29 janvier 2018

Pas à pas

Pas à pas. Doucement pas à pas, tu feras ton approche  En t’assurant surtout, qu’il n’y ait rien qui accroche Sauf bien sûr ton sourire pour réveiller le sien Et si tu la fais rire, tu es sûr un bon chemin. On t’a peut être dit, de faire le premier pas Prends bien garde alors, et ne t’y trompe pas C’est elle qui décide et si elle le dit pas Par un mot, un sourire, toi ne t’y risques pas. Sois un peu plus subtil, un peu plus délicat  Sinon sache le bien, tu aggraves ton cas, Car la persévérance, la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2018

Tellement de questions...

  Tellement de questions.... Tellement de questions pour tant de découvertes  Pourtant si peu de temps où la porte est ouverte Nous n’avons de la vie que de brèves impressions Avant de disparaître dans un néant sans fond. Tellement de beautés et de plaisirs fugaces Avant que de partir et de laisser la place Nous n’avons d’expériences, que courtes sensations Avant de nous dissoudre, dans ce qui n’a de nom. Tellement de violences, laideurs et cruautés  Bien plus qu’en méritons, nous tous en vérité  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2018

Comprends-tu ?

  Comprends-tu ? Mais que crains tu mon coeur sinon la déchirure  Cette grande douleur qui vient de la rupture Mais que crains-tu mon âme sinon la solitude Ce grand vide qui naît sous toute latitude ? Que vois-tu ma raison que tout l’aveuglement Quand les hommes n’ont plus que du ressentiment Que vois-tu mon esprit que cet égarement  Celui de tous ces hommes qui ne croient qu’à l’argent ? Que sens-tu mon coeur dans ce grand abandon Celui seul qui vous reste et n’a pas de pardon Que ressens-tu mon âme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Les beaux principes

  Les beaux principes Les plus beaux des discours, se font loin des batailles Souvent ceux qui les tiennent, ne sont vraiment de taille Quand les mots ont leur place, là où n’est pas le sang Le courage pour beaucoup, se prouve en le versant. Voilà les beaux principes, les valeurs et l’honneur Qui longtemps inspirèrent tous les hommes de coeur Pour eux ne pas faillir, c’était cacher sa peur Et face à l’ennemi ne pas craindre l’horreur. Où nous ont-ils conduits, ces guides, aux malheurs Partout au fil des siècles,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

Le ban du banc

  Le ban du banc Posé dans des endroits, au bord de quelque route Au détour de sentiers, en haut d’une redoute À l’ombre protectrice d’un arbre, contre un mur Sur le trottoir des villes, ou en pleine nature, Tu attends sous la pluie, le vent, même la grêle  Sous le soleil d’été, sous des couches de neige Quelqu’un qui viendra bien, répondre à ton appel S’asseoir pour un moment, le temps que tout s’apaise Qu’un musicien y cherche quelque nouvel arpège  Ou qu’un couple d’amant se pose et s’y baise Qu’un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2018

Promenade avec Charles

Promenade avec Charles C’était de bon matin et j’allais prendre l’air Quand me vint à l’esprit des vers de Beaudelaire « Le Poète est semblable au prince des nuées  Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;Exilé sur le sol au milieu des huées,Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. » Pourtant je ne sentais aucune gêne atroce Ne me trainant à terre comme fait l’albatros Je me sentais plutôt léger et aérien  Comme se doit de l’être chaque jour un zinzin. Je poursuivis ma route, quand même tracassé ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2018

Les béats

Les béats  Tandis que loin à l’Est, les confins s’éclaircissent Mes yeux s’ouvrent enfin et des pensées surgissent Elles chassent les rêves embrumés qui m’agitent C’est la réalité, à laquelle elles m’invitent. Songes interrompus et cauchemars peut-être, Tout est plus rassurant, vu depuis ma fenêtre, Pourquoi tant me tourmente, tout ce qui pourrait être, Ma vie est aussi bonne qu’elle peut le paraître. La lumière qui nait chasse si bien les ombres Si le soleil pouvait effacer tout ce sombre Qui résiste à la nuit,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2018

Souvenirs

Souvenirs Je me souviens de jours, il y a bien longtemps D’ailleurs plus que de jours, il s’agit de moments De ces instants que grave, quelque vive émotion  Ou sans qu’on la comprenne, une forte impression. Elles ne sont tous heureuses, ces images qui restent Trop souvent elles rappellent, quelque terrible perte Celle d’une sœur, d’un parent, d’un ami Qui demeurent présent, dès lors qu’ils sont partis. Ce sont celles pour moi, de notre rencontre De nos premiers regards, de tes rires qu’elles montrent De l’instant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2018

Champs de neige

Champs de neige J’ai marché ce matin dans de grands champs de neige Et chacun de mes pas semblaient en terre vierge Avec ce sentiment d’être un explorateur Qui foulait le premier un tout nouveau secteur. Personne à la ronde, seul le soleil donnait Et les forêts autour de grands sapins plantées  Quelques traces laissées par les bêtes sauvages Dessinent à la surface, leurs familiers passages. Peut-être était-ce ainsi, aux anciens temps du monde Une nature intacte livrée à elle-même  Sans cette main de l’homme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2017

Regrets

Regrets   Que ne t’ai-je donné cette envie de me suivre De prendre ces chemins lorsque moi ils m’enivrent De tracer comme moi des routes inconnues Au milieu de jardins tous remplis d’imprévus   Je n’ai su te transmettre ce goût pour avancer Cette curiosité qui peine à renoncer La constante impatience d’aller voir au delà L’amour des connaissances, celles que l’on n’a pas.   Sans doute accaparé par mes propres recherches Je ne t’ai pas tendu alors la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]