09 juin 2016

Coups de crosse

Coups de crosse   La machette s’abat ou bien le coup de crosse Sur des corps ou des têtes, il frappe comme il bosse Il a perdu de vue qu’il cogne sur lui même Son cœur s’est emmuré derrière un mur de haine.   Quand l’homme en oublie l’homme, pour réveiller la bête Quand il renie par haine, ignorance ou colère Tout ce qui le rapproche de ses sœurs, de ses frères Qu’il ferme alors son cœur, que d’aimer il arrête.   Il trahit ce pour quoi il est sur cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2016

Une ombre rode

Une ombre rode Voyez une ombre rode et le temps s'assombrit Hier le soleil brillait, c'est la nuit aujourd'hui On se réjouit des heures qui passent comme on aime On profite des jours de l'été qui s'achève On danse et on rit avec tous ses amis Et on construit confiant son avenir aussi. Mais tout ça peut changer sans qu'on y prenne garde Un couperet qui tombe, un choix fait par mégarde Une vie qui bascule au gré de ces caprices Que le sort nous réserve en guise de surprise Voyez une ombre rode et le temps... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

Esclave

Esclave Les coups durs sur ta peau, la douleur c'est ton lot Car tu es à leurs yeux comme les animaux Si tu n'obéis pas alors on te battra C'est pas plus compliqué ça ne fait pas débat. Tu ne protestes plus, tu sais cela est vain Tes cris n'y pourraient rien, ta parole est muette Il faut enfouir profond pour survivre demain Sa colère, sa haine et puis baisser la tête. Tu gardes en ton cœur le souvenir vivace Des savanes africaines où tu faisais la chasse Au grand lion dont la mort fera place au guerrier Tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

Mercenaire

Mercenaire Oublieux des principes qui ont bâtit sa vie Soudain homme sans mémoire et aussi sans passé  Il comme amnésique de sa propre histoire Il est tout à présent comme un nouveau né. Il a tout effacé de ses anciennes traces Il n'a d'identité qu'une vague légende Il se ment à lui même, il se peut qu'il se vende Il n'y a plus de règles, dans ce monde où il passe. Jadis il a sans doute obéi à des lois Il a comme chacun surveillé tous ses pas Mais ça c'est bien fini, désormais il ne ploie Sous aucune morale... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2016

J'ai pas de haine, mais quand même...

J'ai pas de haine, mais quand même... J'ai pas de haine mais quand même  Quand je l'entends je gerbe J'fais pas peur aux enfants  Mais lui s'en va en courant. Avec ses mots terribles Il est si effrayant Pourtant dans son costume Il a l'air épatant Avec mes percings J'ai un air effrayant Pourtant malgré ma crête  J'suis doux comme un enfant Regardez le qui s'enfuit Il tourne le dos aux gens Il ne veut pas m'parler Il est pas innocent Tout ce qu'il dit, il ment Il se croit si puissant Il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2016

Veuve de guerre

Veuve de guerre Non ! Ne me dites rien, retenez vos paroles ! Je vois bien dans vos yeux que le malheur y rode Laissez moi quelques instants de bonheur en suspens Avant de m'annoncer ce que mon cœur pressent ! Compagnons que vous êtes de celui que j'attends Vos gestes empruntés, votre regard fuyant M'en disent hélas plus que tous les mots blessants Que vous profèrerez pourtant dans un moment. J'étais écartelée en émotions contraires Chaque fois qu'à la porte cognait un factionnaire Était ce pour m'annoncer le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2016

Profiteur

Profiteur Emberlificoté dans ses raisonnements Empêtré, englué dans ses vains errements Justifiant toujours ses lâches hésitations Par les complications qu'impose sa réflexion Il est velléitaire, et tout sauf volontaire Car c'est dans sa manière de ne jamais le faire Ni prendre décision quand il faut avancer Ni montrer le chemin quand il faut y aller. Vois quels beaux arguments sortent alors de sa bouche Tout pour justifier qu'au travail il ne touche En tout il se dérobe devant le moindre effort Si vous le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2016

Le cri de revolte

Le cri de révolte   Dans un trou de souris tu pourras te cacher Tout au fond d’une cave pour te faire oublier Sans même un murmure tu t’y réfugieras Derrière d’épais murs te dissimuleras.   Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle Ils voudront effacer ta trace en terre meuble.   Très loin tu t’en iras après avoir parlé Dans des pays ailleurs pour te faire oublier Alors tu te tairas en silence muré Tout au bout de chemins des cartes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2016

L'hirondelle meurtrie

L'hirondelle meurtrie Elle aime à gagner un endroit très secret Elle aime s'y retrouver en toute sécurité Le monde est si hostile, et si pleins de dangers Elle est si fébrile en milieu étranger. Dans le fond du placard de sa petite chambre Il lui semble si loin ce jour là de décembre Où le monstre a surgi pour se jeter sur elle Comme le fait le chat sur la tendre hirondelle. Le monde a basculé, il ne reste plus rien Ni de son innocence, ni de sa belle enfance Elle a oublié tout ce qui était bien Elle n'a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2016

À fond la caisse

  A fond la caisse Ma compagne m'a dit je te trouve bien triste Tu écris trop souvent des choses épouvantables Tu n'as pas de raisons même pour un artiste Viens jouer avec moi c'est bien plus agréable. Je lui ai dit pourquoi pas rire avec toi ma blonde Même si pour demain je m'inquiète toujours Je ne peux pas grand chose pour transformer le monde Je suis bien plus doué pour te faire l'amour. Le printemps nous invite à célébrer la vie Pourtant toujours une petite voix me dit On va droit dans le mur et on est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]