12 juillet 2017

Sur l'oreiller

  Sur l'oreiller J'ai vu dans une bulle voler deux libellules Elles tenaient entre elles un vif conciliabule Combien je me sentais à côté ridicule Car moi j'étais tout seul, ça c'était vraiment nul. J'ai vu dans la lunette voler deux alouettes Qui partaient dans les airs comme on part en goguette Combien elle paraissait ma vie bien désuète  À moi qui vivait là sans aucune amourette. J'ai vu dans un bocal nager comme au bal Deux poissons amoureux je le sais c'est banal Combien je me sentais à côté vraiment... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Dans ton bagage

Dans ton bagage   Il est une pratique qui a grand avantage On peut s’y adonner ce quel que soit son âge Que l’on soit jeune ou vieux, agité ou plus sage Que l’on soit très joyeux ou que l’on soit en nage   As-tu mon ami deviné, cela c’est le partage   C’est par définition qu’on ne le tient en cage J’ai même entendu un très joli adage Plus tu t’y adonnes, plus tu t’y engages Plus règne dans ton cœur la joie et plus la rage.   C’est là le don... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Joyaux

Joyaux Parce qu'elle rime avec alarme Pourquoi faut-il qu'elle nous désarme, Pourquoi a-t-elle aussi ce charme Qui nous parle si fort à l'âme ? Elle ne fait aucun vacarme Elle a souvent couleur du drame Parfois aussi celle du brame Ce n'est qu'une goutte qu'on arme. Elle est faite d'une eau si calme Qu'elle glisse bien sur la lame Des joues meurtries de quelque dame Ou de messieurs sensibles au drame Comme une perle à l'œil elle clame Qu'elle souffre ou bien qu'elle blâme Mais l'émotion aussi réclame Qu'elle coule aussi avec... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2016

Le wagon des délires

Le wagon des délires  Quand j'assemble des mots pour bâtir mon propos Je rassemble les maux à chasser de ma peau Quand le chant de mes phrases me berce et me calme C'est ma peine que j'écrase comme avec de la came. J'entre dans une transe où le temps s'abolit Je conduis une danse pas loin de la folie Je pars dans des voyages qui n'ont pas toujours sens J'accepte l'héritage  de ces retours d'absence. Dans cette dimension où tout nous est permis Je fais lors abstractions de tous nos interdits Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Malade

Malade Je me sens malade et c'est la panade En capilotade comme une brandade C'est pas des salades, pas de dérobade Oui c'est la cagade, c'est la débandade. Je me sens plus triste qu'un pauvre hollandiste C'est pas les gauchistes ou les cohnbendistes Qui rendront l'artiste bien plus optimiste Je vois pas la piste, suis catastrophiste. J'ai mal à la tête, les mauvais prophètes L'histoire est faite, la fin de la fête Lors je suis en quête pour payer ma dette De quelques pépettes, pour calmer Suzette. Je suis raplapla, c'est le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2016

Sans loi

Sans loi Je la voudrais limpide et c'est purée de pois La vie est intrépide je l'aimerais de soie Je la rêve timide, elle l'est moins que moi La fille est avide, je la voudrais sans toit. Je la voudrais rapide, la musique à la noix Le son renvoie au vide, je l'imagine roi Je la pense stupide, la fête n'a pas de loi Le plaisir est sans rides, je le veux sans aloi. Je la voudrais sensible et c'est rude paroi La vie inaccessible, je l'aimerais sans voie Je la rêve paisible, elle est aux abois La femme impossible, je la voudrais pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Une vie mélangée

Une vie mélangée Une vie éclatée, gouttelettes d’écume Une vie morcelée, étincelles de feu Une vie de papier, en poussières de peu Une vie sans projet, en volutes qui fument, Ouverte et tiraillée, sans contrôle à la une Glissante et fuyante comme sable sur dune Une vie qui avance, bateau ivre esseulé Une vie qui se vautre, marin au port saoulé. La vie à reculons, une vague en reflux La vie en pointillés, brin à brin décousue La vie en débandade, en volée de moineaux Ou en capilotade, et en mille morceaux. Une vie exposée,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2016

Matin de pêche

Matin de pêche royal Quand l'astre blond caresse L'herbe tendre et fraîche  Quand rien d'autre ne presse Que personne ne prêche  Je m'en vais à la pêche  Sur les bords du canal Ne vendez pas la mèche  Mais ça m'est bien égal  Sur la berge bien sèche  Je pose mon étal  Mes jolies cannes à pêche  Elles sont originales Je sais bien où je crèche  J'ai l'endroit idéal  C'est juste une brèche  Dans le bord du chenal J'avoue, j'ai la pêche  Je sais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 octobre 2016

Leçons de choses

Leçon de choses Elle était là la jolie rose Aussi jolie en vers qu'en prose Je regardais la belle chose Et j'admirais comme elle pose. Je me demande bien si j'ose Lui raconter en vers en prose Il faut pourtant que je lui cause Profiterai-je d'une pause. Mais la voilà qui se repose Sur la mousse, dessus la lauze Je m'approche alors de la rose Pour bien sûr mieux plaider ma cause. Jolie rose je ne m'impose Je dois te dire quelque chose C'est de mon coeur que tu disposes L'amour y est à bonne dose. Tu es... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2016

Ailleurs

Ailleurs   Tu ouvriras ta porte pour partir loin ailleurs Et l'espoir qui te porte te rendra bien meilleur Tu ouvriras ton cœur alors aux âmes fortes A ceux qui par bonheur sont aussi de ta sorte.   Tu longeras le cours de ces eaux claires et bleues Et tout tes beaux atours brûleront de leurs feux Tu feras de ton mieux pour alors à ton tour Être bien parmi ceux qui trouveront l'amour.   Tu atteindras peut être le but de toute vie Voir là par ta... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]