18 mai 2016

Que restera-t-il de nous ?

Que restera-t-il de nous ? Dans des replis du temps où se lovent les Parques Dans les volutes sombres qu'on trouve au fond des eaux Dans les sombres traînées que laissent pauvres marques Reposeront un jour vos squelettes et vos os. Dans l'oubli qui recouvre vos pas et vos traces Dans les fumées émises par quelques braseros Dans les courants de l'air qui traînent sur la passe Votre esprit flottera, balloté par l'écho. Dans les mots qui se disent aux soirées qui s'étirent Dans des photos jaunies prises entre deux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2016

La paix des cimetieres

La paix des cimetières La cime des grands cyprès vient caresser le ciel Au sol des dalles brisées jonchent les herbes folles De pauvres croix rouillées dressent sous le soleil Des bras vides depuis longtemps d'images et d'idoles Les seules agitations que l'oeil peut entrevoir Ce sont feuilles et branches remuées par le vent Et en tendant l'oreille pourra-t-on percevoir Des grincements de chaines aux sons bien éprouvants. Dans le vieux cimetière longtemps abandonné Rodent peut être encore des âmes esseulées Plus aucune visite pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2016

Vacarme

Vacarme Des aboiements de chiens agacent mes tympans Sur un chantier trop proche vrille un vieux trépan Les Klaxons incessants des chauffeurs impatients S'ajoutent au vacarme de tous ces bruits ambiants. Comment se concentrer dans ce capharnaüm  Comment l'inspiration peut trouver son chemin Aligner deux pensées c'est carrément énorme Alors écrire en vers, c'est même surhumain. Pourtant des gens y vivent dans cet enfer urbain Ils y sont même bien comme dans un bon bain Ils ne remarquent plus ces mille bruits... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2016

Derniers feux

Derniers feux Tous ces mots qui coulent à la pointe du jour Pour célébrer, dolent, les dernières amours Pour écrire encore derrière les volets Les derniers paragraphes d'une vie envolée. Il faut bien une fin à cette belle histoire Une conclusion polie comme vieille ivoire Et un dernier clin d'œil, sans regrets, ni remords Quand le temps restera pour toujours le plus fort. Mes pensées vont et viennent et mes vies se souviennent De ces métamorphoses qu'apportaient les ravages Dans cette anamorphose que renvoient les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2016

un chemin sous la lune

Un chemin sous la lune Un chemin sous la lune, la peur est opportune Un sentier sous la dune, pour retrouver ma brune Les routes de ma vie je n'en regrette aucune Chacune m'a conduit à quelques infortunes. Quand je me suis trouvé à quelques carrefours Jamais je n'ai choisi la voie du bon retour Je crois que je ne sais appeler au secours Il me semble que pour moi, il ne soit de recours. J'ai longtemps espéré avoir pour destinée  De remplir un grand rôle pour lequel j'étais né  Hélas, est ce malchance, ou... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Attente

Attente   Oublié sur la grève, comme un galet sans rêves Perdu sur la jetée comme vague fracassée Éphémère pensée pour celle qu’on enlève Aux projets secrets que l’on nourrit de sève.   Buée sur la vitre, aussitôt dissipée Nuage de crème, dilué dans du lait Caresse de brise, si vite emportée Fugace air de fête, déjà oublié.   Esquisse de poème, très vite effacé Exquise saveur de pêche, d’abricotier Déclaration d’amour à voix basse dictée Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2016

Ressac

Ressac Debout sur la crête, le vent en rafales Plus loin à l'horizon, des nuages cavalent Les forêts frémissent, leurs cimes balancent Je sens là sur ma joue, une morsure qui lance. Dans ce coin isolé où je me suis caché  Pour fuir très loin de toi, mon cœur est arraché  Je trouve un peu de paix, pour guérir ma colère Nature agitée, pour une âme en guerre. Les fortes bourrasques fouettent ma chair offerte Comme mille cravaches, c'est un vrai calvaire La douleur que je sens alors anesthésie Les tourments... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]