10 janvier 2018

Marécages

  Marécages  La contrée est trempée, remplie de marécages  Il y pleut si souvent, qu’ordinaire est l’orage On respire de l’eau, plus encore que de l’air Le pied dès que posé, s’enfonce dans la terre. On dort comme l’on peut dans des draps si humides Que la sueur n’y laisse que des traces furtives Les feux un peu partout, exhalent une vapeur Qui va se condenser, pour retomber en pleurs. On se bat chaque jour contre mille et un miasmes Et la végétation, son cruel enthousiasme Pour une pièce au sec, on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2018

À l’hotel Des amours mortes

  À l’hôtel des amours mortes Si tu viens à l’hôtel, où vont les amours mortes Inutile, ami, d’en refermer la porte Rares sont ceux qui un jour en ressortent Même si cet espoir, c’est beaucoup qui le portent. Revivre quelques heures, ces élans merveilleux Leur cruel souvenir, vient en fermant les yeux Chez ceux qui ignoraient qu’ils étaient si heureux Qui n’ont pas su garder, un trésor si précieux. Si tu vas avec ceux qui jamais s’en consolent De n’avoir retenu ces amours qui s’envolent Inutile, ami, de te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2018

Jours de fête

Jours de fête   Assis près du sapin, encore enluminé Après ces jours de fête, tous emplis de gaieté Je songe à mes enfants tous si préoccupés Par leurs vies bien trop pleines de problèmes à régler.   A ces petits enfants insouciants et gracieux Courant, criant, jouant, sans souci de demain Les voir si confiants, s’en remettre à nos mains Pour préparer un monde plus accueillant pour eux.   À vivre ce présent, je devrais être heureux D’être ainsi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2017

Cyclamens

  Cyclamens Les fleurs de cyclamen en cette fin d’automne Égayent un peu ces jours qui sont si monotones Au milieu de ce gris qui plombe tout autour Leurs couleurs sont plus gaies que la vie qui m’entoure. La saison a perdu cette robe de feu Il n’en reste que miettes de ci de là au mieux Le froid a pris le pas et a mis son empreinte Sa morsure est là et elle n’est pas feinte. Les tombes au cimetière sont encore fleuries Portant jolis bouquets sur leurs ombres de gris Les jardins sont déserts sous leur croûte de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2017

Écrits sur du papier

  Écrits sur du papier... Ah ce plaisir de lire, écrits sur le papier Tous les mots dans ces livres, quelles moissons j’y fais Tourner alors la page sans même y prendre garde Emporté par l’histoire, ailleurs, un peu hagard. Toucher la couverture, puis l’ouvrir doucement Pour découvrir alors de nouveaux engouements Promesses de voyages et d’émerveillements Un coffre aux trésors prêt au dépouillement. Pour ceux qui comme moi ont grandi entourés  De ces magiques objets divers et colorés  Soigneusement... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2017

Crépuscule

  Crépuscule  Dans le jour qui décline le ciel prend des couleurs Accrochant aux nuages les tous derniers rayons Leurs teintes orangées sont toutes en douceur En plage alternées d’azur et vert profond. Les crêtes se découpent comme en ombres chinoises Sur la nappe étalée sur les cieux éclatants Le temps semble en suspens comme le jour pavoise  Jetant tous ses atouts pour ses derniers instants. Voilà que tout s’apaise lorsque descend le soir Quand bien des vies s’arrêtent d’autres aiment le noir Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2017

La météo du coeur.

La météo du coeur La lumière du jour agit sur mon humeur Elle répand l’énergie tout au fond de mon coeur Lorsqu’elle pâlit trop c’est un jour de malheur Si elle brille haut c’est pour mon grand bonheur. Dans tout ce que j’écris il y a ma météo Soit je suis au plus bas, soit je vole très haut Toujours je me débats entre ces sens contraires Un jour dans les enfers et l’autre dans les airs. La lumière est le filtre, tamis de mes pensées  Et ce à plus d’un titre, puisqu’elle peut m’éclairer Quand elle est intense,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2017

Du vent dans les branches

  Du vent dans les branches Je le vois frémissant sous les coups de boutoir Des bourrasques du vent qui viennent l’émouvoir  Il agite ses branches comme des S.O.S. Le bouleau qui résiste sans que rien ne le blesse. J’aperçois son feuillage parcouru de frissons Et sa tête au sommet courbée sous l’agression Le voilà qui s’ébroue comme un peu agacé  Par les sautes du vent qui peuvent le frapper. C’est un jeu auquel jouent tous les vents et les arbres Depuis l’aube des temps comme doigts sur la harpe ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2017

L'ennui

  L'ennui Pouvez-vous comme moi ressentir de l'ennui C'est assez différent des moments où m'ennuie Ca fait comme un vide, un moment de déprime  Comme un rien sous mes pas, où alors il s'exprime. Ca me prend au lever avant que de plonger Dans ce grand tourbillon que sera ma journée  Je n'aurai plus le temps de poser des questions Quand je serai noyé dans mes occupations. En faut-il de ces temps où règne ce malaise Ce sentiment diffus qui me rend mal à l'aise  On dit qu'il est fertile cet ennui qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2017

Petit matin d'automne

  Petit matin d'automne Tous les jours au matin quand j'ouvre les volets Je saisis le parfum de la neuve journée  C'est un joli spectacle toujours renouvelé  Au fil de ces saisons qui jalonnent l'année. Ce matin c'est l'automne qui est venu m'accueillir Paré de ces couleurs que lui seul sait tenir Le jour est paresseux et tarde à se lever Un peu comme moi même encore ensommeillé. C'était seulement hier que les fleurs éclataient Dans mon jardin hier qu'elles étaient si gaies Aujourd'hui elles sont bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]