19 février 2017

Le hall de gare

Le hall de gare Des gens qui vont et viennent en partances lointaines Se croisent et s'ignorent chacun va vers son sort Des personnes sans liens, existences s'enchaînent Chacun rejoint un port, chacun son train d'abord. Dans le grand hall de gare, le moment du départ Sous la vaste verrière, on entend des prières Reviens vite me voir ou bien au revoir Écris moi si tu peux, je fais pour toi des vœux. Oh combien de destins sur combien de chemins Tous liés un instant par le jeu du hasard Réunis pour un temps dans le grand hall... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Jouer

Jouer Au bout du bout du bout il y a ce grand trou Que d'aucun prennent goût à gagner tout à coup Quand d'autres restent debout, malgré tout. A la fin des fins, c'est le même dessein, quels que soient nos chemins Que certains ont rejoint d'un seul coup de leurs mains Quand d'autres prennent soin d'assumer leur destin. Il n'y aura plus de temps, plus de temps au cadran Que d'aucun sont constants à jouer au présent Quand beaucoup vont bravant jusqu'au bout du restant. Ce sera le silence, on peut avoir confiance Certains se font... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Quiproquo

Quiproquo Dans mon cœur ça battait comme une grosse cloche Plutôt comme un bourdon tant le son était grave Ça me faisait toujours cela à son approche Je n'arrivais jamais à être assez brave Assez entreprenant pour oser l'aborder Elle était si lointaine vous me comprenez, Moi, petit gars des rues, quasiment un gavroche Elle bien habillée avec bijoux et broche. Je regardais passer vision enchanteresse Cette fille de rêve avec ses grandes tresses J'étais paralysé béat d'admiration Et elle, elle passait, sans aucune attention. Elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Des hauts et des bas

Des hauts et des bas Monter toujours plus haut comme si c’était plus beau Espérer s’élever pour pouvoir plus gagner Ces hauteurs enviables où les puissants s’agitent Tous voudraient les atteindre et cela au plus vite Mais regarder en bas combien tous y répugnent Cette peur de la chute, cette peur qui rebute Qui donc affirmerait qu’il a cela pour but De vivre tout en bas et sans aucune tune. On prend cette habitude de ne voir qu’au-dessus De se considérer moins loti qu’on devrait Que ce n’est qu’injustice si l’on est moins doté... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Personnages

Personnages J'ai semé sur ma route comme petits cailloux Des miettes de mes doutes en très discrets remous Mon parcours est fléché par les marques laissées Par les actes un peu fous dont j'ai parfois regrets. Jamais je ne regarde aussi derrière moi Car ce que j'y verrais ça n'est plus vraiment moi Pourtant je n'oublie rien le bon ou le mauvais J'assume toujours tout, de tout ce que j'ai fait. Mais j'ai la nostalgie des moments plus heureux Je garde en mémoire quelques instants précieux Pour aller de l'avant et espérer bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Personnages

Personnages J'ai semé sur ma route comme petits cailloux Des miettes de mes doutes en très discrets remous Mon parcours est fléché par les marques laissées  Par les actes un peu fous dont j'ai parfois regrets. Jamais je ne regarde aussi derrière moi Car ce que j'y verrais ça n'est plus vraiment moi Pourtant je n'oublie rien le bon ou le mauvais J'assume toujours tout, de tout ce que j'ai fait. Mais j'ai la nostalgie des moments plus heureux Je garde en mémoire quelques instants précieux Pour aller de l'avant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Sur le lit

Sur le lit Assis auprès du lit, et te tenant la main Je guette attentif le souffle qui revient Le moindre battement de tes cils qui reposent Sur tes yeux bien fermés et tes paupières closes. Assis près de ce lit où je guette tes plaintes Elles me semblent bien loin nos si tendres étreintes Au soir de nos deux vies pourtant je ne regrette De nos cœurs et nos corps aucune de nos fêtes. Assis tout contre le lit où tu gis si paisible Je te vois ma compagne à présent si fragile Malgré cette inconscience où tu te trouves prise C’est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Une page se tourne

Une page se tourne Une page se tourne à chacun de nos jours Une page est tournée à peine on l'a vécue Notre livre s'écrit ainsi jour après jour Mais que contiendra-a-t-il, au moins un peu d'amour. En avons-nous conscience que de vivre un roman On n'en connaît l'intrigue, ce serait étonnant On connaît bien la fin, mais ni où, ni comment Nous ce qui nous importe c'est de vivre au présent. Une planche qu'on cloue, du plancher au plafond Une poutre qu'on pose, un mur que l'on soutient La maison se construit sur le plan du hasard... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Sa voie

Sa voie Qu'on aimerait pouvoir explorer ces possibles Toutes ces vies vécues les avoir dans la cible Ces destins singuliers des grands aventuriers Ces gloires exceptionnelles, héros d'antiquité Ces amours si célèbres des héros de roman Ces découvertes clefs que font les grands savants. Qu'on aimerait goûter à toutes ces merveilles Connaître des contrées où vivre au soleil Jouir de mille richesses au-delà de nos rêves Devenir plus célèbre, que la vie soit moins brève Avoir l'intelligence, être un nouveau Einstein Être grand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Allons !

Allons Allons ami, allons ensemble Voir si le monde il nous ressemble S'il va devant d'un pas allègre Ou si le temps tourne au vinaigre. Voyons ami, voyons les choses Que aujourd'hui on nous propose Ont elles goût d'eau d'vie de rose Ou ont saveur plutôt morose. Faisons ami, faisons la route Allons donc voir si on écoute Plutôt les marchands de bonheur Ou les prophètes de malheur. Jouons ami, jouons la carte Du positif et qu'on écarte Avec la main les prévisions Des pessimistes de salon. Viens donc ami, viens avec moi Dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]