22 janvier 2016

Tribulations

Cesse enfin margoulin, tes sales carabistouilles Pourquoi te complais tu dans cette carambouille Tu veux t’acoquiner avec d’accorte souille Tu veux coqueliquer autant que tu t’arsouilles.   Tu voudrais bien pour sûr qu’avec toi elle farfouille Cette belle embusquée, ma foi cornegidouille ! Mais tes calembredaines et mêmes tes galejades N’auront pas, camouflet, cette perle de jade.   Tu peux gesticuler, tu peux t’égosiller La petite madeleine, ne pourras l’embrocher Elle ne sera pas à portée de jambières ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2016

Belle âme cherche la rime

Voilà comme on s'enrhume, dans une froide brumeAilleurs d'autres se déplument, tandis qu'ailleurs on fumeSi beaucoup d'hommes assument, parfois qu'on les allumentLa plupart je résume, sont bêtes comme enclumes. Quand je cherche la rime, j'avoue une déprimeRarement dans les cimes, je commet aussi le crimeDe tricher même en prime, pourtant combien je trimePour saisir celle qui mime, le son qu'elle intime. Je ne suis qu'un homme, poète en petite formeParaît que je suis comme, souvent un sale mômeVais pas en faire un tome, les chemins... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2016

Dans la calèche

Dans la belle calèche, la belle se pourlècheCette jolie pimbêche, ne connaît pas la dècheQuand elle lance ses flèches, le sang lors qu'elle lècheCoule de ces plaies fraîches, avant qu'elles soient sèches. Quand elle va à la pêche de ses amants revêches Jamais on ne l'empêche, d'être aussi de mèche Même quand elle sèche sa peau au teint de pêcheToujours aussi elle prêche pour l'endroit où elle crèche. Quand distraite elle enclenche des réactions très sèches Parfois elle déclenche, des violents des coups de bêcheLa trop jolie pimbêche... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 janvier 2016

Une autre époque

C'était un autre temps c'était une autre époqueLes hommes y jouaient bien d'autres tragédiesIls se disaient amis, étaient bien ennemisDe la paix, de la vie, de l'amour ils se moquent. Si tu me ris au nez, si de moi tu te moquesJ'ai du bien me tromper de lieu où bien d'époqueCesse ta comédie, ce n'est pas tragédieEt si je t'ai blessée, ne suis ton ennemi. Le temps nous est hostile, n'est pire ennemiVoir ses rides apparaître je connais qui s'en moquentSi l'on était ailleurs ou dans une autre époqueJe te dirai d'en rire c'est pas une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2016

Jeux de mots

Comme une gourmandise elle flatte ton egoLa jolie friandise à portée de ta peauLa petite donzelle attirée par tes motsPeut être qu'elle voudrait goûter à ton pipeau. L'amour est bien une affaire de motsOn joue avec sa tête avant qu'avec sa peauLa musique des vers et celle du pipeauAttirent des fruits verts pour nourrir ton ego. Si tu veux qu'à mon tour je te joue du pipeauÉcoute bien ma belle, savoure bien ces motsJe crois bien qu'à la fin c'est affaire d'egoJ'arriverai peut être à caresser ta peau. En forçant ma nature, en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Sous le poil

A travers tous les voiles qui cachent les étoiles Je voudrai voir, rien qu’une fois, toutes les toiles Celles qui montrent et celles qui dévoilent Ce que souvent nous sommes sous la moëlle et le poil.   Pour qui aime le pouvoir et le suit dans l’histoire Il sait que les vainqueurs jamais il ne faut croire Que pour asseoir leur trône et assurer leur gloire Ils déforment les faits et inventent les grands soirs ;   La belle histoire fascine et pourtant elle boîte Elle présente toujours les choses adéquates ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2015

C'est moche

Quand elle sonne la grosse cloche dans nos villagesElle résonne de proche en proche, dans ses paragesQuand elle donne, sans un reproche, encore notre âgeOn lui pardonne, car s'effiloche toute la rage. Quand elle harponne, quand elle s'accroche, celle sans visageQuand elle est bonne, qu'elle est pas moche, on l'envisageMais on s'étonne qu'elle fasse nos poches, et au passageOn lui pardonne, sans anicroches, on n'est pas sage. Quand elle pouponne notre beau mioche, on est volageOn papillonne, et nos galoches font des voyagesQuand elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2015

A deux genoux

Tu es camomille, tu es verveine, quand sera tu vraiment sereine ? Tu es gentille, tu es vilaine, pourtant tu es toujours ma reine.   Tu es charmille, tu es meringue, mais où est ce que tu m’entraînes ? Tu es chenille et tu m’enchaînes, je sais bien où cela nous mène.   Tiens toi tranquille, tu me rends dingue, ne me fais donc pas plus de peine Tu es docile, ou tu valdingues au gré de tes moments de laine.   Tu joues aux quilles, tu perds la boule tu vas me rendre un jour maboule Cours à Manille ou à kaboul, si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]