13 mai 2018

La plainte dechirante

La plainte déchirante. Je l’entends encore, qui hurle certains soirs Lorsque la nuit tombe, et que surgit le noir La plainte déchirante, de ce chien au loin Cette voix de détresse, pleine de chagrin. Était-ce bien un chien, comme on me le disait Ça semblait si humain le son que j’entendais Un appel au secours, fallait-il donc y voir Un cri très déformé, poussé par désespoir ? Comment est-ce possible, de gémir à ce point Que faut-il endurer, quel supplice au moins Tous ces cris me posaient, toujours même question ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2018

Objets inanimés

DUO de Plumes Objets inanimés  Pour ceux qui en douteraient les objets ont cette âme  De tous les souvenirs dont ils restent chargés,  Lorsqu’on les revoit combien elles nous désarment  Ces émotions anciennes qu’on y a éprouvées. Ai-je l'âme chagrine pour tant m'y attacher,Et refuser parfois de devoir m'en défaire ?Comme si un écueil m'empêchait de le faireEt m'oblige à rester, là à les contempler. Tu ne peux t’en vouloir de rire ou de pleurerDevant ces pauvres choses que la vie a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2018

Les violons se sont tus

  Les violons se sont tus Les violons se sont tus, les roses sont fanées  Les lustres sont éteints, l'orchestre ne joue plus  Et la salle de bal ne brille plus non plus De ces mille éclats, qu'on ne voit plus jamais. Me direz vous pourquoi, dans vos yeux est absente Cette petite flamme, que j'y voyais toujours Qui donnait à vos traits, cet air d'avoir toujours Sur la vie et les choses, le regard de l'amour. Me direz vous pourquoi, vos lèvres sont serrées Ou est donc le sourire, qui souvent y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2018

Ombrelle et balancelle.

Ombrelle et balancelle. Ombrelle et balancelle, que de mots désuets  Ma mémoire chancelle, quand je veux en user De même ritournelle, est un air du passé  Celui des demoiselles, aux rubans bien noués. Où sont ces chansonnettes, qu’avant on fredonnait Où sont donc ces bluettes, qui faisaient frissonner ? Demain la nostalgie aura d’autres visages Peut être un peu plus neufs, et sans doute moins sages. Pour ma part c’est le charme, de ces moments lointains Qui toujours me désarment, en couleurs de satin Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

À travers la vitre

A travers la vitre. Dans le wagon bercé par le bruit monotone Que font sur les vieux rails, les roues en staccatos  Je le vois défiler le paysage atone Voilé par les buées, sur les vitres en halos, Puis le train ralentit et s’arrête en gare Il en côtoie un autre, ce par un pur hasard En raison d’une erreur, entraînant un retard C’est grâce à ce concours, que je vis son regard. Deux yeux d’un bleu pervenche, qui ont croisés les miens Ce fut comme un séisme, je m’en souviens très bien Il n’y avait plus de vitres,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

C’est une aile d’oiseau

  C’est une aile d’oiseau. C’est une aile d’oiseau qui bat au ralenti Faisant mille remous, dans un air suspendu C’est un banc de poissons, qui bat comme un coeur Au rythme des attaques, de dauphins batailleurs C’est une aile d’insecte, veinures délicates Couleur de parchemin, et rayons écarlates  Ce sont d’une fougère, les contours découpées  Qui projettent leurs ombres, sous un soleil d’été  C’est les franges d’écume, d’une vague oubliée  Qui s’en vient là mourir, sur la plage isolée ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2018

Dans mon conciliabule

  Dans mon conciliabule. Sur le dos de mes rêves, je chevauche le monde Sans repos et sans trêve, dans une folle ronde J’y insuffle l’espoir, comme des alizés  Je m’endors tous les soirs, le coeur plein de baisers. Je fais des cauchemars, au coeur de nuits plus noires Balloté au hasard, comme serait l’espar D’un navire fantôme, naufragé de mes larmes Dont personne ne sait, pourquoi sonne l’alarme. Au cœur de mes voyages, les plus imaginaires J’y fais bien des rencontres, assez extraordinaires Avec de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2018

Hors du monde

  Hors du monde Sur de grands airs de valse, les couples tourbillonnent Dans leurs têtes qui tournent, quand leurs coeurs papillonnent Les idées sont chassées, seule l’émotion compte Et ils ne font plus qu’un, avec ces sons qui montent. Si elle ferme les yeux , si elle s’abandonne Attention au faux pas qui jamais ne pardonne, Ils s’offrent un voyage tout en légèreté Au bord ils sont parfois comme d’ébriété. Ils s’accordent si bien avec la musique Qu’on ne sait plus très bien si elle sert de guide Les couples... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Une vie sous-marin

  Une vie sous-marin J’ai sorti aujourd’hui timide périscope  De ma vie sous-marin, où tous les jours j’écope  Pour survivre au flot des mauvaises nouvelles De celles où l’on se noie, si on n’a pas des ailes. J’ai mis un nez dehors, dans ce monde hostile J’avais vraiment besoin, de rompre ma coquille L’effort fut gigantesque, ce n’était pas facile J’étais dans ma retraite, en illusion tranquille. J’ai du prendre ce risque contre ma volonté  Je ne pouvais survivre en étant confiné  Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Voyage en Utopie

  Voyage en Utopie J’irai au bout du monde, pour de faibles murmures Car souvent ils abondent, au cœur de la nature J’irai les écouter ces musiques subtiles Qui nous parlent si bien de ces vies si fragiles. J’irai passer du temps, au coeur de ces mystères De ces sources cachées, que recèle la terre Qu’elle ne dévoilera qu’à ceux qui disent mère  Lorsqu’ils la voient chanter, derrière leurs paupières. J'essaierai de comprendre, ce qu'au fond il s'y cache,  À travers leurs complaintes, ou leurs romances... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]