26 septembre 2017

Démentiel

Démentiel  J'ai reçu ce message en regardant le ciel  Nous sommes de passage, et non pas éternels  Nous devrions être sages et bien plus fraternels Contenir notre rage, rendre nos vies plus belles Nous avons cette chance d'être un jour vivants En ayant l'assurance que ça n'aura qu'un temps Prenons mieux conscience pour en jouir un moment Faisons-nous confiance, ne montrons pas les dents. Mon dieu quel gaspillage que d'être aussi méchants  Pourquoi faire étalage de nos mauvais penchants C'est de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2017

Les ombres

  Les ombres Des lumières et des ombres je n'en compte le nombre Pas plus qu'autour de moi ce qu'il y a de décombres  S'il y a des coins clairs je ne vois que les sombres Combien j'apprécierai avec ce noir de rompre! Existe-t-il ailleurs un pays de soleil Où les ombres reculent où elles fuient la lumière ? S'il est bien quelque part une telle merveille Montrez moi le chemin, vous en fais la prière. L'obscurité m'appelle avec elle l'horreur La haine et la fureur, les mères de terreur  Comment garder son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2017

Les lionnes

Les lionnes Vois comme elle est sauvage dans sa fureur de lionne Ses yeux et ses cheveux, il semble qu'elle rayonne Prête à montrer les dents face à toute menace Qui serait un danger pour l'enfant qu'elle enlace. Ce petit, ce trésor sorti de ses entrailles Au milieu des décombres et des bruits de mitraille Cet enfant de l'amour qui a pu voir le jour Dont la vie ne vaut rien, par les temps qui ont cours. Dans ces temps de tumulte, les vies ne comptent guère  On ne fait que survivre au mieux pendant les guerres Ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2017

Nos choix d'avenir

Nos choix d'avenir C'est la voix des anciens que souvent l'on invoque  Comme si le passé nous dictait l'avenir Je ne dirais jamais que des pères me moque Mais je me soucie plus des enfants à venir. Ce sont plutôt leurs voix que je me dois d'entendre J'essaie d'imaginer ce qu'ils doivent attendre  D'hériter de ce monde, qu'il soit encore vivable C'est d'abord de cela que l'on est redevable. Dans ce monde qui change à si grande vitesse Il nous faut inventer de nouvelles adresses Nous devons épargner la terre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2017

Game error

Game error. L'avez-vous entendu le tocsin au lointain Qui depuis quelques temps fait comme un refrain Vous êtes-vous un instant demandés Pourquoi ou bien pour qui, il pouvait bien sonner ? Depuis longtemps déjà que vous marchez sans voir Que vous vivez si sourds aux cris de désespoir  Que vous croyez tous être à l'abri des malheurs  Qui frappent tant de gens, mais bien sûr c'est ailleurs. Mais ils frappent à vos portes et ils vont les franchir À présent ça importe, car vos yeux vont s'ouvrir C'est enfin face... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2017

À fond de train

À fond de train La partie engagée encore se joue-t-elle  Où les dès sont-ils hélas déjà jetés ? L'avenir le dira s'il porte sur ses ailes Une réponse belle ou la fin annoncée. J'ai longtemps des joueurs bien observé leurs choix J'ai compté tous les points le résultat est là  Je ne vous dirai rien ça servirait à quoi ? Pourquoi gâcher la fête, je n'ai pas ce but là. Dans ce jeu si vital chacun est un joueur Chacun s'il le veut bien, peut savoir ses erreurs Nous sommes si nombreux à ignorer nos peurs Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2017

Des rats ?

Des rats ? Le corbillard des espoirs a sombré en ténèbres  La valse des pantins fous continue de plus belle Le monde est tout embrumé de ces vapeurs funèbres La ronde des vrais coquins joue sur la balancelle, Des rires de déments s'entendent aux quatre coins Les gestes décadents deviennent la mode Lors que sur l'Olympe, Dieu s'en accommode Les peuples ne voient plus ce qui s'annonce au loin. Tombereaux de mensonges sont répandus dans l'air La vérité n'a plus chance d'être première  Tout est bien sur la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2017

Méchants

  Méchants  Ils avaient tous au coeur tant d'amour à donner Tout aussi bien aux leurs, qu'au pays où sont nés  Les eaux noires du destin changent l'amour en haine Quand la main du malheur transforme tout en peine. Lorsqu'on tue sous vos yeux ceux qui vous étaient chers Quand la terre sous vos pieds est aussi arrachée  Que des lieux familiers vous en êtes chassés  Qu'il vous faut en partir de la terre de vos mères. L'homme est ainsi fait qu'il cherche un responsable Ca n'est pas compliqué de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2017

Le cycle infernal

  Le cycle infernal Il est de ces douleurs, de ces indignations Si fortes et si violentes qu'elles tournent en passion Quand le coeur crie vengeance sous l'effet de l'horreur Que l'effet de nos peurs obscurcit la raison Il est un temps pour tout, pour les cris de colère  Pour haïr fort tous ceux qui ont engendré l'enfer Il viendra lors le temps de regarder derrière  Pour tirer les leçons des erreurs de nos pères. Comment ne pas pleurer, comment ne s'indigner Des actes inacceptables de quelques fous de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2017

Vous avez dit progrès ?

Vous avez dit progrès ? L'idée même de progrès est bien battue en brèche Lorsqu'on voit un grand peuple élire un mec à mèche  Un triste matamore et un clown dangereux Mouvements de menton et mots très malheureux. Quel est donc que ce monde qui régresse à grands pas Où sont les visionnaires, les penseurs d'autrefois Où sont donc les Voltaire ou Tocqueville ma foi Qui ouvraient les esprits à bien plus grand que soi ? Quel est donc que ce monde devenu si complexe Que la majorité en demeure perplexe Qu'elle s'en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]