24 mai 2016

Sans retour

Sans retour Une fois, une fois seulement, une fois par mégarde  Je m'y étais risqué sur le quai de la gare Pour voir partir au loin mes parents que j'aimais Qui me laissaient derrière et cela à jamais. Qu'ils m'ont été pénibles autant qu'il m'en souvienne Ces départs réguliers vers des terres lointaines J'étais petit alors et ne comprenais pas Que la vie des parents n'est pas toujours chez soi. En ce temps j'habitais une grande maison  Bien entourée de grilles avec gens à foison C'était mon seul refuge... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2016

La maison vide

La maison vide C'est une maison vide toutes vitres brisées Les murs renvoient l'écho de nos voies étouffées Des meubles éventrés, des couches de poussières Des toiles d'araignées, et des rais de lumière. J'en ai les larmes aux yeux quand je vois ma demeure Je suis parti longtemps, j'étais adolescent Quand mes parents sont morts, et maintenant je pleure  Ne restent que des fantômes et les rumeurs du temps. Voilà c'était ma chambre toute ensoleillée Ce n'est qu'un débarras, la vermine y grouille Là c'était le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2016

A l'ancienne

A l'ancienne Comme elles étaient douces mes vacances d'enfants Leurs dehors étaient rudes mais si tendres en dedans C'étaient des temps austères, vu le confort moderne Mais les cœurs et les joies eux n'étaient jamais ternes. Nous avions des devoirs à faire à la maison A nombreuses corvées à faire contribution Nous avions pour jouer notre imagination Et quelques bouts de bois que nous transformions. Grands mères et grands pères nous portaient attention Exigeants de nous mêmes d'apprendre nos leçons Je sens encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2016

En culottes courtes

En culottes courtes C'était le temps des champs, au retour de l'école Quand nous y grappillions des figues ou des raisins Les maisons étaient rares dans ce monde agricole Il n'y avait personne alors sur ces chemins. L'autocar nous laissait à deux bons kilomètres Nos lourds cartables au dos nous les faisions gaiement Rapportant aux parents ce que pensaient nos maîtres  Jamais n'aurions songé qu'il en fut autrement. Mais quelle liberté sur ce simple trajet Nous y trouvions motifs à nous émerveiller Qu'il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

Ancrage

  Ancrage J'ai hâte d'arriver jusqu'à mon port d'attache J'étais parti longtemps pour de multiples tâches Sans savoir ni comprendre tout ce que je laissais Sans saisir à l'époque tout ce que je perdais. J'étais jeune en ce temps le monde m'appelait Je rêvais de connaître bien d'autres aventures Que celles que réservent une vie bien trop sûre Je voulais du nouveau, je voulais m'envoler. Alors je suis parti sans remords ni regrets Je me suis en allé et sans me retourner N'écoutant ni les pleurs ni même les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

L'ascension

  L'ascension Je suis au pied de l'arbre, rugueuse est son écorce Son sommet se perd loin au delà de ses branches J'entends rire mes copains, ils disent que je flanche Pour gravir ce géant aurais je assez de forces ? Du haut de mes dix ans, jouant sur ce théâtre  Les aiguilles à mes pieds font un tapis brunâtre  J'attaque l'ascension, je suis un imbécile Je trouve bien les prises, la montée est facile. Je commence à voir là, au dessous de moi Le sommet des autres arbres et là j'ai un peu froid ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2016

Camarades

Camarades Je les ai tous semés tout au long de ma route Tels de petits cailloux tombés de quelque poche J'en ai si peu gardés, car pour casser ma croûte Partir il me fallait, ne pouvais rester proche. Mes camarades Loin des yeux, c'est le cœur qui peine à conserver Vivaces et présents les souvenirs communs Quand ne restent à partager que les moments d'hier Que n'alimente plus les instants où se croisent Mes camarades Certains font bien l'effort quelques années encore De venir par chez moi ou bien de m'inviter... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2016

Paternel

  Paternel Tu paraissais si grand à l'enfant que j'étais Tu étais si puissant dans ce que tu faisais Qu'il s'agisse de bâtir quelque chose de tes mains Ou d'écrire des textes que tu lirais demain. Tu n'étais pas bavard, tu étais un peu absent Retiré dans ta tour, aux repas tu descends Mais là on écoutait les échanges animés  Que la maman et toi, aimiez à dérouler. Professeurs tous les deux vous nous avez transmis Cet amour de la langue, on s'en est pas remis Baigné de ces beaux textes ou de vraies... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2016

Le temps de l'innocence

Le temps de l'innocence Je vais, je cours, je crie, je m'essouffle à courir Avec tous les copains,  Je joue, je tombe, je saute, je m'efforce de tenir Le rythme à fond de train Je découvre tous les jours de nouvelles façons De mener cette ronde J'apprends chaque jour de nouvelles leçons Pour comprendre le monde La jeunesse est féconde, son temps est si rempli Elle semble si longue, du matin à la nuit. Sur le temps de l'enfance chaque homme se construit Le temps de l'innocence portera tous ses fruits. Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2016

Galopin

Galopin…   Quand j’étais galopin je courrais la campagne Avec de bons copains et j’aimais la castagne Je n’hésitais jamais à grimper dans les pins Pour dénicher les pies ou bien les écureuils   Les genoux écorchés et en culotte courtes Hiver comme été partout je galopais On faisait des cabanes, rondes comme des yourtes J’étais souvent Zorro, jouant de son épée.   En bandes de gamins, brandissant des bâtons On jouaient innocents la guerre des boutons ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]