14 octobre 2017

Hammers

Hammers Peuples fiers des savanes vous aimez célébrer  La force et la beauté de vos corps noirs cuivrés  Vous aimez les couvrir d'étoffes et de colliers Vos bras et jambes nus sous pagnes colorés  Des marques et des symboles vous aimez arborer Et à même la chair ils sont parfois gravés  Comme autant de témoins de votre volonté  De vivre intensément cette vie de dangers. Votre allure gracieuse inspire le respect Tant aussi elle exprime votre force tranquille Vous avancez toujours tête haute,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

Zéphyr

  Zéphyr  Les champs là devant moi combien ils sont superbes Agitant sous le vent leurs millions de brins d'herbe Si chacun de ces brins vit bien sa propre vie C'est le champ et non l'herbe qui pourtant me ravit. Herbes misérables ou interchangeables Herbes pitoyables mais indispensables Tous ces brins anodins sans qui ne seraient pas Ces champs admirables étalés devant moi. Des champs si différents selon ce qui les peuple De lourds épis de blé ou bien de folles herbes  De ces champs ordonnés comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2017

Pierres

Pierres J'ai trouvé ce matin une pierre de lune Tombée dans mon jardin, plus légère que plume  Cette pierre donnée à chacun, à chacune  Lorsque au fond de nos coeurs une lueur s'allume. Pierre dans mon jardin, est-ce pierre de lave Donnée à ceux dont le coeur est esclave D'un amour né volcan mais hélas bien éteint  Où ne bouillonne plus que des regrets lointains. Pierre du bon matin, est-ce coeur de diamant Qui brille de plus belle dans la main des amants En chaleur forte et belle celle qu'on dit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2017

Malaise

  Malaise La souffrance est au fond comme sourde torture En parler la réveille, tout le temps que ça dure  La nier la renforce, difficile on l'endure  L'accepter, vite dit, pour beaucoup c'est trop dur. Le choc de deux souffrances ça n'est pas vraiment beau Quand l'une comme l'autre vous déchire les os Pour l'une comme l'autre c'est la force des mots De ces cris de colère quand tremble le plateau. La souffrance est violence, et violence elle crée  On en perd sa patience tant on veut la crier Elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

L'âme nue

L'âme nue Je me suis retrouvé l'âme nue dans les rues Où toute honte bue, j'errais sans retenue Je me suis égaré dans des songes ténus  Au milieu de ces brumes qui me voilent la vue Je me suis lors plongé dans des rêves légers  Où on peut s'engager en bravant le danger J'ai choisi d'affronter quel qu'en soit le sujet Le moindre des projets dont point je ne voulais. Je me suis bien perdu dans les malentendus On n'a pas attendu que j'en sois revenu Depuis lors j'erre nu tout au long de ces rues Mais je ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Ravages

Ravages Les fleurs hier superbes à présent piétinées  Et leurs mille fragrances tout autour dispersées  Le champ était splendide sous le soleil d'été  Il semble bien sordide maintenant ravagé  Foulé par mille pieds, foules désordonnées  De ces gens qui fuyaient cette mort à leurs trousses La beauté ne se voit quand on a cette frousse Que ne compte d'abord que de fuir le danger. Tant d'années pour fleurir avec amour la terre Si peu pour condamner et tout mettre à terre Tant d'années pour bâtir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2017

Pudeur

Pudeur Pudeur quand tu me tiens et que tu me retiens Que tant de sentiments demeurent ainsi bridés  De peur qu'à les montrer je sois trop exposé  Et que je risque fort de briser quelques liens. Car nous restons cachés derrière mille masques Qui habillent nos âmes de bien solides casques La vie est carnaval, elle est comédie  Nous prenons le visage que le moment nous dit. Ce qu'on nomme impudeur, ce qui si peu s'exprime C'est bien souvent ce qui en nous très fort s'agite Ces passions ou ces gestes dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Voyages

Voyages Il en est de plaisants que l'on fait à tout âge  D'autres plus contraignants où l'on est de passage  Pour vivre l'aventure, découvrir la nature Où rencontrer des gens si c'est dans nos natures Il en est d'important qui forment la jeunesse Dont on dit que s'y forge un vrai fort caractère  Hélas dans quelques cas il se peut qu'on s'y blesse  Qu'on préfère alors garder les pieds sur terre. Il en est d'immobiles qui ne se font qu'en rêves  Sans quitter ni sa chambre ni même sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2017

Pas de questions...

Pas de questions.... Elles tournent dans ta tête  C'est toujours les mêmes questions Pourquoi donc suis-je sur terre Qu'est-ce que j'ai à y faire ? Elles ne trottent au galop Que quand tu as le bourdon S'évaporent aussitôt  Quand tout te semble très bon. Si ta vie en est remplie De moments heureux et beaux Dans ta tête sont parties Ces questions elles font repos. Tu vis bien ton existence En paix elle est ta conscience Tu connais las la souffrance Aussitôt ces questions dansent. Te reste la poésie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2017

La tête et les jambes

La tête et les jambes Quand je les vois penchées à la bibliothèque Ces têtes attentives entourées de silence Je ne parierais pas sur elles un copek D'avoir toutes à l'action, voué leur existence. Car il en est beaucoup qui font leur expérience  À travers la lecture s'en remettant aux sciences Préférant de beaucoup glaner des connaissances Dans les livres plutôt qu'en une vie intense. Quand je les vois lancés ces hommes dans le vide Planant bras étendus pour voler plus longtemps Je n'ai pas l'impression qu'ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]