08 juillet 2017

Mille questions

Mille questions   Depuis combien d’années que bien tout j’interroge Le temps et le destin, les pouvoirs qu’ils s’arrogent L’homme et ses chemins, qui à ses devoirs déroge La vie et ses festins, et les maux qui nous rongent.   Je crois bien que jamais je n’aurai de réponses L’esprit est ainsi fait que jamais il renonce La rationalité est force et faiblesse Et la moindre question il se peut qu’elle nous blesse.   Si l’absurde est là, que le hasard est loi ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Ivresse

Ivresse   Qu'il est donc loin ce temps où j'étais plein de fougue Mon cœur battait si fort mais dépourvu de morgue Ma vie était musique sous le clavier de l'orgue Jouée par un grand fou bien assis sur son pouf.   Elle n'avait de sens, elle était brillante Elle allait au delà de minuit tapante Brûlée par les deux bouts elle était si vaine Elle coulait très fort comme une fontaine.   Elle n'avait de but sauf consumer l'instant Vivre à fond le moment sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

elle est partie...

elle est partie...   Elle est partie un jour Sans un mot sans retour La jeunesse qui court Maintenant n'a plus cours.   Elle a déserté Le vieux corps fatigué Elle a renoncé À le bien irriguer.   Elle l'a abandonné Elle n'est plus abonnée Il en est assommé Ne peut plus s'y adonner.   Où est cette énergie Qui donnait à ses nuits Au delà des envies Le bonheur d'être en vie.   Où sont donc ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Une page se tourne

Une page se tourne Chaque fois dans la vie qu'une page se tourne Ou que vers son passé alors on se retourne On a ce sentiment de ce qu'on a perdu Des choses précieuses qui ne reviendront plus. Dans cette transition qu'on ne maîtrise guère  Entre ces deux vécus chacun à leur manière  On franchit la porte sans percevoir le seuil Sans comprendre de quoi alors on fait son deuil. Ce n'est que plus tard par la fenêtre ouverte Qu'on peut  évaluer les gains ou les pertes Qu'on nourrit des regrets ou qu'on est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Cent à l'heure

Cent à l'heure Je n'ai pas su alors plus jeune goûter la vie comme il convient Je n'ai compris combien précieux étaient les moments plus heureux Si je pouvais là les revivre et notamment les amoureux Combien alors j'en serai ivre, combien ils seraient merveilleux. La vie s'écoule à cent à l'heure et fugaces sont ces instants On court, on vole, on éprouve et on le fait à pleines dents Mais rarement on les savoure avec délice lentement On les dévore, on les brûle bien trop souvent impatiemment. Il y a tant et tant de choses à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Sur la vague

Sur la vague Que m'ont-elles apporté les années écoulées D'autre que des moments si vite effacés Je ne vis qu'au présent qu'importe les regrets Dans le fruit des instants perdus de mon passé. Nous vivons sur la vague qui sans cesse déferle Nous sommes sur sa crête à regarder son flux Elle roule sans cesse dans son cœur de ces perles De ces précieux instants qui hélas ne sont plus. Quand notre esprit navigue en arrière, en avant La vague elle nous porte, nous entraîne devant Avons-nous quelque choix quant à la direction Peut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2017

Combien de temps encore

Combien de temps encore ? Combien de pas encore restent sur mon chemin Combien de découvertes, combien de matins ? Qui connaît la réponse, qui connaît son destin Qui sait combien de jours lui restent avant sa fin ? Vivre alors chaque jour qui se lève pour moi Comme s'il était bien le dernier que je vois La belle consigne, que j'entends, que voilà  Mais je suis désolé, elle ne me convient pas. J'aime mieux croire qu'il n'y aura de terme Que ne suis condamné à une mort ferme La vie est bien trop belle pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Le viel album

Le vieil album Que vais-je emporter avec moi désormais Sont-ce mille bagages dont je vais m'encombrer? Que me faut-il vraiment pour la suite garder Sont-ce bien des objets ou des visages aimés ? On sème sur sa route tout au long de sa vie Les déchets de ses jours ainsi que les scories On abandonne hélas aussi derrière soi Les cœurs et les amis pour la dernière fois. Oh on se dit bien sûr oui on se reverra Mais la vie l'occasion ne nous en laisse pas Il nous reste un sourire, une poignée de mains Le souffle d'un baiser évanoui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Les espoirs de jadis

Les espoirs de jadis Mais à qui est-il donc ce vieux genou qui craque Où sont les muscles ronds dont j’étais fanfaron ? Parti le ventre plat et l’abdomen de plomb J’entends de ma jeunesse une porte qui claque Mais à qui sont ces doigts plus gourds et maladroits Où est-il ce beau dos qui me tenait si droit Et cette chevelure qui me masquait les yeux Quand jeune, je glissais des regards malicieux ? Mais à qui est ce souffle devenu un peu court Où sont passées ces dents, cette ivoire d’antan Où est le fier à bras qui était si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Trop court

Trop court Oh toi mon cœur vainqueur Tu t'offres et tu te perds Oh toi mon corps sans peurs Tu joues puis tu te meurs Voilà la trajectoire Qui nous mène à la gloire Puis qui nous laisse choir Souvenirs de victoire, On vit dans l'allégresse Puis la vie qui nous presse, On y acquiert sagesse Mais on connaît détresse On croit que l'on construit Qu'on récolte les fruits Mais le temps tout détruit En silence et sans bruit Au début on espère On grandit, on est père Puis on perd ces repères Quand on devient grand père, Si... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]