02 mai 2016

L'étranger

L’étranger   Il est venu humble et timide, vers ses semblables il s’est tourné Il n’avait pas belle apparence, quelques paroles il bafouillait Il arrivait d’on ne sait où, les pieds nus, les cheveux en bataille Il attendait juste un peu d’eau, un bout de pain, un coin de paille.   Les villageois l’ont regardé, se sont moqués, l’ont rejeté Il s’est assis, il est resté, là immobile, à psalmodier Pendant des jours l’ont regardé, étonnés de le voir tenir L’homme était là,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2016

Poisson clown

Poisson clown Un poisson petit par l'âge et par la taille Naquit un beau jour au fond d'une faille Entouré des siens toute une marmaille Il grandit ainsi, sans vraiment grossir Sans devenir grand, sans y réussir Il se dit alors, j'ai quel avenir ? Au fond de l'océan, il y a grand danger Pour poisson petit d'être avalé  En une bouchée, pas d'autres procès. Il n'y a rien qui m'aille, au vu de ma taille Pour me protéger qu'un lieu où il faille Me chercher beaucoup et ce où que j'aille. Lors un jour il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2016

Pipin et les carottes

  Pipin et les carottes Pipin pointe son nez à l’entrée du terrierIl fronce les narines, c’est bon, pas de dangersSes oreilles dépassent de l’herbe qui l’entoureDehors se glisse entier, va vers le potager. Hier il a repéré des rangées de carottes C’est bien plus fort que lui, il faut qu’il les grignoteCar Pipin est gourmand comme ceux de son âgeIl n’écoute pas trop les conseils des vieux sages. Monsieur le jardinier surveille ses carottesCar il n’aime pas trop que on les lui carotteCette nuit il veillait derrière sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2016

La petite fourmi

Le peuple des fourmis comme on le sait assez Est très discipliné, il marche en rangs serrés Pardon devrais je dire il marche en file indienne Si tu vas ton chemin alors c'est bien le mien. Il était une fois une petite fourmi Qui salit ses antennes, au point de s'égarer C'est là chose fort rare, je vais vous la narrer Elle donne à réfléchir sur les mœurs d'aujourd'hui. La fourmi égarée, elle s'appelait musette Quand le soir arriva et que tomba la nuit Fut fort embarrassée de ne trouver sœurette Pour regagner son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2016

La petite grenouille

    La petite grenouille   Une petite grenouille barbotait jour et nuit Dans un marais tranquille couvert de nénuphars Elle chantait paisible appelant alentours Ceux de ses congénères qui recherchaient l’amour.   Bien des petits têtards avaient pris leurs quartiers Dans toutes ces flaques d’eau qui partout y stagnaient Ce serait pas de chances si parmi ces derniers Aucun n’étaient des mâles par son chant attirés.   La petite Gargouille, c’est son nom de grenouille C’est pas un joli nom mais elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2016

Léon et la pelote

  Sans Voyez ce petit chat il fait des entrechatsIl fait des bonds partout, il court dans la maisonSes patrons endormis, le chaton s'amusaAvec une pelote trouvée dans le salon. voilà qu'il la bouscule, elle se débobine Le chaton s'y emmêle et puis il se débineEntraîne avec lui la laine qui défileBientôt dans le salon là où il se faufile. Le nom de ce chaton, c'est le petit LéonIl est rond et bien doux, on le trouve mignonQuand le matin madame entre dans le salonElle tombe empêtrée, par terre de tout son long. Léon s'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2016

Mésaventure

Dans la forêt épaisse naquit un renardeau Dans son terrier profond bien caché sous la ,terre Il grandit bien au chaud au milieu de ses frères Mais il n’a pas le droit de pointer son museau   Dehors il y a danger pour les petits renards Des aigles majestueux les guettent dans les airs Prêts à les enlever pour nourrir leurs portée Sans compter les faucons, les loups et les chasseurs.   Le petit renardeau qui n’avait pas de nom Oublia hélas un jour de se montrer prudent Sa maman occupée par quelque distraction Il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2016

L'allumette

Un jour une allumette décida de quitter La boîte où elle dormait avec d'autres à côté Lassée d'attendre là ce qu'on promet d'offrirUne étincelle de joie pour lui faire plaisir Elle saisit sa chance lorsque de trop gros doigtsOuvrirent un jour la boîte, farfouillent maladroitsElle glissât par terre invisible dès lorsDans un nouveau contexte et un nouveau décor. Lors quelques temps plus tard voilà qu'on la ramasseAvec mille brindilles sur le sol répandues On les jette au feu, aussitôt sont perduesCar elles se consument en un instant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2016

Le lutin et l'orange

Un jour on m'a conté une histoire bien étrangeD'un tout petit lutin et d'une belle orangeA mon tour, de la dire, si vous êtes bien sagesCe soir en conterai tous les meilleurs passages. Il était un lutin au cœur de sa forêtQui passait tout son temps à fort se lamenterIl grognait, gémissait disait à qui l'entendreDes noisettes et des glands toujours il me faut vendre. Ha ! Que j'aimerai plutôt proposer sur l'étalDes choses plus variées, des choses moins banalesMais dans cette forêt, à part quelques framboisesIl n'y a vraiment rien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2016

Le chant des crapauds

Dans une crapaudière au fond du vieux marais S’affaire une crapaude autour d’son crapaudet Que fait-elle avec lui, me demanderez vous Mais elle lui enseigne à coasser, c’est tout.   Pour coasser en chœur, mais c’est toute une affaire Il faut bien s’accorder, savoir parfois se taire Puis tous ensemble pousser le même cri unique Et puis le répéter en rythme et en musique.   Petit crapaud devra bien gonfler sous sa gorge Le sac que la nature lui a confectionné Pour donner tout son souffle au cri quand il le forge,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]