22 septembre 2019

La voix de nos oracles.

La voix de nos oracles. L’ouragan a soufflé dévastant la contrée  Plus un arbre ou un toit n’ont été épargnés  Des débris sont partout dont le sol est jonché  Pourquoi tant de colère, par la terre, exprimée ? Tout sera reconstruit encore cette fois Tant que tous ces peuples garderont cette foi Accepteront de vivre avec cette menace Dont ils ont jusqu’alors effacé toute trace. Est-ce fatalité que cette catastrophe Est-ce pour vivre ici la rançon à payer ? Vivre au pied d’un volcan ou bien d’un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

Discordance.

  Discordance. Pourquoi chercher à faire le plus bel écrit  N’a-t-on pas mieux à faire au milieu de ces cris Quand hurle la détresse d’un monde à l’agonie De mots point ne suffit, quand la vie nous vomit. Je vois des haut-le-cœur dans les maux de la terre Des formes de rejet de nos voies délétères. Plus de cessez-le-feu, dans toutes ses colères  Et s’il nous faut changer, ce sera ventre à terre. Elle nous a bercé sur des milliers d’années  Et sans jamais savoir qu’elle se condamnait,  Gardé... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Moqueries.

Moqueries. Souvent, pour les chasser, des hommes sans pitié  A ces phoques qui nagent, alertes dans les eaux  Ignorants des dangers qui les guettent plus haut À peine échoués, ils les tuent par milliers. Ces phoques qui se vautrent, lourdauds sur leurs rochers Où ils ont l’habitude de tous se rassembler, Se croyant à l’abri des orques et des requins  Sans méfiance aucune, ils sont surpris soudain  Par des hommes habiles à tenir le gourdin  Pour ne point abîmer de futurs maroquins Qui jouent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Le début de la fin ?

  Le début ? Sommes-nous au début ? Au début de la fin L’aventure est bien courte si elle a cette fin. L’expérience avortée sera sans lendemain,  L’homme avait tout pourtant entre les mains ! Nous suivons un chemin guidé par nos instincts Instinct de prédateurs plus qu’instinct de survie Nous avançons pas à pas sous pression de nos faims Nos désirs immédiats sont nombreux et sans fin. Nous n’avons pas prévu de voie alternative  Nous semblons étonnés de ce qui nous arrive.  Avec même regard que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Comme un long cauchemar...

Comme un long cauchemar. Il est venu le temps des grands renoncements Désormais il faudra que l’on vive autrement  Finis les grands voyages à l’autre bout du monde Partir vérifier si la terre est bien ronde. Autour du vieux clocher ou du champ de patates  Retrouver ses amis, ses parents, c’est l’éclate  On refera ces bals de nos samedis soirs Et on fera du feu pour dissiper le noir. Au rancard les bagnoles, plus d’essence à la pompe On ressort les carrioles, les chevaux et nos pompes C’est pas sûr... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Derniers actes.

Derniers actes. Il n’y a plus qu’à en rire, rien ne sert de pleurer  La comédie humaine voit le rideau baisser La pièce fut bien courte, les actes singuliers Mais la fin est un drame qui pourra s’oublier. La scène fut un temps assez peu animée  Juste quelques bipèdes alors s’y promenaient Les forêts, les rivières, les plaines et la mer Étaient pleines de vies pour les chasseurs-cueilleurs. Les bipèdes nomades ont occupé, partout Sur la terre, l’espace, ils s’adaptaient a tout Ils se firent sédentaires, se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2019

La connerie humaine

  La connerie humaine. Le malheur est immense, il n’y a pas d’issue  Tout y est déchiré jusqu’au moindre tissu On se dit ça suffit, cela doit s’arrêter  Pourtant ça continue, le roi est obstiné. Il aura tout détruit, massacré, effacé  Jusqu’aux vieux souvenirs de ce peuple brisé  Au vu et su de tous les pays informés  Mais son orgueil est tel, qu’il ne veut rien céder. Le langage des armes est celui de la mort Quel que soit qui le parle, qu’il ait raison ou tort Tous les mots... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Conter fleurette

Conter fleurette.Je voudrai bien cesser de verser tant de larmes Sur ce monde à venir et qui me fait si peurMais j’entends que partout sonnent fort les alarmes Comment dans tous ce bruit, croire encore au bonheur.Le bonheur pour beaucoup est chose égoïste J’en conviens mais pourtant sans être plus altruisteJe songe à ces enfants, à ce qui les attendsEux qui voudraient mordre, ce monde, à pleines dents.L’avenir de tous temps a paru incertainChacun se demandait ce que sera demainCe qui a bien changé, c’est cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Orgueil démesuré

Orgueil démesuré. Dans des gouffres d’oubli, ont sombré tant de peuples Et ces millions de vies sont dans la terre meuble Qui reprend tel son dû, toute vie qu’elle donne Le temps n’a de répit, pour chacun la fin sonne. Ne sommes-nous qu’un cycle, que les fruits d’une époque  Quel sens ont ces sagas que toujours on évoque  N’auraient-elles de sens que pour nous pauvres humains Qui laisseront la place à bien d’autres demain ? Nous avons su créer pourtant de belles choses N’avons nous pas parfois atteint... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Nova

Nova. Tout comme une nova brille fort dans le ciel Avant ses derniers feux dans le vide éternel  La civilisation atteint l’apothéose  Dans une débauche d’inutiles choses. Mille objets inondent nos vies très encombrées  Tandis que notre monde s’apprête à sombrer  La courbe des dégâts devient exponentielle Comme si nos ressources devaient tomber du ciel. Nous sommes tel Néron regardant brûler Rome Fascinés du pouvoir dont rêvent bien trop d’hommes Ivres de destruction, tant cela est facile De la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]