02 septembre 2016

Dans mon jardin

Dans mon jardin   Une fleur éclose dans mon jardin Une nouvelle tous les matins Ca n’a peut-être l’air de rien Mais c’est un peu notre destin.   Chaque jour est comme une fleur Il s’ouvre aux sourires ou aux pleurs Une page à écrire A noircir, ou à éclaircir.   Nous renaissons chaque matin Avec le cœur tout plein d’entrain Hier est mort, quant à demain Ce sera peut-être la fin.   Tu as sur toi chaque matin Un peu de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2016

Moderato cantabile

Moderato cantabile   Lorsque j’étais plus jeune, on m’a bien expliqué Tu as un caractère, il faut le maîtriser Lorsque tu es en colère, tu dois te contrôler Être en toute chose, un garçon modéré.   Pour vivre en société, mieux vaut se tempérer.   Dans toute politique joue la diplomatie Quand on veut pas la guerre ou à bout d’arguties Ou quand tous les combats n’ont pu mener à rien C’est la négociation qui peut créer des liens   Pour vivre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2016

Donneur de leçons ?

Donneur de leçons ? Si parfois je vous donne cette impression fâcheuseDe jouer dans mes vers au donneur de leçonsAlors je m'en excuse, de façon très piteuseCar ce n'est là, bien sûr, en rien mon intention. J'observe autour de moi, j'interroge ma vieJe vois toutes les choses avec un autre œilQue celui que j'avais quand j'étais plein d'orgueilJ'essaie de l'expérience, de ne faire déni. J'ai fait bien des erreurs et j'en ferai encoreMais bien sûr pas les mêmes, à moins d'un mauvais sortJe confie aux poèmes, mes pauvres... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Toutes voiles dehors

Toutes voiles dehors   J’ai fait de grands voyages dans des pays lointains Et vu des territoires ignorés des humains J’ai vu bien des spectacles, plus grands qu’aucune scène N’aurait pu en montrer quel que soit le mécène.   J’ai rencontré des êtres plus étranges qu’hostiles Souvent me suis senti auprès d’eux si fragile J’ai observé des mœurs que nos goûts puritains N’auraient pu accepter, pas plus hier que demain.   J’ai chevauché des monstres plus hauts que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2016

Limites

  Limites Regardez bien ce mot, je parle du mot limite Réfléchissez un peu à quoi il nous invite Combien en dans notre vie il occupe de place Moi rien que d'y penser, soudain cela me glace. Quelles sont ces limites, le dire est compliqué  Il y a déjà celles, qu'impose la société  De celles là quelques uns, s'affranchissent sans mal D'autres s'y cassent le nez, mais cela est banal. Pensez aux limites que chacun s'impose Pas toujours librement et d'ailleurs cela pose Déjà question de fond, sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

Beautés

Beautés Depuis combien de temps, je ne prête attention A ces si belles fleurs autour de ma maison Comme si la beauté devenait invisible Lorsqu'on l'a tous les jours, en présence immobile. On n'en prend bien conscience, que quand elle nous manque Que l'on en est privé et que on en demande Quand elle est tant offerte, qu'elle en devient banale On oublie bien trop vite, notre bel idéal. Maintenant je m'attarde à contempler ces œuvres Que la nature offre quand elle est respectée  Leurs couleurs et leurs formes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2016

Mes délires

Mes délires  Qu'il est doux de glisser dans de vagues délires  D'aligner mille mots, de les laisser jouer  Il en sort bien parfois, comme des airs de lyre Venues de quelques limbes qu'on ne peut situer. J'aime de la clepsydre entendre s'égoutter Une à une les perles de ma vie qui se tait  J'observe fasciné, couler le sablier Mille particules s'égrènent sans cesser. Au bord du fleuve Styx, il m'arrive de guetter La barque de Charon pour pouvoir le héler  J'aimerai tel Morphée prisonnier de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2016

Plaquée !

  Plaquée  La porte a claqué, elle pleure à chaudes larmes La tempête couvait, y avait eu des alarmes Mais elle n'avait pas cru que le lien se romprait Lorsque au creux du lit, ils se réconciliaient. Il en voulait bien plus qu'elle ne pouvait offrir De cette vieille école qui pense que le mâle  Est maitre en sa maison et qu'il a une esclave Soumise à ses désirs et prompte à le servir. Elle a bien essayé de suivre ce modèle  Elle lui est restée elle même fidèle  Mais il a décidé sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2016

Emmurée

  Emmurée  Quand amours et regrets font tristes épousailles  Que échecs et rejets sont dans la même maille Alors pour toi la vie ne te dit rien qui vaille Tu n'as plus qu'un seul but, il faut que tu t'en ailles. Quand tu as bien bâti ce lugubre édifice  Qui n'existe, soit sûr, que par tes artifices Que tu as peint en noir même tous tes espoirs Que tu as l'impression que toujours c'est le soir Alors tu as un cœur éteint à la lumière C'est à travers un voile que tu vois mes prières  Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2016

Insaisissable

Insaisissable  J'éprouve quelquefois une impression étrange De voir la vérité en un éclair fugace Comme si tout soudain il y avait un ange Et qu'il acceptait d'en offrir quelques traces. A peine entrevue je ne puis la saisir Aussitôt apparue, si vite disparue En reste une lueur qui va s'évanouir  En reste le regret que de l'avoir perdue. Alors je reste là, à me tenir la tête  Comme pour essayer de reprendre la quête De refaire le chemin qui m'a mené là-bas  Pour retrouver peut-être, cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]