12 août 2017

La rose du lundi

La rose du lundi Allons voir si la rose avec laquelle je me repose N'a point perdu langue acérée, ses mots qui piquent comme épée  Je l'ai cueillie tard l'autre soir toute entourée de ses fans nés  Avec en main un beau bouquet de billets à lui proposer. Elle m'a suivie, je l'ai aimée lui enlevant tous ses pétales  Ensuite je l'ai rhabillée, lui ai dit reste et ne détale  Elle m'a dit toi mon bichon tu n'es pas un bon jardinier C'est juste la vue de tes biftons qui vers toi hier m'a poussée. Je lui ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2017

Impasses

  Impasses En quoi pourrais-je me plaindre En noir quoi pourrais-je peindre Tout ne m'a-t-il été donné  Sans que j'ai eu à demander ? Pourtant je suis insatisfait  Le sourire aux lèvres je n'ai Dans un pays riche suis né Et rien je n'y trouve parfait. J'ai bien le droit de me plaindre Par le mal qui peut m'atteindre Rien ne m'a été facile J'ai une vie si fragile Pourtant je me bats tous les jours  J'ai le sourire et plein d'amour Mon pays pauvre a besoin Pour s'en sortir de mes deux mains. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2017

Absent

Absent Prenez moi dans vos bras et serrez moi très fort J'ai besoin de sentir que je ne suis pas mort Je n'ai pas vu d'humain depuis bien des années  Je ne me souviens plus de ce bien que ça fait. Enfermé pour trente ans, sorti de ma cellule Le monde est si grand en dehors de ma bulle Condamné y a longtemps à finir au cachot Je ne connais plus rien, tout me semble nouveau. Suis-je encore un humain vous seul pouvez le dire Je n'ai moi pas de mot et je ne sais plus rire Je ne vous dirai pas tout ce que j'ai du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2017

Double jeu

Double jeu Grandgousier par devant et suppôt de Satan Grand cracheur de jurons, et rotant et pétant, Grenouille par derrière de bénitier prêchant  Confit en dévotion, au ciel les yeux levant, Qui pourrait de douter de ce double visage En voyant l'un ou l'autre dans respectif ramage Mais est-ce un costume qui ne serait qu'emprunt Ou est-ce le bonhomme qu'on trouve dans chacun ? Si l'exemple choisi est bien caricature À des degrés divers c'est dans notre nature Que d'être au gré des temps de vrais caméléons  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2017

Nos peurs

Nos peurs Enfouies au cœur des hommes sont leurs plus vieilles peurs Sourdement elles sont la somme de leurs erreurs Comme au creux de la pomme creuse aussi le ver Nos peurs font tout comme, à miner nos bonheurs. S'est enfuie l'insouciance avec notre enfance Trop bien s'y sont ancrées nos peurs et nos souffrances Comme sur terreau vierge pousse mauvaises graines Nos hantises sont cierges qui allument nos haines. Sous la surface lisse qu'offrent tous nos visages Grouillent et grondent tant ces noirceurs sans usage ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2017

Je m'enivre

Je m'enivre. M'ont fait rêver les poissons-lune,  Ébloui les oiseaux paradis Donné envie d'avec ma plume Égrener le sable des dunes De m'en aller pour n'importe où  D'entamer des voyages fous De poursuivre ainsi des chimères  De lever mille et un mystères  J'ai gambergé sur bien des cartes Pris les routes dont on s'écarte À la recherche des trésors  Du roi Nabuchodonosor. Je me suis vu dans tant de quêtes  Ou dans des guerres de conquête  À la tête d'immenses armées J'étais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2017

Renoncement

Renoncement Arriverai-je un jour à écrire un poème  Sans convoquer le vent, les nuages ou la mer Sans invoquer l'oiseau, la musique dans l'air Sans ce que la nature m'offre et que j'aime ? Arriverai-je aussi à te dire je t'aime Sans évoquer tes yeux, ta bouche ou tes mains Sans dire ta douceur tout au creux de tes reins Sans tout ce que ton corps m'offre et que j'aime ? Trouverai-je des mots qui ne soient description De ce qui tant m'émeut et dont j'ai vraie passion De ces mille beautés qui s'offrent à mes yeux ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2017

Gloire factice

Gloire factice Proche et si lointaine, même à portée de main Mais si indifférente à moi pauvre humain Elle glisse souveraine, regards ébahis De ses fans en délire sous leurs yeux éblouis. Sourires convenus dans la lueur des flashs La star qui déambule n'a peur que du clash Du faux pas ou du geste celui qui la perdra À la moindre erreur elle dégringolera. Nous faisons ces idoles, adorées un moment Puis elles disparaissent avalées par le temps L'idole qu'on adore ou celle qu'on immole Chacune à son tour aura rempli son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

Vertige

  Vertige Je me suis arrêté un jour sur le trottoir Sans savoir la raison comme aveugle de voir Saisi d'un grand vertige, un poids sur les épaules  À me dire soudain, il n'y a rien qui colle. Qu'ai je donc décidé de tout ce que je fais Ne suis-je programmé comme un robot en fait De ces automatismes dont tous mes jours sont faits De ces actes identiques lesquels sont de mon fait ? De ces routes suivies, des chemins empruntés  Combien y en a-t-il que j'ai pu seul tracer ? De ces choix calculés, des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2017

Regards

Regards. Avez-vous remarqué cette chose étrange  Qui distingue si bien les hommes, qui les change  En deux catégories pour ma part je les range Les yeux qui sont éteints et ceux qui voient les anges. Voyez quand ils parlent si brillent alors leurs yeux Ou si rien s'y reflète, s'ils sont ternes au mieux Vous verrez dans un cas la passion qui les meut Ou tout ce qu'ils supportent qui se trahit un peu. Tous ces yeux qui pétillent je les envie un peu Est-ce que les miens font ça, je l'espère en tout cas Lorsque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]