05 mai 2016

Dialogue

Dialogue Lui : Retiens moi mon amour, redis moi que tu m'aimes Car moi à cette vie, rien d'autre ne m'enchaine  Presse ton corps si chaud contre ma peau glacée Avant que je ne fasse un acte désespéré. Elle : Mais bien sûr que je t'aime mais je ne comprends pas Pourquoi tu désespères quand tu as tout pour toi Une famille solide et de si beaux enfants Un métier bien utile dont tu parles souvent. Lui : Je ne crois plus en rien la vie m'a trop déçue Et hors de notre amour rien ne me retiens plus J'y ai tant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2016

Delires

Délires   Je plonge mes racines jusqu’au centre du monde J’envoie comme glycines mes pensées à la ronde Tout autour je dessine des routes qui se fondent Comme mille ravines nées de sources fécondes.   Toujours je m’imagine comme aux confins du temps Sauvage sauvagine qui partout se répand Les heures assassines d’où s’égouttent les vents Partout où s’invaginent les couloirs de l’avant.   La fière aubépine qui fleurit au printemps Arbore ses épines... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

En vrac et sans coutures

En vrac et sans couture Par la barbe des nains et la queue des comètes Par le cri des titans et celui des commères Par les jurons lancés du fond de la taverne Par la robe des fées, la jupe de Minerve Je n'en crois pas mes dieux, la berlue souveraine J'ai du boire des cuves de vins trop frelaté J'ai surement rompu tous les pactes de laine J'ai du manquer aux voeux d'une âme égarée  Devant moi est la glu dont on fait les couronnes Elle se tient éclatée elle n'est plus sur un trône  Ses larmes et son rire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

Je me fonds

  Je me fonds Je suis la lente caravane engluée misérable dans les sables du temps Je me perds comme en rade, échoué lamentable sur les rives des vents Je reste en suspens comme entre deux âges, ravagé immobile et pourtant impatient Je ressens le passage obstiné, incessant, de vagues successives de fragiles instants. Où sont passés les gens, et les choses, les moments Où sont enfuis tous ceux qui vivaient en ce temps ? Pourquoi ont disparus tous les amours d'antan Pourquoi donc sont partis, absents dorénavant ? ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2016

Mes fils multicolores

  Les fils multicolores Je tisse des pensées de fils multicolores Dont je fais de longs châles qui flottent dans le vent J'abandonne des cailloux de mes sens indolores Sur les routes qui sèment des parcours indolents Je jette mes soucis dans des eaux plus profondes Que les fosses abyssales des mémoires fécondes Je livre des charrettes d'émotions ligotées  Aux oreilles distraites de foules fagotées. Je rêve sur des écailles de crocodiles jaunes Je navigue en fréquences de vibrations sauvages Je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2016

Dans la norme

  Dans la norme.. Appelés par des voix venues d'on ne sait où  On a l'air aux yeux des autres d'appartenir aux fous Appelé sur la voie des martyrs et des saints On serait aujourd'hui considéré zinzin. D'ailleurs il n'y en a plus dans nos communautés De ces êtres étranges saisis de convulsions Que l'on prenait jadis pour preuve de leur passion Et dont on n'hésitait à louer la sainteté. Je ne regrette rien, mais un peu m'interroge À tout normaliser, qu'avons nous donc gagné  Quand on sort de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2016

Lumiere

Lumière   Privée de la lumière voyez comme elle s’étiole Comme elle recroqueville ses pétales, ses pétioles La fleur qui hier encore égayait les entours Voilà qu’elle se meurt en cette fin du jour.   Une vie sans lumière c’est hélas bien le lot De ces peuples plongés dans la guerre et ses maux Quand ils n’ont plus d’espoir de sortir du tunnel Quel autre choix ont-ils, c’est fuir qui est rationnel.   Que sont elles nos vies sans des lueurs qui dansent ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2016

Envol

Envol   Au sein des rêves bleus, sur des lagons tranquilles Sous des voiles légères, au fil des alizés Ma pirogue fuseau, au souple balancier Glisse comme un zéphyr, elle paraît immobile.   Bercé par une houle, en clapotis furtifs Il flotte sur les vagues mon timide esquif Il m’emmène au loin, vers le large sans fin Qu’importe où me conduit le hasard du chemin.   Je me laisse emporter au gré de ces courants Je m’en remets au flot, je m’en remets aux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Chemins de fortune

Chemins de fortune Nous arpentons sans fin des chemins de fortune Ne savons pas très bien s'ils mènent à la lune Parfois ce sont déserts, à l'infini des dunes D'autres fois des forêts, hautes comme des hunes Infinité de routes, et tant de carrefours Qui de ce labyrinthe, la trouvera l' issue ? Les voies sont multiples, elles font des détours J'oublie où est le but, mais l'ai je jamais su ? Au bonheur de la chance, on peut se confier Si tu as bonne étoile, elle sera ton cocher Si tu trouves la carte pour mieux te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

tromperies

Tromperies Des envolées lyriques, des scènes fantastiques Des actes héroïques, des histoires magiques On nous en a bercé et plus que de raison Pour nous cacher le monde, qui est hors de nos maisons. Des contes pour enfants pour nous dissimuler La peur qui est autour, cruauté des vautours La vie qui nous attend, fini de simuler, La dureté du monde, la violence des jours. Pourtant ces belles histoires étaient faites pour rêver  Et pour nous préparer à bien changer le monde À nous y comporter comme des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]