25 octobre 2018

Une triste histoire.

Une triste histoire C’est une triste histoire comme il s’en produit tant Celle d’un pauvre enfant qui n’a pas eu de chance Qui vint dans un pays par jour de mauvais temps Sans que personne assure sa faible existence. Ses parents furent pris dans l’affreuse tourmente De ces guerres stupides dont l’homme a le secret  Quand il veut lors tout détruire au lieu d’un peu créer  Que pèse un enfant sur sa mauvaise pente ? L’image est hélas devenue bien banale Projetée sur l’écran un soir par ce canal On détourne les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2018

La voix d’un seul, la voie de tous.

La voix d’un seul, la voie de tous. C’est bien là la question Souvent je me demande Où donc tous nous allons Réponse je quémande, Nous dansons maintenant Toujours avec allant Sur le bord du volcan En sommes-nous conscients ? Et tout cela m’évoque  Une bien autre époque  De l’apprenti sorcier Dessiné par Disney Où le gentil Mickey Avec ses balais Manquait de se noyer A plus rien contrôler. Celle de ce naufrage Était-ce un autre âge ? Où l’orchestre jouait Quand le bateau coulait. Celle de cet... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

Un bon citoyen.

  Un bon citoyen. Je suis à ce qu’on dit un très bon citoyen Je vote, je travaille et j’ai quelques moyens Mes enfants à l’école, ma maison, un jardin Une femme bénévole qui aide nos voisins Pourtant je m’interroge pourquoi fais-je tout ça  Je n’ai besoin d’éloges mais savoir où on va, Pourtant je m’interroge, qu’est-ce qui ne va pas Ce monde où on loge, je ne sais où il va. J’ai de nombreux amis, avec lesquels je joue Je danse avec ma mie, je danse joue à joue Je comprend à demi la partie qui se joue ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

Derniers cris.

  Derniers cris. Un monde qui se perd, plus que jamais des cris Combien sont nécessaires aussi tous les écrits, Je sais que pour ma part c’est par la poésie Qu’exprimer ma souffrance, j’ai désormais choisi. C’est tout ce qui me reste car je n’ai d’autre force Celle qui bouillonnait jadis sous mon écorce  Lors j’ai recours aux mots pour plaindre ces fardeaux Qui effondrent l’avenir, qu’il porte sur son dos. Quand je dis la beauté, c’est teintée de regrets Je ne puis m’empêcher de la voir au passé  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Insouciance.

  Insouciance. Qui pourrait dire encore qu’il reste un espoir Un espoir pour ce monde qui s’habille de cris Les cris qui sont partout sous le poids du mépris  Mépris pour la souffrance qui couvre tout de noir Ce noir des voiles sombres de nos choix trop faciles Faciles de les faire quand on pense à court terme Court terme qui fera que l’avenir on ferme Ferme la donc ta gueule et demeure insensible Insensible aux dangers, aux alarmes qui sonnent Sonnent à nos oreilles tous les mots qui raisonnent Raisonnent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Crépuscule.

Crépuscule. Si j’ai avec Ronsard, appris combien la rose Est belle et fragile même si on l’arrose Comme avec Mirabeau j’ai compris que le temps Coule comme la Seine et charrie nos printemps, Je vois un monde où l’Art devient très ordinaire Comme s’il intégrait que nous sommes éphémères  Je vois le crépuscule qui envahit notre époque  Combien sont minuscules, tous nos projets en toc. Si j’ai avec Vinci compris la Renaissance Combien alors l’Europe pouvait en être fière  Comme avec Diderot j’eu accès aux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Gouffre.

Gouffre Je me penche parfois tout au dessus d’un gouffre J’y ressens ce vertige dont beaucoup d’hommes souffrent Cette envie de sombrer, étourdis par le vide Cette attraction mortelle qui les rend si languides. Mais je me ressaisis et recule d’un pas Avec le cœur battant d’avoir frôlé la chute Je me rassure un peu d’éviter la culbute En pensant que cela ne tenait qu’à un pas. Pourquoi n’avons nous pas ce geste salutaire Qui nous éviterait de tomber tous à terre Pourquoi avance-t-on de ce pas résolu  Vers cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

La vague de fond.

  La vague de fond. Une vague de fond que partout on redoute Souhaitant que jamais elle soit sur notre route Quand elle emporte tout de ce qu’on a construit Quand il ne reste rien de ce qui en est le fruit. Pourtant elle menace d’un jour tout effacer Ça les laisse de glace de la voir arriver Les puissants égoïstes qui ne seront plus là  Pour répondre des actes qui ont mené à ça. Seul importe pour eux d’exulter et de jouir Des richesses ou pouvoir qu’ils peuvent détenir  Ils n’ont d’autre horizon que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Un nectar délicieux.

  Un nectar délicieux. Quand l’avenir est sombre est que plus il ne laisse De véritable espoir, l’épée de Damoclès  Suspendue prête à choir sur notre humanité  Le glaive est tranchant de la stupidité. C’est comme une bouteille d’un nectar délicieux  Où ne reste que gouttes du liquide précieux  Déjà on s’en attriste, on n’ose y goûter  Dans la peur de les perdre alors à tout jamais. Je regarde le monde avec les mêmes yeux Je vois que l’on gaspille tout ce merveilleux Je sais que je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Un vent mauvais

Un vent mauvais Il souffle un vent mauvais sur notre triste époque  Il n’est pas un seul jour où le malheur ne toque Je sais que de tout ça bien des gens se moquent Pourtant quant à moi tout cela me choque. Je me souviens d’un temps où l’on se débattait Avec bien des problèmes que l’on savait régler  Des guerres, des famines, ou bien la pauvreté  De bien graves questions qu’on savait affronter. Ce qui vient à présent, hélas ça nous échappe  Car on a libéré de bien affreux démons  Ce sont des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]