06 juillet 2016

Et après ? L'utopie ?

Et après ? l’Utopie ?   Ce fut un grand tumulte, partout furent culbutes Des culs par dessus tête, de fortunes mal faites De trop cruelles pertes, c’était fini la fête Des cours de bourse en chute, des patrons qui se buttent.   Un monde qui s’éboule en avalanches vides Car il ne reposait que sur des illusions Des jeux de casinos, des formules avides Ça ne constitue pas solides constructions.   Le monde a explosé en silencieuses bulles La finance a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2016

Parfois je rêve

Parfois.. Il m'arrive parfois de me sentir tout neuf Comme au matin du monde quand tout peut arriver Des mauvaises pensées je me sens alors veuf Et rien que le meilleur j'aime à envisager. Que mon temps sur la terre reste encore à compter Que je suis pour longtemps à rire et à nager Que tous les gens que j'aime resteront éternels Que coulera toujours dans mes veines du miel. Que plus aucun nuage ne planera sur moi Que nous jouerons encore à ces jeux moi et toi Qu'il n'y aura plus d'adieux si déchirants à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2016

Chimères

Chimères   Tout au long de ma vie j'ai cru en des chimères Ces contes pour enfants que racontent nos mères Que l'homme était brave, courageux ou méchant Mais que au bout du compte triomphait le plus blanc.   Le bien, le beau, le bon, célébrés en chansons Tandis que l'on se moque ou qu'on haït le mal Que les bonnes actions obtiennent récompenses Les laides des sanctions, plus sévères qu'on pense.   Mais quand j'ouvre les yeux sur nos comportements ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Un jeu dangereux

Un jeu dangereux   Sans doute comme moi, vous fîtes mentements Sans penser à l'instant plus loin que le moment De ces petits écarts que l'on fait en passant Quand cela nous arrange et fait gagner du temps.   Sans doute que parfois cela est préférable Lorsque ça n'est pas plus que tous ces grains de sable Que sèment sous nos pas la force de nos envies Que ça ne change rien au cours de notre vie.   Et puis vient un moment, d'un mensonge plus lourd Dont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Non sens

Non sens   Je creuse loin la terre mais pour mieux m'envoler Je plonge au fond des mers c'est pour mieux respirer Je suis de fausses routes en quête de vérité Je marche là au pas vers plus de liberté   Je me traîne sur le ventre dans l'espoir de glisser Je brûle tous les livres dans ma faim de savoir Je détruis mes projets pour cultiver l'espoir Je raye sur mes carnets les rendez vous donnés.   Je parle à tous vents pour mieux rester muet Je cours... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2016

Vérités

Vérités…   Un jour elle m’apparut, elle était toute nue Comme une ingénue, cette belle inconnue A peine l’ai je vue, tout juste entraperçue Qu’elle a disparu, ai-je eu la berlue ?   C’est ainsi que parfois de façon très fugace On croit saisir au bond comme un ange qui passe Une infime parcelle de cette vérité Dont nous sommes en quête chaque jour que dieu fait.   Comme elle se dérobe même sans être cachée Comme s’il nous fallait toujours la mériter ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2016

Les fils fragiles

Les fils fragiles Ce sont des fils fragiles qui relient les humains Leur trame est si discrète et plus fine aussi Que le plus fins des fils qu'une araignée y tisse Dans la toile qu'elle tend entre deux troncs de pins. Si les fils sont ténus et souvent invisibles Les liens y sont si forts qu'ils peuvent résister Bien plus à ce qu'on dit que le plus pur acier Forgé dans un foyer au feu irrésistible. Aussi quand ils se brisent sans même qu'ils ne vibrent Ils font pourtant si mal à ceux qui les tenaient Qui se sentent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2016

Artistes ?

Artistes ? Est-il peintre celui qui a pris des pinceaux Les plus fins qui existent et aura sur la toile Dessiné quelques traits qu'il qualifie d'étoiles En couleurs délicates et qu'il trouve très beaux. Est-il bien musicien celui qui joue ses notes Sur sa belle guitare faite des meilleurs bois Qui lit bien le solfège, habile de ses doigts Et qui pense charmer sa famille et ses potes. Est-il sculpteur celui qui pétrit la matière  D'une argile fine extraite de lieux rares Qui affine des formes qui n'en est pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2016

Mystère

Mystère  Du détroit de Behring jusques aux mers de Chine Du cap des tempêtes aux rives d'Argentine Des aurores boréales aux pluies de l'équateur Du Gulf Stream atlantique au port de Vancouver Je t'ai cherchée partout où peut voler le vent J'ai retrouvée tes traces effacées par le temps On m'en a racontée sur toi des choses étranges Certaines qui font peur et d'autres qui dérangent. Faut il avoir connu des vies de héros grecs De centurions romains ou de gaulois barbares Faut il comme Alexandre jamais vivre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2016

Dérisoire

Dérisoire  Au pied de la montagne aux allures de volcan Ouvrant son faux cratère aux blessures du vent Je ressens en moi même l'écrasante présence  Qui se moque trop bien de ma longue absence. Mon temps est dérisoire au regard de ce mont Il est né en un temps où même les étoiles N'avaient encore pas hissé leur grande voile Il sera toujours là, au delà de ma tombe. J'en gravis bien les pentes sur mes pauvres genoux Je n'y laisse de traces que des tas de cailloux Je crois l'avoir vaincu quel acte dérisoire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]