02 mai 2019

Enivrons-nous

  Enivrons-nous. Donnez-moi du léger, des choses qui ne pèsent Posez-moi sur le cœur et l’âme des fadaises Que je plane un peu et que je sois à l’aise Que je ne pense plus à tomber des falaises. Dites-moi des mots doux, rassurants, ordinaires Des choses familières qu’elles soient terre à terre Qu’elles parlent d’un présent tout chargé de lumières  Surtout pas d’avenir, écoutez ma prière. Montrez-moi tout ce beau que l’on a sur la terre Tous ces grands animaux à l’allure si fière  Même les escargots... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2019

Si j’avais un crayon

  Si j’avais un crayon. Si j’avais un crayon pour dessiner le monde Je n’y changerai rien pas même une seconde Car ce n’est dans les corps que réside l’erreur Je sais qu’elle se cache tout au fond dans les cœurs. Si j’avais un pinceau pour colorer le monde Je ne toucherai pas à la planète ronde Car ce n’est pas sur elle qu’est la pire noirceur Je sais qu’elle réside plutôt dans bien des cœurs. Si j’avais un pouvoir sur le cours de ce monde Ce serait pour traquer d’abord la bête immonde Celle qui alimente au fond... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

Petite.

  Petite. Petite, berce moi de ton babil De tes mots charmants si malhabiles De tes jolis sourires lumineux Regarde moi toujours avec ces yeux Qui tout écarquillés m’interroge Sans me faire jamais aucun reproche Guettant quelque bonbon dans ma poche Où tu sais bien que pour toi j’en loge. Appelle moi pour jouer avec toi T’es un rayon de soleil sous mon toit Je ne me lasse de tes fantaisies T’es tout pour moi, tu es juste la vie. Quand je te vois petite là penchée  Sur un livre, à ânonner les mots Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Coeur de neige.

Coeur de neige. Hé toi, mon coeur de neige Dis moi sur quels arpèges  Tu te réveilleras ? Hé toi, mon corps trop lourd Dis moi pour quel amour Enfin tu te mouvras ? Si longtemps endormis Vous êtes mes amis Que j’en viens à douter Si longtemps à l’abri Si peur d’être meurtris, Alors vous redoutez, De sentir à nouveau la chaleur de la flamme  Que seule sait éveiller vous le savez la femme Et de vous y noyer, De vous voir consumés par ce feu qui dévore  De souffrir mais pourtant d’en réclamer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2018

A peine...

  A peine.... A peine né  Déjà blessé  Ta destinée  En est marquée A peine né  Bien trop choyé  Un enfant roi Est-ce bien toi ? A peine né  Ta liberté  Dépend des choix Qu’on fait pour toi. A peine né  Un coup de dés  Va décider Ce que tu es. A peine grand Plus un enfant Ton sort dépend  De tes parents A peine grand Quel est ton rang Ton seul talent N’est suffisant A peine grand Tu te défends Où t’es content Selon ton sang. A peine... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2018

Ce serait bien trop bête

  Ce serait bien trop bête. Sur un coup de folie je me suis mis en tête  De la jolie Marie de faire la conquête  Las je n’ai récolté que dures moqueries J’en ai été marri mais je m’en suis guéri. Sur une autre intention, j’ai joué au prophète  Disant que l’avenir ne serait à la fête  Las je n’en ai reçu que des coups sur la tête  J’en ai été surpris, ma religion est faite. Sur une autre question, je suis parti en quête  Du bonheur dont on dit qu’il est chose parfaite Las je ne l’ai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2018

Déjà ombre.

Déjà ombre. Ce soir, au crépuscule,  à l’heure où déjà la chouette hulule Je ferai mon bagage pour partir dans la nuit Je fermerai la porte et ce sera sans bruit. Trouverai- je les mots quand je vais à ma perte Je tournerai le dos à la fenêtre ouverte Je ne veux point la voir cette main qui s’agite Pour me dire reviens, c’est là que tu habites. Ce soir, quand la nuit tombe A l’heure où autour toute forme s’estompe, J’ouvrirai mon cahier et la mine bien sombre Je t’écrirai ces mots qui seront sur ma tombe. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

La tête dans le sable

  La tête dans le sable. Pour être encore heureux Pour que sur toi ne pèse  La vue des jours peureux Pour te sentir à l’aise Plus d’autre solution Pour que baisse la pression Plus d’autre évasion  Quand y a plus d’illusion La tête dans le sable Pour être encore capable Sans te sentir coupable De vivre dans ta fable. N’ouvre pas de journaux Ne prend pas le métro  Regarde les oiseaux  Tant qu’il en a là-haut N’écoute la radio Ferme les yeux au boulot Ignore les écolos  Prend... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2018

Rouge et blanc

Rouge et blanc. C’est un air de chanson qui m’a percé le coeur C’est une mélodie qui appelle les pleurs C’est un air de musique qui a bercé mon âme  La jolie ritournelle qui fait couler mes larmes Portée par une voix qui est toute en douceur Sublimée par un timbre qui a cette saveur Qu’ont les notes qui tintent sur le son du bonheur Et aux ailes teintées de milliers de couleurs. Ce sont des mots très simples dépouillés de grandeur Des paroles sincères qui vous touchent au cœur Des mots qui font rêver, sur qui on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Pas question qu’on se lève

  Pas question qu’on se lève. Il y a des jours comme ça, on voudrait être ailleurs  Vivre une autre vie, connaître le meilleur Mais voilà on s’englue, un train train ordinaire Rien de bien excitant, rien que du terre à terre. Alors dans ces cas là c’est vrai que l’on se traine  Résolu à rêver que le sort nous entraîne Nous offre un destin ou de roi ou de reine Sans faire trop d’effort, juste un coup de veine. On s’est jadis battu mais en retour des nèfles  Alors on n’y croit plus qu’il faille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]