03 mars 2019

Sa voix

Sa voix. Tout autant que César que voilà un vainqueur « Veni vidi vici » il a toujours à cœur  Mais vous l’avez-vous vu vivre aussi sans peur Elle est parfois victime quand sévit le violeur ? Car si l’on dit un V c’est aussi une lettre Elle va elle vient, entre ces deux peut être  Vivement elle vit selon ses propres voies Et il veut que vraiment on entende sa voix. Elle croit tant au vrai qu’elle en veut au mensonge Elle rêve souvent au beau pays des songes Bien sûr elle voyage au gré des vents violents ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Non de nom

  Non de nom ! Je vois avec le N qu’on peut être à la peine Que penserez vous alors il je vous dis mes N Si à mon tour aussi je file cette laine En évitant surtout les noeuds que sont les haines. On dit que de mener toujours une vie saine De ne jamais avoir de pensées trop obscènes  De ne pas tout tenter pour rester sur la scène  De ne dire ces mots que tant d’autres assènent  C’est presque une assurance de ne porter de chaînes  De garder cet espoir qui aide et nous entraîne De vivre un amour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Oh !

Oh ! Celle là est riche, si étrange aussi  Qu’elle en constitue un très joli défi  Déjà d’étonnement on poussera des O Que serait donc nos vies si on les privait d’O ( eau) En un cercle parfait, un ovale parfois Oh combien symbolique, presque un acte de foi Rappelant à la fois le soleil et la lune D’autres comme elle il n’y en a aucune. Très proche du zéro, mais pas de confusion  Notre O lui nous ouvre de multiples horizons Quand associé au s, il charpente nos êtres Pour aussi donner so(t) que nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

On fait le point sur le i.

On fait le point sur le i. Sur celle là bien sûr il faut faire le point Elle qui se tient droit et qui ne faiblit point Un trait impertinent comme écrasé par d’autres Qui pour se remarquer n’est pas comme les autres. Elle a bien du mérite et on lui dit merci Que serait l’alphabet si elle n’était ici Tous on marmonnerait, ça ferait pas un pli Si l’on ne disposait de jolie lettre i. Elle a des concurrents venus de l’étranger  Car le y grec est là et peut la déranger  Entre iota, yoga le sens peut tant changer ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Za suffit.

Za suffit ! A seigneur tout honneur elle clôt l’alphabet Si elle est la dernière elle laisse bouche bée  Car elle sait aussi tirer son numéro Quand elle joue les héros comme un vrai Zorro. On rêve d’aventure quand elle nous amène  Jusque à Zanzibar et ses joyeux bazars Et lorsque le zéphyr joue le chant des sirènes  On rêve poésie il n’est jamais trop tard. Il fait parfois le zouave comme au pont de l’Alma On le trouve très brave car il n’y bronche pas Quand la belle zozote on la trouve un peu sotte On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Quand X prime.

Quand X prime. Puisque personne n’ose le mettre aussi en prose Lors ce but je me fixe, de vous parler de X Inévitablement de lui je fais un mix Sans pour cela verser dans des couleurs trop roses. Avec lui on ne sait vraiment dire son nombre  Car entre six et dix, l’écart jette une ombre On le trouve à la fin de bien des mots en -oux  Rarement au début où il ne joue ses coups. A part dans xylophone où faut pas être aphone C’est dans xénophobie qu’il rime avec haï  Je préfère Xérès qui rime avec caresse ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2019

Jolie J.

Jolie J. Avec la lettre J, c’est un tout autre jeu Je l’aime elle est jolie, tout autant qu’elle est joie Jamais elle ne joue non plus à contre emploi C’est bien joue contre joue qu’elle dit notre émoi. Comment être jaloux s’il n’y a pas d’enjeu Envolés les jurons, lorsque moi je dis je Envolés les jupons, si j’entre dans son jeu Avec elle je joue à d’agréable jeux. Elle est gaie comme un djinn qui porterait des jeans Parfois pour ses Julots, elle s’appelle Julie C’est pour les mettre en joie du moins je l’imagine ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Farceur le F.

Farceur le F. C’est au pays des fées ou bien celui des elfes Que cette lettre est née sans doute d’un grand chef Elle a de l’énergie c’est un paquets de nerfs Comme en période de rut le serait un grand cerf. Le F est fameux mais n’en a rien à faire Il montre à la fessée son plus joli derrière Il aime à foison, il aime à la folie Il a mille façon de faire la fête aussi. Ils ne sont pas très fiers ceux qui baisent Fanny Plutôt qu’à son derrière c’est bien à sa foufoune Que ces fâcheux félons allument leurs foyers ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Un point C tout

  Un point C tout. Je sais que je ne puis bien hélas m’en lasser Tant cette lettre sait constamment m’enlacer Tout au fil de mes vers et cela sans cesser Tant elle vient subtile pour m’ainsi caresser. Elle aime à plaisir aussi se conjuguer  A beaucoup d’autres lettres de notre alphabet Avec le A sachez elle n’en a pas assez Avec le B parfois la garde elle peut baisser. Et si avec le D, elle annonce un décès  Avec le F sachez, elle peut vous fesser Elle fait les grandes écoles avec HeC Pour avec I,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Sur un autre thèMe.

Sur un autre thèMe. On a déjà tout dit, tout écrit et joué Avec la lettre M de façon enjoué  En renvoyant bien sûr à ce verbe suprême  Celui qui vient broder bien de jolis poèmes. J’essaie donc d’explorer ce jour un nouveau thème  Celui qui va rimer avec chrysanthèmes  Certes il est moins joyeux, ce n’est bien sûr le même  Mais il est le pendant de cet autre je t’M. Celui qui fait les mines comme faces de carême  Qui fait les processions car il en faut quand même  Qui ne pose au curé... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]