17 décembre 2015

Des bleus, du blues

Essuie ces larmes, essuie ta lame si tu désarmes tu perds ton âme et pour finir des bleus à l’âme regarde le ciel il est si sombre   Encore des bleus, encore des peurs   tu ne vois plus même ton ombre et tu reçois des bleus en nombre Vide ton cœur, fais pas d’erreur essaie encore, chasse tes peurs   encore des bleus, encore des pleurs   Chante le blues et la tristesse en famille, entre amis, à la messe et tous ces bleus pris dans l’ivresse   ne seront plus qu’un voile dans la musique de ta... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2015

Dédales

Des grains de sable, des murs instables Des fines lézardes entre les arbres Si sur les cartes tu te tables Tu heurteras tête contre marbre.   Tous ces sentiers qui mènent à rien Ces échappées en trompe l’œil, Ces solutions sans équations Et ces réponses sans les questions.   Ta route croise bien des destins Ton cœur emprunte des chemins Combien sont ceux qui mènent loin Combien sont ceux qui sont sans fin.   Tu perds le nord quand tu as tort Tu as raison contre les forts Combien sont ceux qui te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Hier encore

  Hier encore je pouvais me lancer des défisParfois bien ridicules, sans que je me méfieCar la jeunesse ignore les dangers, les périlsElle tente des choses quel qu'en soit les profits. Refrain : Hier encore j'étais jeune et de corps et d'espritIl ne se passait pas de jour sans que j'ai des enviesEnvies de toutes sortes ayant grand appétitEnvies de jouer et de mordre, envie de rire aussi. Hier encore je savais comment gravir un montComment monter aux arbres, comment sauter d'un bondHier encore je voulais découvrir des rivages... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2015

Madonna

La lumière décline bientôt les projecteurs Vont éclairer la scène et faire battre les cœurs Des milliers de personnes se sont réunies là Pour entendre et voir leur idole, leur diva   Quand elle apparaît soudain la Madonna Une grande clameur s’élève de mille rangs Sous la lumière elle est aussi belle qu’avant Malgré les décennies elle a toujours vingt ans.   Sa voix s’est affirmée son jeu de scène aussi Elle peut profiter de tous les artifices De ses succès constants, elle est vainqueur d’office Ses fans sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2015

Diva

Tu prendras ce chemin que longtemps négligeas Tu en voudras beaucoup à ceux qui t’y contraignent Mais dans ton regard doux déjà le pardon traîne Car tu sais bien qu’un jour, partir il te faudra.   Refrain :Tu es née pour chanter, c'est ta vie, c'est ta voie Pour tous les pauvres coeurs et les âmes en peine tu peux les réchauffer, par le son de ta voix ils oubliront leur maux quand tu entres en scène.   Tu salueras tes frères, tu serreras tes sœurs Tu rendras aux parents un peu de leur grand cœur Puis tu te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2015

Tourbillon

Quand elle danse dans mes bras blottie tout contre moi sur cette piste rondeQuand elle tourne alors vers moi ses yeux tout pleins d'amourEt qu'elle m'en inondeLa terre peut bien brûler et les cieux s'écrouler Nous sommes seuls au monde. Dans ce tourbillon fou ou nous conduit la valseTout autour devient flou Tous les détails s'estompent pas question que l'on rompe Notre ronde endiabléePas question que l'on tombe non pas une secondeNous sommes si bien liés Dans cette jolie bulle qu'est notre folle toupieCela nous forme un nidNos corps... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2015

Griserie

Tu prends ma main, tu vas sur la pisteTu lances la danse, tu saisis ta chanceDe t'amuser et tu te dépensesA cette musique, tu ne peux résister. Refrain :Lance les pieds, frappe des mainsChante à crier, saute très hautTu tiens le rythme jusqu'à demainJe te l'assure t'es le plus beau. Tu aime bouger, tu aimes chanterTu veux jouer de ta jeunesseTu aimes boire, tu aimes fumerTu voudrais pas que tout ça cesse. Refrain Tu brûles ta vie, tu la dévoresTu crois que tout ça n'est qu'un décorTu vis à fond, t'en veux encoreMais attention tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

Valse

Comme une friandise que l'on a dans la mainComme un jouet cassé celui auquel on tientComme une larme de joie que parfois on retientComme tout cet amour que notre cœur contient C'est à toi que je tiens Comme une course folle qui ne s'arrête pasComme un cœur qui bat et ne renonce pasComme une histoire qui va et ne s'égare pasComme un peu ce moment qui ne s'envole pas Je m'attache à tes pas Comme un serment donné qu'on n'oubliera jamaisComme un grand champ de blé qui tremble sous l'étéComme une symphonie qu'on entendra en maiComme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

La vague

Douce éponge sur sa peau elle s'allonge au bord de l'eauUn mensonge sur ses lèvres quand elle songe à ses rêvesElle y plonge avec délices elle y glisse sans un motElle ferme enfin les yeux et le désir la soulève. Laisse monter la vague, laisse venir le flot Douce caresse sur sa peau, elle ondule sous la mainDes images se bousculent elles ont couleur satinElle savoure ce moment elle se livre entre les motsElle entrouvre sa jolie bouche et mordille son bourreau. Laisse monter la vague, laisse venir le flot Douce brise sur sa peau,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

Bonjour

Bonjour bonjour, bonjour la ritournelleY a d'l'amour, d'l'amour à la pelleOn dit salut, on dit c'est de l'amour qu'on veuxOn dit c'est bon, l'en faut pas plus pour être heureux Bonjour bonjour, bonjour les demoisellesY a d'l'amour, l'amour qui vous appelleOn dit c'est nous, c'est nous les gars qui dansentOn dit à vous, à vous d'jouer faut que ça balance Bonjour, bonjour, bonjour les jouvencellesY a dl'amour, d'l'amour en violoncellesOn dit venez, venez froisser vos belles robesOn dit allez, c'est pas maintenant qu'on se dérobe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]