19 août 2018

Que des craques

  Que des craques. Tu sais ma vie c’est que des craques Une misère, une arnaque C’est pas pour ça va que tu craques Dis moi pourquoi dis, tu me saques, J’ai rien à dire ou à donner A la mouise j’suis abonné  Tu vois mon nom c’est Dieudonné Mais le sort lui a déconné. J’ai juste un coeur gros comme ça  Y a de la place entre mes bras A défaut de t’offrir des draps Je n’ai moi que ce coeur qui bat. Au jour le jour elle se passe Ma vie n’est pas état de grâce  Mais vois-tu le plus dégueulasse ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Esquisse.

Esquisse. Quoique je fasse, quoique je dise Tu es là à me regarder Et ce sourire que tu esquisses Il faut rien que m’agacer, Que j’ai la banane, le sourire Ou que je pleure à en mourir Tu ne dis mot, tu me regardes Oui ton regard sur moi s’attarde, Même si je danse, même si je crie Toi toujours t’es là tu souris Tu me regardes en chien de faïence Je ne sais pas à quoi tu penses. Parfois en galante compagnie Je m’attends à ce que tu me renies Mais ta réponse elle se glisse Dans ce sourire que tu esquisses. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

Allongée

Allongée. Elle aimait s’allonger Sur le sable mouillé  Laisser passer la vague Sur ses jambes bronzées  Mmm, mmm, Elle aimait s’allonger Ses reins étaient cambrés  Se laisser caresser Par le soleil chauffée  Mmm, mmm, Elle aimait s’allonger Sachant les yeux braqués  Sur son corps exposé  Elle les ignorait Mmm,mmm, Elle aimait s’allonger Et puis ne plus penser Sur la plage oubliée  Là se laisser aller Mmm,mmm Elle aimait s’allonger En toute liberté  À... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2018

Le temps de vivre

  Le temps de vivre. Le temps te court après  Tu dois courir plus vite Il ne va t’attraper  Si tu te précipites  Voilà ce qu’on t’a dit Pendant toute ta vie Et toi tu as couru T’as fait ce que t’a pu. Mais au soir de ton temps Bien sûr que tu t’essouffles Que tu sens à présent Sur ta nuque son souffle. Vois-tu quoi que tu fasses Le temps de même passe Un jour tous on trépasse Courir est une impasse. Prends bien le temps de vivre Le plaisir d’être libre Savoure chaque instant En... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2018

Couleur de braises

  Couleur de braise. Dans la fureur des cavalcades Dans la rumeur des algarades Dans les ardeurs des accolades Dans la chaleur des rigolades La vie brûle comme fournaise Et le cœur bat couleur de braise. Dans les élans des corps offerts Dans les désirs plus forts que fer Dans les envies vrillant les nerfs Dans l’impatience de la chair, La vie brûle comme fournaise Et le cœur bat couleur de braise. Dans la conquête de l’impossible Dans les sommets qui sont des cibles Dans les paris les plus terribles ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2018

En sortant du noir

En sortant du noir. C’est au samedi soir qu’il faudra donc survivre Quand c’est le désespoir, que tout est couleur givre  C’est en sortant du noir, celui de l’homme ivre C’est en cessant de boire, qu’il pourra lors revivre. La semaine encombrée, pas le temps de penser Et toujours entouré, de gens par trop pressés Du travail à gogo, peu de pauses repos Car c’est boulot-boulot, pas de spleen, pas un mot. Toujours ces mille riens qui occupent l’esprit Et lorsque le soir vient on se jette au lit Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2018

Cela ne suffit pas

  Cela ne suffit pas Il ne suffit aux belles De ces mots de velours De ceux que les pucelles Rêvent de ouïr un jour, Vous ne toucherez pas Le septième ciel Si votre seul appât  Sont mots artificiels Car pour parler d’amour Il faut avoir un jour Senti dedans son coeur Vivre sa folle ardeur. Cela ne suffit pas De plier le genou Cela ne suffit pas De chanter comme un fou Le compte n’y est pas De jurer ses grands dieux Que pour elle on a d’yeux D’écrire des poèmes  Remplis des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2018

J’ai une femme savez-vous ?

J’ai une femme savez-vous ? J’ai une femme savez-vous  Qui n’est pas gentille du tout Je veux conter lui fleurette Elle dit que j’ai l’air bête  Je lui dis tout mon amour Elle me gronde en retour. J’ai une femme savez-vous  Qui est gentille comme tout Quand je lui dis je m’en vais  Elle me dit revenez  Quand je partage sa couche Elle veut bien que je la touche J’ai une femme savez-vous Qui est gentille comme vous Quand je lui dis voulez-vous ? Un bien tendre câlinou ? Elle me répond... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2018

Viens !

  Viens ! La vie est trop faite, de choses compliquées  On y fait la fête, sans bien s’expliquer S’y tournent les têtes sans trop s’impliquer Ce qu’on veut en fait, c’est surtout s’aimer. On se tourne autour, sans savoir comment Se dire sans détour, te veux comme amant Les yeux qui se jaugent, les sourires en coin Tant de simagrées, pour rouler dans le foin. Dis le moi encore, tant ça fait du bien Ouvre moi ta porte, redis le mot  : viens ! Ça semble si simple, ça n’à l’air de rien Seul cela... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2017

Donnez-moi

Donnez-moi Donnez-moi la musique pour colorer ma vie Donnez-moi de la peine pour en tisser le fil Donnez-moi de l'espoir pour en nourrir l'envie Donnez-moi les seuls mots qui me seront utiles Le reste je m'en charge je tracerai ma route Si j'ai les seules choses qui lèvent tous les doutes L'amour et l'amitié je les ai dans mes soutes Les plaisirs de la vie il faut que je les goûte. Plus rien ne me fait peur, je t'ai à mes côtés  Tu es plus qu'une femme, celle que j'espérais  Tu soutiens tant ma flamme qu'on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]