20 septembre 2017

Fascination

Fascination Langue de feu sur bois d'ébène  Rouge et noir entrent en scène  La braise au cœur du charbon noir Éclair et cendres, brasier de gloire. Fascination des grandes flammes Qui flottent comme oriflammes Les yeux brillant, la folie gagne On se moque alors des blâmes. Sur le ciel d'encre elles se détachent Langues de feu, mille flammèches Comme elles narguent comme elles fâchent Tous ceux qui luttent, à la tâche. Le feu qui se nourrit de l'air Se nourrit aussi de la terre De ces grands arbres hier... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Ondine

Ondine Des cheveux démêlés qui flottent dans l'eau vive Étalés en rayons dans l'onde qui dérivent  Autour d'un blanc visage aux yeux clos de longs cils Et d'un corps dénudé aux membres si graciles, C'est l'ondine héroïne des poètes élégiaques  Victime de l'amour ou de rites orgiaques Femme abandonnée fragile et innocente Hélas sacrifiée à des fins peu clémentes. Mon ondine à moi ce n'est qu'une poupée  Objet abandonné par un enfant blasé  Poupée celluloïd au destin de déchet Image saisissante de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2017

S'engager

S'engager Tout tourne court si on n'y croit Et tout échoue quand on n'y va Rien ne se passe de ce qu'on veut Si l'on ne forme que des vœux. Il faut la main ou bien le pied Et pourquoi pas quelques idées  Lever les yeux ne suffit pas  Si l'on veut avancer d'un pas. Pourtant bouger n'est pas assez Si l'on ne sait là où on va Qu'on soit d'y aller ou non, pressé  À quoi cela aboutira ? Avant d'agir faut réfléchir  Pas seulement pas trop longtemps Parfois d'agir fait réfléchir  Faire les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2017

Les temps nouveaux

Les temps nouveaux À l'aube des merveilles, des espoirs retrouvés  Naissance sans pareille, les poitrines gonflées  Devenu respirable cet air qui y flottait Et aussi admirable ce que nos yeux voyaient. Comme un grand arc-en-ciel qui cernerait nos vies Comme si l'essentiel était la seule envie La joie envahissait nos coeurs de gratitude La foi qui s'y glissait en nouvelles attitudes. Alors main dans la main à retrousser nos manches Résolus à œuvrer même si c'est dimanche Sans doute à l'esprit et le regard... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2017

Écheveaux

Écheveaux  Tous ces liens emmêlés qui forment les familles Tous ces liens qui se forgent ou qui se décanillent  Ces liens parfois serrés au point que se confondent Les gens qui s'y blottissent dans l'amour qui abonde, Ces liens si distendus qu'on n'en voit plus la trame Ces liens qui sont rompus quand surviennent des drames Ces liens qu'on aime tant ou même qu'on honnit Qu'on sent peser sur soi ou bien que l'on maudit. Ces liens que l'on bâtit lorsqu'elle s'élargit Et qu'entrent dans le cercle quelques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2017

Le dernier chant

  Le dernier chant Je dois chanter la vie avant qu'il soit trop tard Joignez-vous tous à moi, chassons les cauchemars Que tous nos cris de joie dissipent les brouillards Pour nous dire amis, devenons très bavards. Je dois dire tout haut que la vie est miracle Je dois vous inviter à goûter le spectacle  Peut être que je suis comme un dernier oracle Qui invite les hommes à haïr la débâcle. Je dois hisser très haut le drapeau de l'espoir Marcher tous avec moi, pour obtenir victoire Pour dire combien sont vains... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2017

Je n'ai de vérité

  Je n'ai de vérité  Je ne vous dirai rien, moi je parle au vide Je ne sais s'il m'entend ou s'il est avide Des mots que j'aligne ainsi sur la page Que je jette au vent ou offre aux nuages. Je n'ai de vérité meilleure que d'autres Mais je sais la beauté des couchers de soleil Je n'ai pas de leçons à donner à d'autres Mais connais la douceur de ses baisers de miel. Je ne vous parle pas, j'aime bien le néant  Il ne peux lui souffrir car il n'a pas d'enfants Il se moque de nous, que notre fin soit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2017

Une plume de plomb

Une plume de plomb La plume est légère plus par définition Pourquoi ne serait-elle pas quelquefois de plomb ? Nous voulons des images comme des ballons ronds Pourquoi donc seraient-elles ainsi toujours d'aplomb ? Je pourrais inventer des mondes à l'envers Ou du haut vers le bas on sauterait en l'air Je voudrais croire ainsi à bien d'étranges mondes Mais vous n'y croiriez pas, fut-ce une seconde. Pas plus qu'elle n'est allée au pays des merveilles Ou bien qu'Ali Baba a trouvé la caverne Les contes pour enfants ont pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2017

Pièges

Pièges   Ah qu'il est difficile de rompre la barrière Même de la franchir, mais qu'y-a-t-il derrière ? On se protège tous au point de s'isoler Dans cette étrange bulle qu'est notre pré carré.   Vous bâtissez des murs ou bien des carapaces Prévoyez donc des portes afin que la vie passe, J'en ai connu des gens enfermés dans leur tour Incapables dès lors de connaître l'amour.   De peur d'être blessé par des flèches égarées Nombreux ceux qui s'abritent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2017

Deux regards

Deux regards Ouverts à l'inconnu sont les esprits curieux Qui veulent toujours voir bien plus qu'avec leurs yeux Qui soupçonnent qu'il y a au delà des surfaces Tant d'endroits mystérieux là sous la carapace. Réfractaires au nouveau, fermés à l'imprévu  Sont les esprits frileux, friands de déjà vu Qui craignent changements et bouleversements Se complaisent surtout dans mêmes éléments. Sont-ils réconciliables que ces tempéraments  Peuvent-ils se comprendre, ce serait étonnant  Les hommes entre deux pôles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]