28 décembre 2018

Doux refrain

Doux refrain. Quand j’entends jouer enfin ce doux refrain Je me love timide dans l’ombre de tes reins La musique qui flotte en courants aériens  Me donne cette envie de n’être plus que rien Blotti comme une note dans le chaud de ton sein. Pierre-Jean BOUTET
Posté par Pierre Boutet à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2018

La belle et la bête

  La belle et la bête. Un jour ,quand le nuage aura tu son averse , Que viendra l'arc-en-ciel et le soleil ivresse , Que ses rayons ardents me seront des caresses Alors me reviendra la chanson qui me berce Celle que me chantait la nourrice Céleste La poitrine avenante et la main un peu leste Lorsqu’elle me baignait dans les eaux du Léthé  Pour me faire oublier qui donc j’avais été. Avant que de renaître dans ce monde enchanté  Le monstre impitoyable qui tout défigurait  La bête innommable... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Dans la crique des rêves.

  Dans la crique des rêves. Le cœur percé de flèches comme un St Sébastien  Mais de ces traits perfides tous remplis de venin Ceux chargés de ces mots fait de mépris, de haine Responsable des maux que partout l’homme sème. Endosse ta cuirasse pour n’en être blessé  Oppose indifférence à ces méchancetés  Laisse les se vautrer dans la fange où ils sont Ignore leurs attaques et ils se lasseront. Élève toi plus haut que ces sombres nuages Sur ce tapis volant qui nous met nous aux anges Tricote nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Obsession.

Obsession. Dans les plis de sa robe j’aimerai me vautrer Et mon coeur se dérobe là même d’y penser, Au creux de son corsage, je voudrai m’égarer  Mais j’ai l’esprit trop sage pour même y songer. De ses habits splendides je veux faire un brasier Pour la voir dévêtue et mon corps s’embraser Mais je me sens stupide tant je suis empêtré  Que veux-tu je ne puis, même la toucher oser. Elle est posée là dessus la cheminée  D’où elle me sourit quand je viens y prier C’est un si grand blasphème que de l’imaginer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Rêveries.

Rêveries. Qui n’en a pas rêvé d’une vie sans nuages D’une vie agréable, d’une vie pas trop sage D’être éternellement aussi jeune que beau  De vivre de plaisirs sans connaître de maux. Mais combien d’éclaircies dans nos ciels souvent sombres  Mais combien de bonheurs dépourvus de ces ombres Mais combien de moments où l’on dit tout va bien Nous vivons dans l’espoir que tout cela advienne. Alors on se résigne à subir nos tracas On tente d’oublier tout ce qui ne va pas On s’accroche aux futurs, tous remplis de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Le départ.

  Le départ. Préparer un départ c’est un sacré bazar On craint d’en oublier et d’être en retard Moi j’entasse un peu tout dans ma grande valise Elle trie avec soin la moindre de ses prises. Partir, il faut partir à un moment donné  Son petit nid d’amour il faut abandonner Que l’on est bien chez soi, on n’en voudrait bouger Mais les amis sont loin, on n’y peut rien changer. La famille éclatée aux quatre coins d’ici Et si on veut la voir, faut s’arracher aussi Partir, il faut partir c’est la loi d’aujourd’hui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2018

Déréliction.

  Déréliction. Elle ne sait croiser que des vers de noirceurs  Sur des feuillets tristesse aux couleurs d'amertume Aurait-elle oublié les élans de son cœur  Et les ardents assauts dont lui reste l’écume ? Elle était gaieté, elle virevoltait Comme un colibri sur ses fleurs de jeunesse Elle n’avait en ce temps point d’idée de tristesse C’est du matin au soir que sa beauté chantait. Quel est donc l’éteignoir qui l’a ainsi changée  Qui fit une sorcière de notre jolie fée ? Qui a eu ce pouvoir de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

La belle et la bête

  La belle et la bête. Un jour ,quand le nuage aura tu son averse , Que viendra l'arc-en-ciel et le soleil ivresse , Que ses rayons ardents me seront des caresses Alors me reviendra la chanson qui me berce Celle que me chantait la nourrice Céleste La poitrine avenante et la main un peu leste Lorsqu’elle me baignait dans les eaux du Léthé  Pour me faire oublier qui donc j’avais été. Avant que de renaître dans ce monde enchanté  Le monstre impitoyable qui tout défigurait  La bête innommable... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Le jour et la nuit

  Le jour et la nuit. Noire chante son encre à l’ancre des bonheurs  Et sabre tous ses mots à l’encrier de brume Meurtri hélas son cœur, martelé sur l’enclume Sur le marbre des peurs, l’homme inscrit ses douleurs. Écoute la musique qui te joue d’autres airs Joue sur la mélodie d’où naissent tous les vers Ceux qui sèment la joie en graines généreuses  Ceux qui parlent de toi et de fins plus heureuses. Un jour tu essuiera sur ta joue tous ces pleurs Tu sentiras renaître à nouveau des ardeurs Tu oubliera... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

La belle histoire.

La belle histoire. Jadis la belle histoire était un fabliau  Tout plein de personnages et de jolis tableaux On avait le souci de la beauté des corps Pour qui de préférence on soignait les décors. Il était une fois, et on plongeait alors Dans l’histoire d’un prince vêtu de soie et d’or Soupirant comme un fou après une bergère  Menacée elle même par l’affreuse mégère. C’était des chevauchées courant sus au dragon Ou des quêtes acharnées, porteur d’un gonfalon Offert par la princesse à un preux chevalier À... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]