07 mars 2018

Voyage en Utopie

  Voyage en Utopie J’irai au bout du monde, pour de faibles murmures Car souvent ils abondent, au cœur de la nature J’irai les écouter ces musiques subtiles Qui nous parlent si bien de ces vies si fragiles. J’irai passer du temps, au coeur de ces mystères De ces sources cachées, que recèle la terre Qu’elle ne dévoilera qu’à ceux qui disent mère  Lorsqu’ils la voient chanter, derrière leurs paupières. J'essaierai de comprendre, ce qu'au fond il s'y cache,  À travers leurs complaintes, ou leurs romances... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2018

Le vieux débarcadère

Le vieux débarcadère. Le vieux débarcadère aux planches vermoulues A gardé de la guerre bien plus qu’il n’aurait du Dans les fibres gorgées de sel et de saumure  Dorment encore des balles perdues dans la nature. Si tu jettes un regard autrement que distrait Tu verras un pilier d’où saillit très discret Un bout que l’on dirait de vieux métal rouillé  La lame d’un couteau, ou d’un sabre brisé. Qui donc a pu planter cette lame oubliée  Trace d’une bataille, d’un corps à corps sauvage Geste désespéré pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2018

En ville

En ville On vit souvent en ville sans regarder le ciel Tant on est attiré par ce qui nous entoure  Que ce soit dans les rues ou bien entre les tours Quand tout autour de nous est si artificiel. Quand ce n’est pas le nez penché sur un écran Ou plongé dans un livre assis, indifférent  Dans un bus, un métro, un taxi tout autant C’est ainsi que souvent on y passe son temps. C’est en ville qu’on court bien plus qu’à la campagne Car tout y est urgent que notre vie réclame  On a si peu de temps entre boulot,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2018

Faux paradis

  Faux paradis Les corps sont répandus en un lâche abandon  Au milieu des coussins et des lourds édredons  À part de ci de là de rares agitations Ce ne sont que soupirs, douces respirations. Des effluves flottent encore qui parviennent aux narines Charriant de fortes odeurs d’alcool, d’algues marines De lourds parfums de musc pour masquer ces sueurs Qui émanent des corps, en fruit de leurs ardeurs. Le temps semble arrêté, mais ce n’est qu’illusion Le battant de l’horloge ira au carillon Ceux qui sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2018

Parlez-moi

  Parlez-moi Parlez-moi de ces grèves immenses et désolées  Balayées par les vagues d’océans déchaînés  Où gisent des épaves éparses et éventrées Ornées de coquillages sur leurs coques brisées, Parlez- moi des déserts aux dunes infinies Où partout l’horizon offre ligne jaunie Où gisent des cadavres avec leurs os blanchis Sous les rayons de lune et les hyènes qui crient. Parlez-moi des montagnes, de leurs pics acérés  De leurs falaises nues, aux vertiges éthérés  D’où pleuvent tous ces morts... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2018

Marécages

  Marécages  La contrée est trempée, remplie de marécages  Il y pleut si souvent, qu’ordinaire est l’orage On respire de l’eau, plus encore que de l’air Le pied dès que posé, s’enfonce dans la terre. On dort comme l’on peut dans des draps si humides Que la sueur n’y laisse que des traces furtives Les feux un peu partout, exhalent une vapeur Qui va se condenser, pour retomber en pleurs. On se bat chaque jour contre mille et un miasmes Et la végétation, son cruel enthousiasme Pour une pièce au sec, on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2018

À l’hotel Des amours mortes

  À l’hôtel des amours mortes Si tu viens à l’hôtel, où vont les amours mortes Inutile, ami, d’en refermer la porte Rares sont ceux qui un jour en ressortent Même si cet espoir, c’est beaucoup qui le portent. Revivre quelques heures, ces élans merveilleux Leur cruel souvenir, vient en fermant les yeux Chez ceux qui ignoraient qu’ils étaient si heureux Qui n’ont pas su garder, un trésor si précieux. Si tu vas avec ceux qui jamais s’en consolent De n’avoir retenu ces amours qui s’envolent Inutile, ami, de te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Jours de fête

Jours de fête   Assis près du sapin, encore enluminé Après ces jours de fête, tous emplis de gaieté Je songe à mes enfants tous si préoccupés Par leurs vies bien trop pleines de problèmes à régler.   A ces petits enfants insouciants et gracieux Courant, criant, jouant, sans souci de demain Les voir si confiants, s’en remettre à nos mains Pour préparer un monde plus accueillant pour eux.   À vivre ce présent, je devrais être heureux D’être ainsi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2017

Cyclamens

  Cyclamens Les fleurs de cyclamen en cette fin d’automne Égayent un peu ces jours qui sont si monotones Au milieu de ce gris qui plombe tout autour Leurs couleurs sont plus gaies que la vie qui m’entoure. La saison a perdu cette robe de feu Il n’en reste que miettes de ci de là au mieux Le froid a pris le pas et a mis son empreinte Sa morsure est là et elle n’est pas feinte. Les tombes au cimetière sont encore fleuries Portant jolis bouquets sur leurs ombres de gris Les jardins sont déserts sous leur croûte de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2017

Écrits sur du papier

  Écrits sur du papier... Ah ce plaisir de lire, écrits sur le papier Tous les mots dans ces livres, quelles moissons j’y fais Tourner alors la page sans même y prendre garde Emporté par l’histoire, ailleurs, un peu hagard. Toucher la couverture, puis l’ouvrir doucement Pour découvrir alors de nouveaux engouements Promesses de voyages et d’émerveillements Un coffre aux trésors prêt au dépouillement. Pour ceux qui comme moi ont grandi entourés  De ces magiques objets divers et colorés  Soigneusement... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]