel anniversaire. J’ai trouvé ce soir là comme le jour s’achève  Fort belle compagnie, dans un décor de rêve  J’allais en invité de fête de famille Pour un anniversaire unique entre mille. Celui de mon neveu, un grand brun énergique  Où je fus accueilli par femme magnifique Ils avaient avec soin préparé le moment tout était merveilleux, le buffet excellent. Tout le rez-de-chaussée était salle des fêtes  Les tables disposées dans un jardin coquet La piscine couverte de ballons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2018

Je souris

Je souris Je souris à la vue de ces enfants qui jouent Une larme de joie roule alors sur ma joue C’est la vie devant moi, qui ardente turbule C’est la sève nouvelle, un tourbillon de bulles. Je souris à l’envol de ces deux libellules Qui sur l’eau du marais se heurtent et se bousculent C’est la vie devant moi, dans ses jeux de bascule La brève envolée, avant la canicule. Je souris à celle qui partage mes jours  C’est la moindre des choses, à offrir en retour À celle qui me donne, bien la meilleure part De ce que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2018

Parenthèse

Parenthèse  Être là simplement, vivre et respirer Calmement installé, sur mon vieux canapé  Ne sentir dans mon corps, plus aucune douleur Ressentir une paix, si rare dans mon coeur, Ne sonne aucune alarme, nulle menace pèse  Dans cet instant béni, où enfin je m’apaise J’apprécie oh combien, la belle parenthèse Que m’offre une journée, où je me sens fort aise. Je sais qu’il y a encore, quelque part, pas très loin Quelques nuages noirs, qui seront là demain De grâce qu’ils me laissent, goûter ce doux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Ils sont venus pour toi

Ils sont venus pour toi Sont tous autour de toi. Il y des jours comme ça, que l’on a bien choisis Pour être tous ensemble, pour être entre amis Pour être en famille, vous m’avez bien compris Pour fêter un moment, qui a pour nous du prix. Aujourd’hui on est là pour ton anniversaire Un jour qui n’est en rien, tu sais bien ordinaire Car Yves est pour nous un ami, un père, un frère  Bien d’autres choses encore, toi qui nous es si cher. Certes on va te fêter, c’est la moindre des choses Mais on ne t’enverra, pas que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]