05 août 2016

Gavroche

  Gavroche. J'ai dans ma poche trois pauvres sous Je suis pas moche j'ai du bagou Sans anicroche j'irai partout C'est pas trop moche de risquer tout. J'ai des balloches,  pour oser tout  Parfois je fauche un peu de tout Même mes proches disent il est fou  Dans ma caboche c'est un peu flou. J'aime la bidoche comme un loup Mais la brioche j'aime pas du tout Quand ça petoche, sur un coup C'est en filoche,  jambes à mon cou. Dans la débauche je tiens le coup C'est du cinoche pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2016

Fatale...

Fatale Lorsque je vous ai vue pour la première fois Votre façon d'parler, hautaine et méprisante M'a laissé impression ma foi fort déplaisante J'ai éprouvé pour vous un sentiment très froid Il faut que je vous dise, je ne vous aime pas L'autre jour dans la rue où vous vous pavaniez Dans une tenue osée, qui soulignait vos courbes Sur moi vos yeux posés, combien vous êtes fourbe D'ainsi tant exposer ce que l'on tient caché  Il faut que je vous dise, je ne vous aime pas Avec tous vos bijoux, votre aérienne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2016

Si...

Si …   Si j’avais de l’avoine A volonté Je me ferai bien moine Plein de bonté   Si ta peau je caresse A la couleur de pêche Irai bien à confesse Dès la prochaine messe   Si j’avais une rivière Dedans mon pot Je me ferai corsaire Pour ce dépôt   Si ma main se promène sur ton corps d’amadou Je dirai des mots doux Tu soupires de même.   Si j’avais picaillons Au fond de mes haillons Je me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2016

Assis

Assis   Je suis resté assis et je n’ai plus rien dit A quoi bon alerter si personne n’entend Pourquoi se démener quand cela a l’air vain Plus personne n’interroge ce que sera demain.   Tout est bien sur la table, les études abondent Le monde est menacé, ça se compte en secondes Quels que soient les systèmes sur lesquels on se fondent Personne ne conteste, que les glaces elles fondent.   Le moment de l’alerte il est bien dépassé Il est bien temps... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Les contes de fées

  Les contes de fées  Une chose après l'autre c'est comme ça qu'on dit Dans la réalité c'est pas ça que l'on fait Tu dois suivre un chemin sans étape brûler  Mais ça c'est bien un choix dans les contes de fées. Ma vie est anarchique elle obéit aux vents Elle suit les courants que lui souffle le temps Mes choix ne sont dictés que par mes vingt printemps Je veux voler ainsi au gré de mes penchants. Les voies qui s'offrent à moi sont toutes bien tentantes Les unes sont attirantes, les autres... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2016

Ma fiole

  Ma fiole À tous les monte en l'air, ces petites souris Tous ceux qui très furtifs se faufilent en silence À tous ces rats d'hôtel, ces petits ramoneurs Qui fouillent dans nos vies et dévalisent nos cœurs Je dis petits filous, rois de la cambriole Venez donc faire un tour dans ma jolie carriole À tous les plaisantins, les farceurs de la foire Tous ceux qui rigolards se gaussent en fanfare À tous ces rigolos, ces lutins de bistrots Qui entrent dans nos vies et s'en moquent de trop Je dis petits coquins,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2016

Regard

Regard J'ai vu un paysan œuvrer hier dans son champ Il y semait du blé, des moissons pour demain J'ai vu le paysan disperser trop souvent Quelques poisons aussi que j'aurais dans mon pain. Tout dépend du regard que sur les choses on pose En essayant d'y voir des épines ou des roses J'ai vu dedans ma rue des soldats à ma porte Là pour me protéger de tous les loups qui rodent J'ai vu à la télé des morts que l'on emporte Tués par des soldats au cours d'une maraude. Tout dépend du regard que sur les choses on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2016

Tu es ma vie

  Tu es ma vie Quand nous marchons tous deux ensemble Sur la grand route de nos vies Parfois j'avoue que mon cœur tremble Tant de bonheur est ce permis ? Quand ton regard croise le mien Que tes yeux brillent à me voir Je crois qu'mes larmes je retiens Tant te garder est mon espoir Tu es ma vie, tu es ma loi Sur mon chemin il y a toi Je suis ravi, je suis en joie Quand dans ma main je sens tes doigts. Quand je te serre dans mes bras Que je sens y battre ton cœur Je savoure à fond ce bonheur Car ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2016

Petite bergère

Petite bergère   Ma petite bergère que j’envie tes moutons Tu caresses leur laine, tu leur chantes des chansons Quand ils paissent tranquilles, alors tu t’abandonnes Etalée et languide, tu enlèves ton cotillon ?   Que t’es jolie, que tu es gaie Quand je te vois, mon cœur est prêt.   Ma petite bergère aux champs tu es si seule Je le vois tu soupires au milieu de ces meules Peut être espères tu, aimable compagnie Pour égayer un peu ces longs moments... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

Partout...

Partout..... J'en ai fait des chemins et dans bien des pays J'en ai vu des humains des grands et des petits J'ai rencontré des êtres admirables et fiers Et j'en ai croisé d'autres minables comme hier Partout la même chose, la peur et la colère  Partout voilà qu'y règne cupidité, mépris Pour quelques gestes beaux généreux et altruistes Le plus courant c'est triste, à avoir il consiste. J'en ai tant visitées de ces villes immenses Et aussi parcouru des plaines à l'infini Partout où sont les hommes, partout la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]