05 décembre 2016

Sur la route du marché

Sur la route du marché Sur la route du marché, j‘use, j’use mes souliers Sur la route du marché, je les use ohé ! ohé ! Sur le chemin qui va vers toué Sur le chemin qui va vers toué Ils me portent, ils me portent Sur le chemin qui va vers toué Ils me portent même usés ! Sur les travaux du chantier, je sens mes bras fatiguer Sur les travaux du chantier, fatigués ohé ! ohé ! Sur ta taille ils sont posés Sur ta taille ils sont posés Ils te serrent, ils te serrent Sur ta taille ils sont posés Et ils sont pas fatigués ! Sur mes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Qu'est-ce que tu me dis

Qu'est-ce que tu me dis ? Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que le père Noël Descend par la cheminée Tout droit depuis le ciel Pour poser les jouets Alors que tu m'as vu Même pas déguisé Sous le sapin pointu Que je les disposais Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que quand tu perds tes dents C'est une petite souris Qui met un peu d'argent Là où ta dent j'ai mis Alors que c'est maman Tu l'as vue... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Les beaux jours

Les beaux jours Tous nous rêvons de ces beaux jours Où les hommes vivront d'amour Où ils comprendront leur erreurs Ne vivront plus dans la terreur Tous nous pensons peut être un jour Que la misère et la guerre Auront déserté pour toujours Le cœur des hommes en colère. Tous nous voulons de meilleurs jours Pour nos enfants, nos descendants Pourquoi nous battons nous toujours Pourquoi montrer toujours les dents ? Tous nous disons ça tous les jours On veut la paix, on veut l'amour Mais plutôt que chercher l'accord On se chamaille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Madeleine

Madeleine   Je n’oublierai jamais le contact de ta main Et ce sourire chaud sur ma vie de chagrin   Alors que je n’étais qu’un homme aux abois Acculé, poursuivi par la faim et le froid Que je n’avais en moi de lumière d’espoir Tu m’a ouvert ta porte, c’était déjà le soir.   Je grelottais misère, dans mes habits froissés J’avais je crois la fièvre, j’étais faible, harassé Tu m’as donné un bol d’une soupe bien chaude Tu m’a sorti sans mots alors de ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2016

Amours enfantines

Amours enfantines   Quand vous dirais-je, oh! mon aimée Cette tendresse qui m'animait Quand vos beaux yeux lors se posaient Sur mon visage et se voilaient.   Je me taisais tétanisé N'osant parler, n'osant bouger Et je buvais votre personne A ce moment mon coeur résonne. Refrain : Petit soldat, mais pas de bois Mon cœur il bat toujours pour toi Je ne suis pas un fils de roi Mon coeur, mes bras ils sont à toi.   Lors vous passiez comme déesse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2016

T'es pas bien

T'es pas bien !   Refrain : Tu perds la boule, regarde là elle roule Dans le vide sidéral, un monde minéral Tu perds la boule, t'es vraiment pas génial Quand c'est sur elle que tu te défoules.   Tu jettes tes ordures n'importe où Tu roules en voiture tout partout Tu vis à cent à l'heure mais pourquoi Tu en veux toujours plus, pour faire quoi ?   Refrain   Tu manges n'importe quoi, tu t'en fous Tu ne crois plus en rien, qu'en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2016

As-tu donc fait ton temps ?

As-tu donc fait ton temps ?   Elle m'a dit vient ici, mais que est ce que tu attends Elle m'a dit je t'attends, mais pas si tu n'entends Si tu ne comprends pas ce qu'une femme attend C'est bien que tu n'entends, rien aux femmes de ton temps.   C'est les femmes à présent qui aiment leur comptant Si tu ne comprends pas, si tu n'es pas content Si ça te convient pas, si c'est pas c'que t'attends Alors je te le dis,,tu n'es pas de ce temps.   C'est les femmes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Ça fait mal

Ça fait mal   Un jour elle est partie Je ne sais pas pourquoi Elle a passé la porte Et j'en suis resté coit.   Oh la la, que j'ai mal Oh la la, ça fait mal   Un jour me suis planté Je ne sais pas pourquoi J'ai carrément raté J'en suis resté sans voix   Oh la la, que j'ai mal Oh la la, ça fait mal.   Un jour elle m'a dit Tu n'es qu'un grand vaurien Je serais déjà partie Si je ne t'aimais bien  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

Gavroche

  Gavroche. J'ai dans ma poche trois pauvres sous Je suis pas moche j'ai du bagou Sans anicroche j'irai partout C'est pas trop moche de risquer tout. J'ai des balloches,  pour oser tout  Parfois je fauche un peu de tout Même mes proches disent il est fou  Dans ma caboche c'est un peu flou. J'aime la bidoche comme un loup Mais la brioche j'aime pas du tout Quand ça petoche, sur un coup C'est en filoche,  jambes à mon cou. Dans la débauche je tiens le coup C'est du cinoche pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

Fatale...

Fatale Lorsque je vous ai vue pour la première fois Votre façon d'parler, hautaine et méprisante M'a laissé impression ma foi fort déplaisante J'ai éprouvé pour vous un sentiment très froid Il faut que je vous dise, je ne vous aime pas L'autre jour dans la rue où vous vous pavaniez Dans une tenue osée, qui soulignait vos courbes Sur moi vos yeux posés, combien vous êtes fourbe D'ainsi tant exposer ce que l'on tient caché  Il faut que je vous dise, je ne vous aime pas Avec tous vos bijoux, votre aérienne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]