12 juillet 2017

Urgence

Urgence Les belles envolées de l'amour qui appelle La belle nostalgie, souvenirs qu'on rappelle Cette saveur enfuie quand la vie était belle Mémoires oubliées qui un jour se révèlent, Mais vivre le moment, première découverte Comme à cet âge tendre la vie était ouverte Ressentir le frisson pour la première fois Éprouver très intense c'est son premier émoi  Quand tout était nouveau sans point de référence  Pas de comparaison pour gâcher l'existence Quand on pouvait tout vivre et en pleine innocence Sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2017

Ta course sans fin

Ta course sans fin Tu deviens vite esclave des milles choses à faire Dès lors anticiper ça devient un enfer Quand tous les lendemains préemptent ton présent  Alors vivre l'instant tu n'en as plus le temps Sans compter ton passé qui vient faire irruption De tous ces souvenirs qui font aussi pression Quand tous les jours enfuis occupent tout ton temps Mais que te reste-t-il pour vivre au présent ? À cela s'ajoute ce que ton agenda A prévu aujourd'hui de ce que tu feras Quand tu as encombré de choses tout ce jour ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Entre parenthèses

Entre parenthèses  Rendez moi ces années que vous m'avez volé  Tout ce temps pour vous plaire que j'ai du gaspiller Où j'ai du tout brider de toutes mes envies Ignorer les plaisirs que nous offre la vie. Toutes ces belles heures que j'ai sacrifiées  À étudier sans cesse, afin de défier  D'autres jeunes enfermés tout comme en prison Pour passer des concours parce que c'est raison. Tout perdre sur l'instant pour un futur meilleur Oublier le présent pour plus tard son bonheur J'avoue que j'y ai cru... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Voiles et miroirs

  Voile et miroir L'esprit en promenade sur les créneaux du temps Une âme en ballade dans tous les oripeaux Souvenirs ébréchés de ces quelques moments Qui ont ému nos cœurs et frémir notre peau. Glaner de ci, de là ce qu'on croit de notre être  Cultiver sa mémoire au défi du paraître  Oser les regarder toutes ces lâchetés  Petites concessions, consciences tachetées. Pourquoi n'y pas jeter un voile salvateur Pudique paravent oublieux de nos peurs Laissons dormir tous ces instants d'ailleurs Et ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Toute cette énergie

  Toute cette énergie  Jeunes filles et garçons, oh enfants pas très sages Votre agitation fait du bien à mon âge  Toute cette énergie de vos vies qui explosent Rejaillit bien un peu sur mon âme morose. À chaque instant un cri, une course, un jeu Rares sont les moments où vous calmez le jeu Où vous vous accordez un instant de repos Pour partir aussitôt, avez ça dans la peau. Quand la tête me tourne à voir tous nos ébats  Ma mémoire retourne à des années de là  Où j'étais moi aussi joyeux et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Point final

Point final Pour tous existe un terme, c'est certitude ferme Je le sens ce frisson qui court sur l'épiderme  Mettra un point final à ce qui apparut Qui un jour partira vers l'ailleurs inconnu. Pourtant je suis au monde, je le suis tout entier Comment donc accepter ce terme inéluctable  Comment sera sans moi cette réalité  Telle que je la vois différente et semblable À ce qu'elle sera pour ceux qu'ont dit semblables À ceux qui resteront tout autour de la table Avant que à leur tour ils ne quittent la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2017

Si peu de temps pour tant de temps

Si peu de temps Pour tant de temps Il y a un temps pour tout, et tant de temps pour tous Il y en a autant que l'on compte de gens Le temps de météo qui fait que certains toussent Et le temps des héros aux couleurs or argent. Quand les temps de misère cessent à le fin des guerres Quand le temps du morceau ton cœur m'a pris naguère  Je t'attends tu m'entends c'est le temps des amours Ça détend, on prétend, si bien au fil des jours. Tu veux vite grandir et tu as bien le temps De vieillir à ton tour ne sois pressé... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Le plus beau cadeau

Le plus beau cadeau   De tout ce temps qui s’offre mais que vais-je en faire A présent que la vie des chaînes me libère ? Jusqu’ici je n’avais à poser de questions Sur des chemins tracés par tant d’obligations.   Toujours, oui c’est toujours que j’ai manqué de temps Pour faire tout et bien, et les faire à temps Toujours, oui c’est bien ça, que j’ai couru après Quelques miettes de temps pour pouvoir être prêt.   Je suis pris de vertiges devant ces libertés ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Qu'importent les ravages du temps

Qu’importent les ravages du temps !   Une chair qui se plisse comme un tissu froissé Silhouette confuse et à présent voûtée Dont le pas fut alerte maintenant empesé Ce chef qui fut si fier, regardez-le branler.   Comment peut-on bien être quand on a tant été Comment donc accepter et même renoncer Et ne voir que devant quand on est engoncé Dans tous les souvenirs de son glorieux passé ?   Car l’esprit est bien là sous la coquille triste Il n’a lui rien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Plus de traces

Plus de traces   Quand les vents ont soufflé et effacé les traces Qu’avaient laissé nos pas sur le sol du désert Quand le temps a passé sans accorder sa grâce A nos vies imprimées brèves comme geysers,   Quand il ne reste rien des plus fortes émotions Que choses matérielles qui posent des questions Quand des milliards de vies ont été gaspillées Pour un monde détruit où tout est à piller,   Quand on honnit les livres que l’on renie l’histoire Quand c’est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]