22 septembre 2019

ce que l’on se dit

Ce que l’on se dit. Tout ce que l’on ne dit ou que l’on ne se dit S’échappe sans retour si l’on n’y met des mots Même sur les images si on ne les décrit  Le temps fait son ouvrage et les efface aussi. De mes chers disparus je conte la légende  Pour avoir moins d’effort lorsque je me demande Quels êtres ils étaient au delà des photos Me rappeler l’amour dont ils m’ont fait cadeau. Parents et grands parents, aussi bien qu’oncles et tantes Ils sont dans ma mémoire comme en file d’attente Et si je les appelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

A travers les barreaux.

À travers les barreaux... Le crime le plus grave c’est de tuer l’espoir Cet oiseau dans sa cage qui rêve de voler. A travers les barreaux, il imagine voir Un monde où s’ébattre en toute liberté. Lorsqu’on ignore tout de ces temps à venir On peut vivre au présent, sans penser l’avenir Le présent n’est voilé par l’ombre projetée  D’un futur trop chargé de choses empoisonnées. Longtemps à une idée s’est accrochée l’espoir Quand c’était au progrès que tous on voulait croire Quand tout semblait pouvoir et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Le trousseau de clefs.

  Le trousseau de clés. Mais où est donc passé le gros trousseau de clés  Celui que l’on balance aussitôt que rentré Celui qui l’on ne cherche que quand il s’est caché  Celui qui nous ouvrait sans férir les accès ? Combien fait on ce geste sur combien de serrures Au long d’une journée que tourner une clef ? Ce petit bout de fer qui a pour vraie nature De n’exister vraiment que lorsqu’il va manquer. La véritable plaie de ces temps entre nous C’est que nos libertés sont mises sous verrous Quand toute la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Mille causes.

  Mille causes. Par mille bonnes causes, je suis sollicité Pour donner de l’argent, et m’en féliciter  Payer de sa personne, ça c’était bon pour hier À présent c’est mon flouze, qui est dans leurs prières. J’éprouve un pincement de culpabilité  Quand c’est à la poubelle que je mets leurs courriers. Ils se passent le mot, sur tous les bons gogos Qui vont ainsi donner, à tire larigot. Plutôt que saupoudrer de quelques pauvres euros Tant organisations, je ne suis un héros Au risque de passer, à leurs yeux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

A l’oeuvre.

  À l’œuvre. Qu’est-ce qu’une oeuvre d’art ? Avez-vous la réponse ? Qu’est-ce que peut le regard Si elle semble absconse ? Se fier à l’oreille ? Si c’est pure merveille ? Ou bien au sentiment ? Est-ce qu’elle nous ment ? Beaucoup ne sont le fruit  que d’un grand savoir faire Mille fois répété  De virtuosité. L’artiste a acquis La maîtrise du geste Mille fois répété, L’expérience fait le reste. Poteries ou sculptures De facture soignée  Tableau très foisonnant  De couleurs et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Tout ce qui me dépasse.

  Tout ce qui me dépasse. Ce monde me dépasse, ce monde où je passe Tant par ses dimensions, que ses explorations  Que ses contradictions, qui heurtent la raison Ou toutes ses tensions, au point que tout se casse. Merveilles à foison, horreurs à profusion Il n’y a plus de saison de paix en nos maisons De bien grandes frayeurs, pour quelques admirations Peu de célébrations, pour tant de destructions. À la complexité des fragiles équilibres  S’oppose le binaire, de nos passions futiles À tout ce qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

De jolis mots.

  De jolis mots. Je tenais dans mes mains quelques mots pour vous dire  Ce que j’ai sur le coeur et me pousse à maudire Tous nos mauvais côtés, ceux qui sont assassins Et les fausses idées qui menacent demain. Mais j’ai repris ces mots tant ils sont inutiles Ce sont plutôt des actes qui nous seraient utiles Dire c’est nécessaire, mais pour beaucoup, facile Agir pour tout changer ça, c’est bien difficile ! Si nous voulons changer, il nous faut espérer  J’en appelle à ces mots qui savent entraîner  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Ombres et lumières.

  Ombres et lumières. Tous les rais de lumière ne sont-ils que jeux d’ombres Comme autant de prières pour pourfendre le sombre ? N’y-a-t-il que sur terre où ils prennent couleurs Quand ils ne sont que gris sur les lunes d’ailleurs ? Qui d’autre que la vie saurait leur donner sens Qui d’autres que ceux là qui sont dotés de sens ? Nous venons du mariage de l’eau, de la lumière  De la terre et de l’air, quand n’étions que poussières. Toutes nos émotions sont bien au diapason De ces quelques miracles qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Montrez vous patients.

  Montrez vous patients. Je sais un oiseleur aux mains impitoyables  Qui enferme nos vies, double tour dans ses cages, Nous laissant l’illusion que l’on part en voyage, Invisibles barreaux dans nos déserts de sable. Je connais un dresseur aux talents comparables Qui contraint nos destins sur des routes semblables, Nous laissant l’impression d’être en liberté,  Et de choisir les voies où l’on va s’engager. Je sais l’ensorceleur aux charmes irrésistibles Qui envoûte nos vies pour qu’on n’en voit le vide, ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Comme elles sont.

    Comme elles sont.   Ce n’est que fin bourré qu’il arrive à la dire Cette désespérance qui le mine à mourir  Il ne se sent plus bien, qu’en étant toujours ivre Il n’a jamais trouvé, de chemin dans les livres   Alors il crie, il beugle et c’est parfois sublime  Tant il est écorché et au fond de l’abîme  D’où il renvoie vers nous, cette lucidité  Qu’on n’atteint las parfois, que dans l’ébriété.   Nous en avons connu, de ces clochards célestes  Qu’on aime à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]