19 août 2018

Promenade

  Promenade Je me promène dans les rues  Le nez collé à mon iPhone  Combien en ai-je ici vaincu De ces sauvages Pokémons ? Je fais tout ça pour mon petits fils Pour lui montrer qu’un peu encore Son grand père tient bien le fil Du monde où il va éclore. A condition d’être attentif Et de garer un peu ses fesses Ce jeu me plait, ne peux mentir  Il faut que je le confesse. On se rapproche du pokestop Pour regarnir un peu ses poches Puis on se rendra à l’arène  Pour en être le roi ou reine.... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Guinguette

  Guinguette. C’était au bord de l’eau et vous voyez la scène  C’est au siècle dernier sur le bord de la Seine Ombrelles et calicots et paniers en osier Sur une herbe de rêve posés pour déjeuner. Sous des ombres propices parmi les pâquerettes De bien beaux jeunes gens tous partis en goguette Et en toile de fond l’abri d’une guinguette Des bruits d’accordéon et les robes volettent. On entend bien des rires dans les conversations Tandis qu’au fond des verres tintent quelques glaçons  Ici on aperçoit la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2018

Merci pour la fête

  Merci pour cette belle fête. Vous avez tout donné dans l’esprit olympique Pour ces quelques journées, je vous en félicite  Certains esprits chagrins émettront des critiques Mais l’essentiel enfin était votre invite, A célébrer nombreux ce lieu de réussite  Cette cité sportive pour laquelle vous fîtes  Des efforts remarqués que je salue bien bas Quand même le beau temps, lui il n’y était pas. Ce moment nécessaire aura ainsi marqué  Cette cinquantenaire au bilan éclatant Aussi sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2018

Les zouzous.

  Les zouzous. On a bien évoqué les hordes de zoulous Moi je vais vous parler de mes hardis zouzous Ils sont toute une bande de très joyeux loulous En aucun cas c’est sûr, ce ne sont des voyous. Imaginez un groupe de six enfants très gais Entre cinq et douze ans ensemble regroupés  Cinq garçons une fille tous de joyeux lurons  Quand ils se retrouvent heureux compagnons. Cinq garçons turbulents mais qui très bien s’entendent Accrochés aux tablettes mais bien souvent aux branches  Une petite fille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Juste bien

Juste bien. Qu’est-ce qui fait plaisir que ces petites choses Lorsqu’elles sont en accord et que rien n’est morose Hier nous étions ainsi chez moi bien réunis  Pour passer un moment avec quelques amis. Le soleil était là, tempéré par la brise Le jardin bien tondu avec des fleurs exquises La table en terrasse sous un grand parasol Et quelques martinets autour de nous en vol. Le repas fut très simple néanmoins savoureux Les grillades abondantes et les morceaux juteux Les vins de nos contrées étaient très... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Patte de velours.

  Patte de velours. C’est patte de velours dans la vie que l’on aime C’est de n’avoir d’amour qui est le grand problème Lorsque l’aube du jour jamais ne vous amène  Ces mots qu’on veux toujours entendre c’est je t’aime. C’est ne pas être seuls dans la vie que l’on cherche Parcourir le chemin c’est à deux en calèche  Jusqu’où vont nos délires, où ils se perchent Juste pour les entendre ces paroles si chères. C’est trouver dans nos vies comme un alter ego Devant cet objectif nous ne sommes égaux Tant ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2018

Un ami pour le temps gris.

  Réhabilitons le parapluie. Un ami pour le temps gris. Quand le temps nous fait grise mine Le parapluie partout domine De ce fait il est synonyme  D’une gaieté qu’on assassine, Moi je connais des parapluies Où se disent des mots jolis Entre deux amants blottis Des mots à l’amour, à la vie. Le parapluie devient ombrelle Pour abriter quelques caresses Lorsque le soleil étincelle  On peut l’ouvrir pour qu’il ne blesse. Moi j’aime bien cet accessoire Sans lui je voudrai vous y voir Comment... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Les jours heureux

  Les jours heureux. Viennent les jours heureux, sans soucis ni douleurs Où tout est merveilleux et si plein de couleurs Quand les fleurs au jardin se sont épanouies  En ombres et lumières sous le soleil qui luit. Des traces de névés lèchent encore les montagnes La forêt sous leurs crêtes, leur fait d’élégants pagnes Les cimes se découpent sur le ciel sans nuages La brume de chaleur flotte sur le paysage. Les hirondelles jouent des coups d’épée dans l’air Les papillons volettent en chasse sur les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2018

Petit train jaune

  Petit train jaune. Il sillonne vaillant notre altiplano Donnant à admirer notre si beau plateau Il gravit sans gémir la pente un peu raide Sans jamais demander à personne une aide. Voit en toute saison, passer le gai convoi Son sifflet si joyeux qui donne de la voix On voit la longue trace là où passe sa voie On lui fait de grands signes lorsqu’on l’aperçoit. Pour faire son chemin que de travaux grandioses Il y a bien cent ans pour ces rails que l’on pose On a construit des ponts, des tunnels, un barrage, ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2018

Escapade espagnole.

  Escapade espagnole. Je vais à présent vous conter camarades De la belle façon ma dernière escapade A demie heure à peine de trajet en bagnole Dans une ville proche en pays espagnol. Du parking de la gare qui est en contrebas Nous sommes acheminés par un funiculaire Puis par un ascenseur, transports tous deux offerts Tout en haut de la ville, c’est comme ça là-bas. Terrasse en balcon devant l’hôtel de ville Avec vue sur la plaine dans un décor tranquille Vieilles rues commerçantes pleines de tentations De... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]