22 septembre 2019

A quelques secondes près...

À quelques secondes près.... Jamais l’homme sans doute n’aurait pu exister Sans tous ces mammifères qui se sont imposés  Sur notre planète quand ils disparurent  Tous ces grands dinosaures aux étranges parures. Jamais ces êtres immenses qui était partout N’auraient céder la place à quelques riens du tout Nos ancêtres n’étaient que de petits rongeurs  Discrets, tapis sous terre pour y cacher leur peur. Mais survint de l’espace une roche énorme  Une météorite telle que les cieux en forment Quelques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2019

Lignes de vie.

Lignes de vie. Une ligne de vie mais comment la tracer ? Peut être en ligne droite entre deux points tenue ? Entre naissance et mort par leurs dates données ? Comme flèche tirée ou bien corde tendue ? Je pourrai dessiner aussi des pointillés  Des moments de bonheur, entre eux espacés  Ou un trait sinueux, en courbes prononcées  Selon les hauts, les bas qui ont pu l’émailler. J’y ferai figurer des chemins de traverse  Des voies sans issue, des impasses superbes Des tas de chemins creux où la vie se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Si petit et si grand

Si petit et si grand. A la fois si petit, en même temps si grand Si peu pour les autres, pour soi si important Combien écartelé entre ces sentiments N’être rien d’un côté, mais être tout pourtant ? Car si le monde existe, on le sait bien, sans nous C’est parce qu’on existe, que pour nous il est tout Nous n’avons de conscience, que parce que nous sommes Le réel n’a de sens pour nous, si nous n’en sommes. Les choses aussi n’existent, que parce qu’on les nomme Bien qu’elles soient peu nombreuses, comme œuvres des hommes ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

L’avenir.

L’avenir. Tout enfant qu’est-il donc, d’autre qu’un devenir ? Une cire vierge sur laquelle accueillir Ce qui fera de lui cette homme ou cette femme, Qui devra à son tour transmettre une flamme ? Nous ne sommes rien d’autre, que ce que l’on reçoit  Leçons et expériences, placées dans nos carquois. Si nous faisons plus tard, des flèches de ce bois À ceux qui nous élèvent, on sait ce que l’on doit. Nombreux ceux qui procréent et qui n’y sont pas prêts  Qui n’ont pas avec eux ces charges et ces bagages  Et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

A la recherche des cœurs perdus.

A la recherche des cœurs perdus...   J'ai longtemps dérivé, sur de lointains rivages J'ai laissé déraper mon cœur en maints passages Je tatouais alors mon corps et mon visage Sans doute pour cacher ma détresse et ma rage.   J'ai pendant bien des lustres erré de par le monde Oublié par des siècles d'une histoire de sang Dans des pays omis par les cartes et les ondes Où paraît-il encore vivent des innocents.   J'ai oublié les règles des civilisations J'étais là où ne règne aucune conversation Où les choses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2019

Pour ce que j’en dis....

  Pour ce que j’en dis.... La pensée me torture de notre fin prochaine De n’être qu’un maillon mais au bout de la chaîne  Comment puis-je accepter une telle issue À voir s’effilocher de la vie le tissu ? Est-ce fatalité, assortie d’impuissance  J’assiste en pleurant et à bout de patience Quand se nouent les destins de millions d’existences À la folie des hommes, dont ils n’ont pas conscience. L’Épée de Damoclès menace de s’abattre Sa lame est affûtée, sont rebattues les cartes Le fil sera tranché... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2019

Nouvelles formules.

Nouvelles formules. De ce monde qui vient qui en détient les clefs ? Personne je le crains, il nous faut deviner Jeter par dessus têtes les réponses éprouvées  Tout reste à découvrir, tout reste à inventer. Ce monde appartient à ceux qui le voient naître N’écoutez pas ces vieux qui n’ont pas d’autres maîtres Que souvenirs enfuis de leurs gloires passées  Que leurs regrets rancis et leurs peurs bien ancrées. Tous ces vieux dans leur tête qui ne peuvent accepter Que notre monde change grâce à leurs jeux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Dans l’erreur.

Dans l’erreur. Que leurs vies étaient rudes Loin de nos habitudes, En ces temps difficiles Pour des cœurs plus fragiles. Ils s’étaient endurcis Comme du pain rassis,  Mais voyez leurs sourires  Leur appétit de vivre. Le confort matériel  C’est avoir l’essentiel. Une vie de travail Pour que le reste aille. Ils étaient optimistes Ils croyaient au progrès,  Voyaient en bout de piste Leurs enfants au sommet. Nos anciens se battaient Et ils savaient pourquoi Parfois ils se trompaient  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2019

Tant de livres !

  Tant de livres. Nos ouvrons bien des livres tout au cours de nos âges  Des livres de papier, remplis de bien d’histoires. Celui de notre vie, écrit à l’encre noire  Prend la couleur du sang, sur ses plus sombres pages. Des livres par milliers dans les bibliothèques  Où beaucoup vont chercher en éternelle quête.  Sans doute des réponses aux questions dans leurs têtes  Espérant à les lire, se retrouver moins bêtes. Chaque histoire est unique, les questions sont les mêmes  Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2019

La toile

La toile. On dit la route courte que le temps d’une vie Pourtant combien d’étapes depuis qu’on est parti Chaque âge est l’occasion de fortes découvertes  Souvent sur nos parcours, elles nous seront offertes. Telle une araignée on reconstruit sa toile À chaque arrivée, chaque nouveau départ  Celle que l’on déchire pour suivre son étoile  Celle que l’on retisse sur les fils du hasard. Patiemment on recrée les liens indispensables On construit les repères qui rendront confortables  Ce n’est pas une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]