26 juillet 2017

La bête infernale

  La bête infernale Volutes évanescentes des tourbillons de feu Fumées incandescentes fascinant est leur jeu Le monstre dévore ce qu'il trouve en tous lieux Quel que soit le décor il devient cendre au mieux. Le rouge et le noir s'y livre bataille Amoureuse on dirait sont les retrouvailles L'un et l'autre mêlés étreinte fatale Voyez cette beauté est celle du diable. S'il n'y avait le son, s'il n'y avait l'odeur Dans le spectacle offert il n'y aurait de peur La bête exige tout, noyant dans la chaleur L'étincelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2017

Le jour a fait repos

Le jour à fait repos. Les feuillages bruissaient des musiques du vent Les eaux de la rivière cascadaient glougloutant Des rais de lumière noyaient l'herbe tendre Des plumes légères là pouvaient s'y épandre. La scène était charmante comme l'était aussi La fille étendue la mousse comme lit, Les cheveux répandus comme une auréole  De ses seins se voyaient les menues aréoles. L'innocente bercée des bruits de nature Dormait à poings fermés dans tous ces murmures Elle était le joyau enfermée dans l'écrin  D'un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

Tout feu, tout flamme

Tout feu, tout flamme Des quatre éléments c'est bien le plus ardent Qu'il embrase ou qu'il brûle il le fait chaudement Par sa flamme il consume dans un grand feu de joie Nos masures et nos coeurs qui ne sont fait de bois. Combien je le redoute quand il rugit dehors Que dans ses rougeoiements moi j'entrevois la mort Mais combien j'y aspire quand il remue mes sens Confère cette fièvre qui fait bouillir mon sang. Combien il me fascine celui du vieux volcan Quand sa lave déferle comme langues de sang Mais combien je le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

La boite

La boite  Lorsque j'ouvre la boite que va-t-il en sortir J'y ai mis tant de choses et tant de souvenirs Ce qui lors s'en échappe que ne peux retenir J'avoue qu'il est bien rare que puisse le choisir. Du couvercle béant jaillit une idée noire Moi j'aurai préféré plutôt un peu d'espoir  Il y a voyez-vous à manger et à boire Sans qu'il soit trop besoin d'ouvrir ma mémoire. Si j'en perd le contrôle ce n'est pas le meilleur Qui trouve la sortie, ce sont d'abord mes peurs Alors bien je m'efforce de les garder... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Les livres d'histoire

Les livres d'histoire Dans les livres d'histoire c'est là que j'ai appris Pour peupler ma mémoire d'où venait mon pays Pourquoi s'y attacher qu'il était ma patrie De lui rester fidèle ce quel qu'en soit le prix. Il est né de batailles et de bien des conflits Il fallait que ça vaille le sang versé pour lui C'est comme ça l'histoire, ce qu'elle m'a appris C'est que de ses victoires, il en est bien le fruit. Depuis je suis plus grand et j'ai ouvert les yeux Sur le présent du monde, sur les défis furieux Qui se posent à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Chat de gouttière

Chat de gouttière Vois ce chat de gouttière qui rampe sur les toits Il semble bien plus libre qu'on ne l'est toi ou moi Il va où bon lui semble et selon ses humeurs Tu le verras dormir chaque jour plusieurs heures. Pourtant si tu t'approches tu le verras bien mieux Il a cette lueur de peur au fond des yeux Son pelage est bien terne et vois il est blessé Les combats qu'il affronte ils ne vont pas cesser. Parmi les chats il règne des inégalités Il ne faut pas confondre les chats de qualité Tous ceux que l'on bichonne et qu'on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

La vie est carnaval

La vie est carnaval Derrière les sourires qui semblent courtois Derrière des yeux qui paraissent un peu froids Derrière une façade qui est de bon aloi Couvent des sentiments combien cruels parfois ! Nous promenons nos masques partout en société Il n’est besoin de loup pour ainsi se cacher Nous savons bien jouer et faire des zigzags Pour ainsi naviguer sans trop faire de vagues. Dans notre garde-robe nous avons des costumes Pour mille occasions, du moins je le présume Bien sûr pour les mariages et les enterrements Aussi pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Dernier espoir

Dernier espoir Si tu t'en vas là -bas, au-delà des montagnes Au-delà de nos plaines et de notre horizon N'oublie pas mon ami, les tiens et ta compagne Ceux que tu laisseras qui toujours t'attendront. Si tu fais ce voyage, tu auras pour bagage L'amour qu'ils ont pour toi, eux qui te savent sage Lorsque tu reviendras, riche de connaissances Ils seront toujours là, pleins de reconnaissance. Pars donc sans un regret, ne te retourne pas Tu vas vers ton destin sur ce nouveau chemin Apprends et reviens nous avec ce savoir Dont on a tant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Voyageurs sans bagages

  Voyageurs sans bagages Légers bancs de nuages qui errez dans le ciel N'avez-vous l'air parfois un peu artificiel Vous semblez des hommages à cette indifférence Que les cieux et les sages ont pour toute violence Vous formez quelquefois des formes bien étranges Comme sont des signaux envoyés par des anges Vous passez tout là-haut en trains toujours pressés  Poussés par de grands vents qui soufflent sans cesser. Muets bancs de nuage vous portez avec vous Tant d'espoirs de la pluie qu'on voudrait voir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Langues vivantes

Langues vivantes La langue s'enrichit de ces mots de passages Voyageant sans bagages que celui des langages Mélangés dans l'échange comme autant de messages De mieux le reconnaître ce serait bien plus sage. Le français est ainsi une auberge espagnole Grappillant ça et là de nouvelles paroles Et il en fait son miel comme il donne aux autres C'est la tour de Babel et je n'en veux pas d'autre. Nos langues ont une vie sans cesse en mouvement  Elles prennent à l'envie un peu de l'air du temps Elles ont plus que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]